Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

 Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour

Alien - le 8ème passager

(Alien)

 Les critiques

Nombre de critiques : 16

Total des points : 145

Moyenne obtenue : 9.06/10

n°6 - 7/10 Sans nom

23 décembre 2002

Un bon film, qui a tout de même, un peu vieillit. Il reste tout de même une référence dans les films fantastiques. Pour ma part, il s'agit du 2eme apres l'ALIEN 3 de David Fincher.

Avatar choisi par le scifinaute

n°5 - 9/10 Fog Horn

12 juin 2002

Stressant ! Il n'y a pas d'autre terme pour décrire le chef d'oeuvre de Ridley Scott. Outre une beauté plastique incomparable, ALIEN est surtout un monument grâce à l'ambiance instaurée. En effet, dans ce film, il n'y pas d'action, on n'aperçoit que très rarement le 8EME PASSAGER (il n'apparaît en fait que dans la seconde moitié du film), tout est suggéré... Le décor du vaisseau truffé de couloirs plus sombres les uns que les autres. Les passagers massacrés les uns après les autres, séparés de toute aide possible par un espace infini, livrés à eux-mêmes. ALIEN n'est pas un film pour claustrophobe ! C'est ce qui en fait un film unique et intemporel. Le meilleur de Ridley Scott avec BLADE RUNNER.

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 9/10 Chubass

05 octobre 2001

C'est un film sombre et angoissant, avec un suspens qui vous accroche au film tout du long. L'action est contenu dans le jeu des acteurs qui traspirent la peur. Par contre, heureusement qu'on voit pas souvent l'alien, les effets speciaux sont pas terrible. Mais la n'est pas l'interet du film. En plus Cartwright a de tres jolie yeux.

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 10/10 Barthélémy Jeoffrey

29 juin 2000

Il s'agit d'un des meilleurs films de science-fiction de ces 30 dernières années (avec BLADE RUNNER). Ridley Scott nous fait vivre une variété de cadre exceptionnel à couper le souffle. L'ambiance est oppressante . La scène où John Hurt éclate est une des scènes les plus célèbres de la SF. Un film de terreur , de suspense et d'horreur : un film maitrisé du début jusqu'à la fin , un chef d'oeuvre à voir et à revoir sans s'en lasser. Selon moi, il est nettement supérieur aux trois autres sur la mise en scène, sur le suspense et surtout sur le réaliste quoique ALIEN 3 de David Fincher soit réaliste mais alors les deux autres, je n'y crois pas une seconde. Sacré Ridley Scott, si ensuite il s'est un peu planté (hormis Legend , Thelma et Louise et 1492:Christophe Colomb ) , on peut dire qu'il a bouleversé la science-fiction avec Alien et BLADE RUNNER .

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 7/10 Sylvain Grenon

24 août 1999

Ma première vision de ALIEN avait été une déception, j'avais vu une version trop sombre. j'ai donc revu le film et là, j'ai compris pourquoi le film était une référence de la SF. L'idée d'utiliser un monstre unique et surtout protéiforme est intéressante. L'idée du petit groupe dans le vaisseau (espace clos) dont les membres disparaissent un à un, même si elle n'est pas originale est utilisée efficacement. Quelques effets "gore" habilement dosés font monter la pression. La scène finale avec Ripley en petite culotte et la bête cachée et bavante est un moment assez troublant. Un bon climat de paranoïa enrobe le film. Les séquences dans le vaisseau "organique" des aliens est vraiment original et difficilement oubliable. La perte de substance du cocon de l'Alien qui se révêle être de l'acide est une de mes séquences préférées. Sigourney Weaver en "capitaine courageuse" imprime son énergie au film. une petite restriction, la scène du robot me semble un peu ridicule et pas vraiment nécessaire. Bref, voilà un premier opus de grande qualité signé par un Ridley Scott en grande forme qui devait confirmer avec BLADE RUNNER en 1982. Scott en 3 ans, se payait le luxe de réaliser 2 classiques incontournables de la SF moderne.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 10/10 Sans nom

04 juin 1999  Attention spoiler

Premier de la saga, ce film est a mon avis le meilleur. L'ambiance est etouffante, à l'image du sous-titre ("Dans l'espace, personne ne vous entend crier"). L'alien n'apparait que tres peu, on le sent, on le devine. On ne regarde plus un film, on est un des personnages du film, on partage leur peur et leur angoisse car on ne voit pas non plus le monstre, on est surpris comme eux quand il apparait. La sequence finale, lorsque Ripley enclenche la destruction du vaisseau et s'enfuie vers la navette de secours, est absolument epoustouflante avec les strombinoscopes et une superbe bande-son. La physionomie et le comportement du monstre de Giger est particulierement etudie, avec une trés grande symbolique qui ajoute de l'intérêt au film. A voir absolument !

Avatar choisi par le scifinaute