Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

 Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour

Prometheus

(Prometheus)

 Les critiques

Nombre de critiques : 10

Total des points : 66

Moyenne obtenue : 6.60/10

n°10 - 8/10 BELMONT Frédéric

12 janvier 2013

Comme bon nombre d'entre vous, je connais les épisodes de la tétralogie des "Aliens" ainsi que la préquelle "Alien Vs Prédator" qui m'avaient tous grandement plu chacun dans leur genre. Et comme certains d'entre vous nous le recommandent vivement dans les critiques antérieures, j'étais allé voir PROMETHEUS sans à priori, ni attente particulière. Premièrement, je trouve que c'est une bonne idée que l'histoire se départisse de la trame originelle (l'absence d'Hélène Ripley ne me dérange nullement), même si nous restons dans le même univers intersidéral de la Compagnie Weyland (avec des clins d'oeil finaux que je ne vous dévoilerai pas). Deuxièmement, je considère que la réalisation de cette production est à la hauteur de son budget: Ridley Scott, le père d'Alien 1, surfe sur la vague AVATAR et nous présente une lune terraformée de toute beauté, avec des effets spéciaux magnifiques, irréprochables, en tous cas à la hauteur des années 2010 (je ne l'ai même pas vu en 3D). L'idée de tourner la séquence d'intro en Islande était une bonne idée tant il est vrai que cette île volcanique hostile au climat très rude nous renvoie aux origines de l'Humanité. Les vaisseaux spatiaux, qu'ils soient terrien ou extraterrestres, sont de splendides Arches de Noë qui représentent bien leur monde d'origine (les maquettes sont-elles disponibles chez les modélistes?) En contrepartie, je trouve que le scénario de base (selon lequel la vie sur Terre a une origine extra-terrestre) est insuffisamment exploité et aurait mérité d'être un peu plus approfondi. De même, le fait que les Ingénieurs veuillent nous détruire sitôt après nous avoir conçus me rappelle l'esprit bestial des Prédators lorsqu'ils se lancent dans une chasse à l'homme (même si ces derniers ne sont pas nos ancêtres). Au niveau de la distribution, l'acteur Michael Fassbender, plus connu sous les traits d'un officier Nazi dans un autre film, me semble ici parfait dans son rôle d'androïde, meilleur même que le précédent acteur embauché sous l'ère Ripley. Sa froide dévotion envers les humains endormis au tout début n'est certes pas sans rappeler un certain Hal-9000, mais en plus loyal et moins mégalomane. Au niveau de l'équipage, qui bien sûr regroupe un condensé des ethnies humaines (Loi des Quotas oblige), je trouve dommage que l'on devine à l'avance comment va s'opérer le jeu des chaises musicales, qui va périr en premier selon qu'il occupe un poste de moindre importance. Néanmoins, j'ai passé un très bon moment en visionnant cette production dont l'épilogue sous-entend qu'il y aura une suite chez les Ingénieurs (je n'en dis pas plus).

Avatar choisi par le scifinaute

n°9 - 3/10 Sans nom

28 novembre 2012

C'est un film très intéressant mais je m'attendais à beaucoup plus venant de la part du réalisateur d'Alien et de Gladiator. Et je n'ai pas vraiment compris le réel messages derrière ce film qui est "à la recherche de nos origines".

Avatar choisi par le scifinaute

n°8 - 10/10 Lelièvre Sylvain

02 novembre 2012

Ce film est excellent, je n’y décèle aucune invraisemblance et pourtant j’ai vu le film 3 fois. Le scénario est loin d’être vide et le film nous fait tout simplement cogiter sur certains détails, c’est justement là le point fort de PROMETHEUS, contrairement à d’autres films dont chaque situation est bien expliquée, ce qui donne l’impression que le scénariste et le réalisateur nous prennent pour des imbéciles incapables de comprendre ce qu’il se passe. Là je trouve que le scénario est parfaitement écrit et qu'il donne vraiment envie de voir la suite.

Avatar choisi par le scifinaute

n°7 - 7/10 Yom

29 octobre 2012

Et bien, comme un peu tout le monde, j'ai trouvé beaucoup d'incohérences dans ce film... et en plus de ça, on voit venir les deux ou trois moments censés nous surprendre... mais sinon, visuellement c'est plutôt joli. En gros, c'est un film de SF plutôt banal, et quitte à faire le rapprochement avec le nom, j'ai nettement préféré PROMOTHEUS (Hunter Prey en VO) qui avait pourtant un beaucoup beaucoup plus petit budget, mais dont l'équipe a mis beaucoup de plus de coeur à le faire.

Avatar choisi par le scifinaute

n°6 - 6/10 PA

03 octobre 2012

La mode actuelle cinématographique en SF est la recherche des origines improbables de leurs "héros" ou "monstres", les deux à la fois peut-être? ici, le pari etait fort risqué en se frottant à la mythologie grecque transposée pour ALIEN, tant et si bien que ce Promethé là, en ouvrant sa boite de Pandore, nous aura bien evidemment decu du resultat attendu pour ce film qui se perd en conjectures et masturbations intellectuelles dont seul le réalisateur détient les clefs de leurs sens. Ce qui en fait un film Hermétique voire inepte à bien y voir. DOMMAGE

Avatar choisi par le scifinaute

n°5 - 5/10 Ubik

29 juillet 2012

Comme mes camarades, PROMETHEUS a été une grosse déception. Evidemment j'attendais beaucoup (trop ?) de ce film, le désenchantement a été à la mesure de cette attente. Rien à redire au niveau de la direction artistique, de la réalisation, des effets spéciaux, le film assure et offre un spectacle impressionnant. Mais le scenario, confus et frôlant le n'importe-quoi (on a parfois l'impression de voir un film de zombies) plombe ce qui aurait du être LE film révé par toute une génération de cinéphiles. Dommage.

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 8/10 Alien

16 juin 2012

Fan d'ALIEN depuis 1979 (et collectionneur...) je conseille à tous de ne pas y aller pour y retrouver Alien sinon on en ressort déçu... et je le suis car mis à part la beauté du spectacle je conseille au maître de prendre sa retraite car le scénario n'est pas abouti. mal ficelé à en perdre le fil conducteur! étonnant pour un géni? d'ailleurs avant de voir le film j'avais acheté le livre du making of et le maître y est trés fatigué... comme l'histoire de sa non préquelle d'ailleurs. Enfin ce qui m'a impressionné c'est le côté gore du film. La B.O.F. est insignifiante à part le morceau original au moment de l'apparition de l'hologramme du psd de la compagnie. Mais bon en 3D et en V.O. c'est OK quand même!

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 6/10 Fog Horn

14 juin 2012

Une déception à la hauteur de l'attente. Evidemment, je savais bien que le Ridley Scott d'ALIEN et de BLADE RUNNER était loin mais je gardais un espoir naïf sur sa capacité à renouer avec son sens de l'esthétisme classieux et la subtilité de sa narration. D'ailleurs, d'un point de vue purement formel, il n'y a rien à redire ou presque : Ridley Scott donne une leçon de cinéma aux petits jeunes en maitrisant avec autant de classe les scène contemplatives comme les passages musclés (JJ Abrams ferait bien de s'en inspirer pour son prochain Star Trek). Coté casting, c'est pareil : en plus d'être charmante, Noomi Rapace assure en proto-Ripley, Michael Fassbender est très inquiétant dans le peau d'un "synthétique" et Charlize Theron est glaçante à souhait. En fait, ce qui plombe tout : c'est le script. Bien qu'original et prometteur, il se trouve être truffé d'incohèrences grossières dont il est impossible de faire l'impasse et qui donnent un arrière goût désagréable de série B. On nous promet une quête de l'homme sur ses origines et le but de la vie ? Les questionnements que cela entraine sont à peine survolés. PROMETHEUS n'a à aucun moment la profondeur espérée. Il ne se différencie des autres films commerciaux que par sa mise en scène plus soignée et académique (dans le bon sens du terme). J'admets que je n'ai pas vu le temps passer, c'est beau et spectaculaire, mais c'est aussi vide et mal écrit, et çà, c'est inadmissible pour un film qui en "Prométhée" tant...

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 6/10 Richard Berenguer

04 juin 2012

Ce film me parait symptomatique de la tendance actuelle. Un grand réalisateur s'empare (dans le cas présent, c'est le sien) d'un film ou d'un univers déjà sacralisé ou culte comme on dirait maintenant et d'une part, les attentes des fans sont de toute façon trop grandes, et d'autre part, il y a le tout public qui vient manger du pop corn, et qui se fout royalement des ainés du dit film. Victime de la facilité (quand on a un budget) à produire des effets spéciaux de haute facture et un visuel impeccable, Ridley Scott a peut être oublié l'essentiel. Les contraintes que lui imposaient les modestes effets spéciaux de l'époque, l'obligeaient à compenser par un jeu d'acteur impeccable, une mise en scène, une ambiance prenante, accesoirement une musique magnifiant le tout et surtout.... un scénario irréprochable ou du moins cohérent. Non rien n'est mauvais dans ce film, même pour les plus acharnés tatillonts d'entre nous, Ridley reste une très bon réalisateur mais le résultat est sans âme, vide, un beau jouet avec lequel on n'a pas envie de jouer, bref PROMETHEUS ne fait pas réver et on l'oublie vite après l'avoir vu. Mais il ne faut pas blâmer le réalisateur. Le plus grand problème de ce film est l'histoire et la mythologie qu'il a la prétention de porter, et je ne parle pas des incohérences scénaristiques qui me laissent penser qu'on nous prend vraiment pour des mangeurs de pop corn. Mais il est vrai qu'avec aux manettes, un des responsables du scenar de la série Lost, on était avertis.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 7/10 Chris

02 juin 2012  Attention spoiler

Pour être tout à fait honnête j'attendais ce film avec impatience. J'ai été bien déçu et c'est le moins que l'on puisse dire, au delà de ses effets-spéciaux incoyables (pas de contestations possibles), on ne peut pas dire que cette préquelle ne soit pas hermétique et je ne suis pas le seul apparement à n'avoir pas tout compris. Le scénario est inutilement embrouillé, bien que les acteurs soient bons notamment la glaciale Charlize Theron (habituée aux rôles de méchantes et j'attends de voir le très prometteur et sombre BLANCHE NEIGE ET LE CHASSEUR) mais ce film en appelle certainement d'autres car si Ridley Scott compte se tirer de cette histoire sur les "Architectes" en nous expliquant qu'ils ont créé la race humaine pour la détruire aprés il va falloir creuser pour nous ramener des réponses et que Noomi Rapace revienne nous fournir des explications! Visuellement ce film est une perle (pourtant je ne l'ai pas vu en 3D, ce qui explique peut-être ma critique), il y a du Giger on reconnait sa patte mais bon le scénario après les trois premiers quart d'heures qui captent le spectateur devient moyen tourne en rond et s'embrouille, il faudra le revoir mais j'ai du mal!

Avatar choisi par le scifinaute