Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

 Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour

Absolom 2022

(No Escape)

 Les critiques

Nombre de critiques : 4
Total des points : 21
Moyenne obtenue : 5.25/10

n°4 - 4/10 Fog Horn

23 juillet 2011

La motivation de Ray Liotta n'y fait malheureusement rien, ABSOLOM 2022 est un film d'une fadeur désespérante malgré des moyens dégagés pourtant importants. Dotée d'un casting plus qu'honorable, tournée dans des décors naturels superbes, cette production souffre d'un scénario sans enjeu s'inspirant maladroitement de celui de MAD MAX 2, LE DEFI. En bon yes-man, Martin Campbell (dont les seuls hauts faits resteront ses James Bond) filme ça proprement, mais sans la moindre âme, mettant bout à bout des séquences ultra-formatées. Dans le genre film carcéral à la sauce SF, même le pas génial FORTRESS réussit l'exploit d'être plus marquant avec des moyens artistiques, financiers et humains bien plus réduits, c'est dire...

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 6/10 Chris

18 novembre 2008

Un bon petit film, avec un Ray Liotta qui surnage dans une intrigue banale, dont l'enjeu n'est pas évident. L'idée est quand même très bonne et le développement nous entraîne sur cette île forteresse qui n'est pas sans rappeler certains endroits carcéraux de sinistres mémoires, tel, Alcatraz, l'île du diable, Robben island, et peut-être Gantanamo... Un futur proche redoutable où la rédemption importe peu, pas mal.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 6/10 Paolo Marcenaro

31 décembre 2003

Not a French speaker here so I'll write my review in english, hoping enough of you can appreciate it. I saw this movie with a friend when it was distributed in Italy. It came out in summer (until some years ago we were spared from the fad of launching blockbusters in july-august, like in america....yeeech!) so the theatre was pretty deserted and we could enjoy it in total peace and relaxation, it's a very solid flick with no artsy 'escapades' but a lot of attention on charachters, their interaction and development. Liotta shows his mettle, for once we can see Lance Henriksen as a 'good' guy (only other example his role as Bishop in ALIENS - LE RETOUR) and even the youngster that longs to become our hero's 'robin' (much to his aversion...;-) puts up a decent performance. The best sequence is the forced duel between him and the main charachter, a bit reminiscent of Kubrick's confrontation between Douglas Sr. and Tony Curtis in 'Spartacus'. After all a satisying view that delivers what one can expect showing that the art of solid genre moviemaking was not totally dead even in the US...until a decade ago.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 5/10 Sans nom

02 juillet 2002

ABSOLOM 2022 est un film que j'ai particulièrement apprécié ; par le scénario, par les cadrages. Ray loitta dans le rôle Robbins, a été fantastique ; sa révolte, sa témérité. Ce film s'inscrit dans le même canevas que SOLDIER avec Kurt russell.

Avatar choisi par le scifinaute