Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

24 heures chez les Martiens

(Rocketship X-M)

 Les critiques

Nombre de critiques : 3

Total des points : 23

Moyenne obtenue : 7.67/10

n°3 - 7/10 Fog Horn

09 septembre 2012

Dans la série "Les grands mystères de la distribution française", voici ROCKETSHIP X-M qui, en traversant l'Atlantique, s'est transformé en 24 HEURES CHEZ LES MARTIENS, titre étrange qui laisserait penser à une comédie alors qu'il n'en est rien. Tout est ici du plus grand sérieux dans ce petit budget de 1950 narrant la conquête de la Lune qui prend une tournure inattendue pour nos héros cosmonautes (et qui a sans aucun doute esthétiquement influencé Hergé pour les aventures spatiales de Tintin). Sans être exceptionnelle, même pour l'époque, l'histoire se laisse suivre sans déplaisir avec ses quelques rebondissements et sa morale finale pacifiste bien ancrée dans son époque. Ce film a aussi été pour moi l'occasion de découvrir que Lloyd Bridges a un jour été jeune. A chaque fois que je le vois à l'écran, je ne peux pas m'empêcher de penser à Y A-T-IL UN PILOTE DANS L'AVION ? et HOT SHOTS ! Je sais... On a les références qu'on mérite.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 6/10 dionys

14 septembre 2005

20 / 20 (la note de la précédente) c'est évidemment de la provocation. Un film intéressant voire distrayant à regarder au deuxième degré. C'est tout. Un nanar série z tout au plus.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 10/10 Jacques Garin

22 avril 2002

Premier film hollywoodien "martien" , Rocketship X-M date de 1950 et profite de l'engouement américain pour l'exploration spatiale, filmé en quatriéme vitesse et pour un budget de 95000$ il se permet de battre "DESTINATION LUNE" . Il faut dire que Kurt Neumann, à la fois réalisateur et auteur du scénario, a concocté une histoire fascinante pour les spectateurs : la premiére expédition humaine en route vers la Lune est détournée par des météorites et se retrouve en orbite martienne ! L'exploration rapide de la planéte rouge améne l'équipage à une terrible évidence : Mars a été dévastée, victime de l'holocauste nucléaire .Deux des astronautes ayant été tués par des bandes de mutants martiens retournés à l'age de pierre, les trois survivants reviennent sur Terre pour nous prévenir du danger atomique, mais malheureusement ils s'y écrasent par manque de carburant. Marqué par la Guerre froide, ce film a le charme de la SF des années cinquante. A ne pas manquer .

Avatar choisi par le scifinaute