Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

18ème Festival International du film Fantastique de Gérardmer

18ème Festival International du film Fantastique de Gérardmer du 26 au 30 janvier 2011

Image
L‘Affiche du festival[gerardmer2011.jpg]

  1. PRESIDENT DU JURY LONGS METRAGES
  2. LA COMPÉTITION LONGS MÉTRAGES
  3. LES FILMS HORS COMPÉTITION
  4. LA NUIT GIALLO
  5. LA RETROSPECTIVE
  6. LES NUITS FANTASTIQUES
  7. LA NUIT SYFY
  8. LE PALMARES 2011

La 18ème édition du Festival International du Film Fantastique de Gérardmer s'est tenue du Mercredi 26 janvier au Dimanche 30 janvier 2011. Thématique et rétrospective : "SCHIZOPHRÉNIE, CLAUSTROPHOBIE, PARANOÏA… ET AUTRES PETITES JOIES DE L’EXISTENCE".

Après avoir abordé des thèmes aussi variés que « Les Métamorphoses de la réalité » ou « Le Silence dans le Fantastique », le Festival s'est penché cette année sur un thème intrinsèquement lié au cinéma fantastique.

A l’heure de la paranoïa généralisée, il est bon de frissonner devant les névroses meurtrières de Catherine Deneuve dans REPULSION (Roman Polanski, 1965) ou de s’interroger sur la nature exacte de l’entité mystérieuse qui fait plonger les héros de THE THING (John Carpenter, 1982) dans une folie contagieuse. Du DOCTEUR JEKYLL ET MISTER HYDE (Rouben Mamoulian, 1931), premier avatar d’une longue lignée de docteurs à la personnalité fissurée, aux MIRRORS (Alexandre Aja, 2008) qui plongent celui qui s’y regarde dans des ténèbres maléfiques, le genre n’a cessé d’être alimenté par ces images fascinantes de psychés angoissées.

Le spectateur lui-même, confiné dans l’obscurité d’une salle de cinéma et constamment appelé à s’identifier aux personnages, n’est-il pas en fait le schizophrène ultime, à l’identité éclatée et démultipliée sur l’écran ?

Pour illustrer cette thématique, le Festival a proposé une rétrospective qui a permit de (re)découvrir certains classiques du genre.

Lors de la cérémonie de clôture, les prix suivants ont été remis aux longs métrages et courts métrages en compétition :

  • Grand Prix (avec le soutien de la Région Lorraine)
  • Prix du Jury
  • Prix de la Critique
  • Prix du Jury Jeunes de la Région Lorraine
  • Prix du Public - L’Est Républicain - Vosges Matin
  • Prix du Jury Syfy
  • Grand Prix du Court Métrage
  • Prix du Meilleur Inédit Vidéo

Accès au site officiel du Festival

PRESIDENT DU JURY LONGS METRAGES

Image
Dario Argento[dario-argento.jpg]

Pour sa 18ème édition, le Président du Jury Longs Métrages du Festival International du Film Fantastique de Gérardmer a été le réalisateur, scénariste et producteur italien : DARIO ARGENTO. Pour honorer sa présence, le festival a proposé au public, à travers un hommage, quelques-uns de ses meilleurs films.

Né à Rome en 1940, Dario Argento est le fils du producteur Salvatore Argento. Il commence sa carrière comme critique puis devient scénariste. Il coécrit d’ailleurs le scénario de « Il était une fois dans l’Ouest » (Sergio Leone, 1968) avec Bernardo Bertolucci. Devenu réalisateur, Dario Argento signe une "trilogie animalière" en enchaînant trois films au succès inespéré : L’OISEAU AU PLUMAGE DE CRISTAL (1970), LE CHAT A NEUF QUEUES (1971) et QUATRE MOUCHESDE VELOURS GRIS (1972). Il a d’emblée trouvé son style : Dario Argento contribue à faire émerger un genre cinématographique, le giallo, avec des films de détective à la violence esthétisante. Il évolue ensuite vers le fantastique et l’horreur, avec au sommet de son art SUSPIRIA (1977), chef-d’oeuvre du film d’horreur baroque, genre dont il est l’inventeur. Il passe du giallo (TENEBRES en 1982, LE SANG DES INNOCENTS en 2001) au fantastique (PHENOMENA en 1985) avec aisance. Adulé du public et reconnu par ses pairs, Dario Argento collabore avec George A. Romero lorsque ce dernier réalise ZOMBIE (1978) et DEUX YEUX MALEFIQUES (1990). Dans les années 1990, il lance sa fille Asia Argento en la faisant jouer dans ses propres films puis l’aide à produire ses films. Conscient de l’originalité de son style et de sa place dans l’histoire du cinéma à suspense, il signe en 2009 un film qu’il intitule naturellement « Giallo ».

Il était entouré des personnalités suivantes:

  • Alexandre AJA (Réalisateur, scénariste et producteur : FURIA, HAUTE TENSION, LA COLLINE A DES YEUX, MIRRORS, PIRANHA 3-D)
  • Maurice BARTHELEMY (Réalisateur, scénariste et comédien : CASABLANCA DRIVER, PAPA, LOW COST)
  • Anne CAILLON (Comédienne : QUI A TUE BAMBI ?, POLTERGAY, BASIC INSTINCT 2, LA LOI DE MURPHY)
  • Fred CAVAYÉ (Réalisateur et scénariste : POUR ELLE, A BOUT PORTANT)
  • Nicolas CAZALÉ (Comédien : L’AMOUR DANGEREUX, LE GRAND VOYAGE, PARS VITE ET REVIENS TARD)
  • Clovis CORNILLAC (Comédien : HORS-LA-LOI, MALEFIQUE, LES CHEVALIERS DU CIEL, BRICE DE NICE, EDEN LOG, ASTERIX AUX JEUX OLYMPIQUES, REQUIEM POUR UNE TUEUSE)
  • Lucile HADZIHALILOVIC (Réalisatrice, scénariste et productrice : ENTER THE VOID, SEUL CONTRE TOUS)
  • Serge HAZANAVICIUS (Comédien : LES GENS NORMAUX N’ONT RIEN D’EXCEPTIONNEL, LE BONHEUR EST DANS LE PRE, DELPHINE 1 - YVAN 0, BARNIE ET SES PETITES CONTRARIETES, BANDIDOS, IL Y A LONGTEMPS QUE JE T’AIME, OSS 117 : RIO NE REPOND PLUS)
  • Sophie QUINTON (Comédienne : LA CAGE, QUI A TUE BAMBI ?, L’EMPREINTE, PAR SUITE D’UN ARRET DE TRAVAIL)

LA COMPÉTITION LONGS MÉTRAGES

Image

BEDEVILLED (Corée du sud)
de Jang Cheolsoo (1er film), avec Seo Younghee, Ji Sungwon
Haewon est une jolie trentenaire célibataire. Contrainte de partir en congés, elle se rend à Moodo, une petite île sur laquelle elle passait ses vacances étant plus jeune. Elle y retrouve Boknam, son amie d’enfance, soumise à la volonté tyrannique de ses habitants et à des humiliations quotidiennes. Boknam supplie Haewon de l’aider à s’échapper, mais celle-ci refuse de s’impliquer dans une situation qui s’apprête à basculer dans l’horreur…

Image

DEVIL (Etats-Unis)
de John Erick Dowdle (film d'ouverture), produit par M. Night Shyamalan & Sam Mercer.
Avec Chris Messina, Logan Marshall-Green, Geoffrey Arend, Bojana Novakovic, Jenny O’Hara, Bokeem Woodbine, Matt Craven, Jacob Vargas
A Philadelphie, cinq personnes pénètrent dans un immeuble de bureaux et prennent l'ascenseur. Mais l'ascenseur reste bloqué entre deux étages. Doucement, méthodiquement, la situation des occupants évolue de la simple contrariété à l'angoisse, puis à l'horreur totale…

Image

DREAM HOME (Hong Kong)
de Pang Ho-cheung, avec Josie Ho, Eason Chan, Derek Tsang, Lawrence Chou
Enfant, Cheng Lai-sheung pouvait admirer le quartier Victoria de Hong Kong depuis les fenêtres de l’appartement familial. Elle s’est jurée qu’un jour, quand elle serait grande, elle s’offrirait un appartement sublime avec une vue sur la mer. Les années ont passé et Cheng n’a pas oublié son serment. Elle travaille dur mais les prix exorbitants de l’immobilier à Hong Kong l’empêchent de concrétiser son rêve. A la mort de son père, elle touche son assurance vie mais cela ne suffit toujours pas…

Image

J’AI RENCONTRE LE DIABLE (I Saw the Devil)(Corée du Sud)
de Kim Jeewoon, avec Lee Byunghun, Choi Minsik, Oh Sanha, Chun Kookhaun, Chun Hojin
Un agent secret recherche le serial killer qui a tué sa fiancée…

Image

MIRAGES (Maroc)
de Talal Selhami (1er film), avec Aïssam Bouali, Karim Saidi, Omar Lotfi, Meryam Raoui, Mustapha El Houari, Eric Savin
Cinq personnes aux profils très différents se retrouvent en compétition pour décrocher un emploi important dans une multinationale qui vient de s’installer au Maroc. Suite à un entretien avec le PDG de la société, les candidats se voient proposer une ultime épreuve dans un lieu tenu secret afin de les départager. Ils acceptent et montent à bord d’un minibus dépourvu de vitres…

Image

NE NOUS JUGEZ PAS (Somos lo que hay)(Mexique)
de Jorge Michel Grau (1er film), avec Francisco Barreiro, Alan Chávez, Paulina Gaitán, Carmen Beato, Jorge Zárate, Esteban Soberánes
Un homme meurt dans la rue, laissant sans ressources sa femme et ses trois enfants. La famille, très éprouvée émotionnellement, doit dorénavant assurer sa survie d’autant qu’elle ne mange que de la chair humaine lors de cérémonies rituelles et que les victimes ont toujours été fournies par le père. La tâche échoit au fils aîné, Alfredo, un adolescent marginal qui ne semble pas prêt à accepter cette mission.

Image

THE SILENT HOUSE (La casa muda)(Uruguay)
de Gustavo Hernández (1er film), avec Florencia Colucci, Abel Tripaldi, Gustavo Alonso, Maria Paz Salazar
Laura et son père Wilson s’installent dans une maison de campagne pour la rénover avant sa mise en vente. Ils y passent la nuit et décident de commencer les travaux le lendemain matin. Tout se passe bien jusqu’à ce que Laura entende un bruit venant de l’extérieur qui devient de plus en plus fort au dernier étage de la maison…

Image

THE LOVED ONES (Australie)
de Sean Byrne (1er film), avec Robin McLeavy, Xavier Samuel, John Brumpton, Richard Wilson, Victoria Thaine, Jessica McNamee
Lola, la fille la plus timide du lycée, propose à Brent de l'accompagner au bal de fin d'année. Comme il avait prévu d'y aller avec Holly, sa petite amie, il décline poliment l'invitation. Mais Lola n'aime pas qu'on lui dise non…

Image

THE TROLL HUNTER (Norvège)
de André Øvredal (2ème film), avec Otto Jespersen, Hans Morten Hansen, Tomas Alf Larsen, Johanna Mørck
Un groupe d'étudiants norvégiens partent à la recherche de mystérieux trolls géants. Au fil de leurs recherches ils vont découvrir ce que le gouvernement leur a caché pendant des années.

LES FILMS HORS COMPÉTITION

Image

ALADIN ET LA LAMPE MERVEILLEUSE (France)
de Jean Image (séance enfants)(film d’animation)
Depuis son laboratoire dissimulé dans l’oeil du Sphinx, le Magicien d’Afrique complote pour retrouver la lampe merveilleuse qui garantit un pouvoir absolu à quiconque la possède. Le Génie des Ténèbres l’informe que la lampe est cachée dans un pays lointain et que seule la main innocente d’un enfant peut s’emparer du trésor. Avec l’aide de son tapis volant, le Magicien voyage jusqu’à une ville aux multiples minarets et jardins merveilleux. Il y rencontre Aladin, un garçon pauvre qui vit seul avec sa mère…

Image

AMERICAN GRINDHOUSE (USA)
de Elijah Drenner (documentaire)
Ce documentaire dévoile l’histoire cachée des films américains dits « d’exploitation » ou « cinéma bis ». Il plonge dans ce genre souvent sous-estimé et révèle les origines scandaleuses et parfois choquantes de ce divertissement populaire qui a laissé une marque indélébile sur la culture américaine.

Image

COLD PREY 3 (Fritt Vilt 3) (Norvège)
de Mikkel Brænne Sandemose, avec AIda Marie Bakkerud, Julie Rusti, Kim S. Falck-Jørgensen, Pal Stokka, Arthur Berning
Jotunheimen, Norvège, 1976. L’hôtel Steh.e Mountain est à l’abandon depuis la mort des propriétaires. Officiellement, ces derniers ont été emportés par une avalanche en cherchant leur fils qui était tombé dans une crevasse. Dix ans plus tard, le policier qui avait mené l’enquête semble toujours obsédé par cette affaire et décide de revenir sur les lieux…

Image

L’EMPIRE DES OMBRES (Vanishing On Seventh Street) (Etats-Unis)
de Brad Anderson, avec Hayden Christensen, Thandie Newton, John Leguizamo, Taylor Groothuis, Jacob Latimore
Pour une raison inexpliquée, la ville de Détroit est plongée dans le noir. Encore plus inquiétant, toute vie humaine semble avoir disparu. Les voitures sont abandonnées dans les rues, les vêtements des victimes dont les corps se sont volatilisés sont répandus sur les trottoirs, les commerces sont déserts, les postes de radio et de télévision restent muets. Une poignée de survivants converge vers le seul bar qui dispose encore d’électricité grâce à un générateur de secours… Ajoutez votre critique

Image

EN QUARANTAINE 2 (Quarantine 2: Terminal) (Etats-Unis)
de John Pogue, avec Josh Cooke, Bre Blair, Mercedes Masöhn, Ignacio Serrichio, Sandra Ellis Lafferty
A l’aéroport de Los Angeles, des passagers embarquent pour un vol à destination de Nashville. Comme l’un des passagers tombe très malade suite à un mystérieux virus qui s’apparente aux syndromes de la rage, l'avion doit effectuer un atterrissage d’urgence. Jenny, une hôtesse de l’air inexpérimentée mais décidée, s’assure alors de la sécurité des autres passagers et se rend vite compte que l'appareil et ses occupants sont mis en quarantaine… Ajoutez votre critique

Image

HYBRID (Etats-Unis / Allemagne)
de Eric Valette, avec Shannon Beckner, Oded Fehr, Ryan Kennedy, Melanie Papalia, Adrien Dorval
Une nuit, une mystérieuse voiture est amenée à la fourrière de Chicago après un accident de la route meurtrier. La mécano du garage, Tilda, et son jeune collègue découvrent rapidement que la voiture est vivante. Son âme est maléfique : c’est une véritable machine à tuer… Ajoutez votre critique

Image

MACHETE MAIDENS UNLEASHED ! (Australie)
de Mark Hartley (Documentaire)Des femmes plantureuses, des monstres mutants et des agents secrets nains… On trouvait tout cela dans les films de genre philippins des années 70 et 80. Envahissant les drive-ins du monde entier, les Philippines sont devenus un eldorado pour les réalisateurs de films dits « d’exploitation », alliant une main d’oeuvre bon marché, un cadre exotique et une règlementation inexistante en matière de santé et de sécurité. Ce documentaire retrace l’histoire d’un genre sans scrupules, sans scénarios, sans frontières et - plus souvent que jamais - sans vêtements…

Image

PROIE (France)
de Antoine Blossier, avec Grégoire Colin, Bérénice Bejo, François Levantal, Joseph Malerba, Fred Ulysse, Isabelle Renauld
Une nuit, plusieurs cerfs se jettent inexplicablement sur la clôture électrique d’une exploitation agricole. Apercevant de profondes traces de morsures sur les cadavres, les propriétaires de l’exploitation comprennent qu’un prédateur sévit dans les bois alentours. Décidés à le chasser, ils s’enfoncent au coeur de la forêt voisine et sont stupéfaits de constater que la nature environnante se meurt, ravagée par un mal inconnu…

Image

PROWL (Etats-Unis)
de Patrik Syversen, avec Ruta Gedmintas, Joshua Bowman, Perdita Weeks, Jamie Blackley
Amber, lassée de vivre dans un trou paumé, convainc ses amis de l’accompagner en ville afin de trouver un appartement. Lorsque leur voiture tombe en panne, Amber et ses amis acceptent l’aide d’un routier…

Image

RARE EXPORTS : UN CONTE DE NOEL (Rare Exports: A Christmas Tale) (Finlande / Norvège / France)
de Jalmari Helander, avec Jorma Tommila, Onni Tommila, Tommi Korpela, Rauno Juvonen, Peeter Jakobi
Dans le grand Nord lapon, une équipe de recherche américaine étudie des échantillons de forage au sommet d’une montagne et pense avoir découvert un ancien monticule funéraire à l’intérieur duquel quelque chose a été caché. La veille de Noël, le glacier près de celle-ci s’est couvert de sang. Des centaines de rennes qui ont été rongés jusqu’à l’os gisent dans la neige. Les explosions entendues des mois durant semblent avoir rendu fous les loups de la région. Le fils d’un chasseur de rennes local est quant à lui convaincu que ce n’est pas l’oeuvre des loups…

Image

THE HUNTERS (France)
de Chris Briant (film de clôture), avec Dianna Agron, Steven Waddington, Chris Briant, Tony Becker, Terence Knox, Jay Brown
Noël. C’est leur dernière semaine. En ville, six personnes courent vers un destin tragique. Le dernier jour les réunit par hasard dans un lieu isolé : le Fort… La réalité s’écroule et tourne au cauchemar…

LA NUIT GIALLO

Le Festival International du Film Fantastique de Gérardmer proposera cette année une nuit en l’honneur du Giallo, genre cinématographique né en Italie dans les années 60, et auquel le nom du réalisateur Dario Argento est historiquement associé.

Image

L’OISEAU AU PLUMAGE DE CRISTAL (L’ucello dalle piume di cristallo)(1969)
de Dario Argento, avec Tony Musante, Suzy Kendall, Enrico Maria Salerno, Eva Renzi
Témoin d'une tentative de meurtre dans une galerie d'art, un journaliste s'improvise détective et cherche l'identité du mystérieux agresseur…

Image

LA BAIE SANGLANTE (Reazione a catena) (1971)
de Mario Bava, avec Claudine Auger, Luigi Pistilli, Claudio Camaso, Anna Maria Rosati
Les riverains d'une jolie baie, qui pourrait être le lieu idéal d'une juteuse opération immobilière, meurent assassinés les uns après les autres…

Image

L’EVENTREUR DE NEW YORK (O squartatore di New York) (1982)
de Lucio Fulci, avec Jack Hedley, Almanta Suska, Howard Ross
A New York, plusieurs femmes sont assassinées de manière atroce par un tueur en série connu pour être doté d'une voix de canard. L'inspecteur Williams est chargé de l'enquête…

LA RETROSPECTIVE

Le récent succès planétaire d’INCEPTION a couronné une oeuvre qui, au-delà de son usage spectaculaire des effets spéciaux, pourrait faire figure d’objet expérimental. Avec le film de Christopher Nolan, c’est sans doute, en, effet, la première fois qu’un scénario définit littéralement certaines silhouettes et personnages comme des catégories uniquement symboliques. Lorsque qu’un auteur imagine que des assaillants armés de kalachnikovs, surgissant dans le rêve d’un des protagonistes, soient désignés par les héros comme des « défenses de l’inconscient », il se substitue immédiatement, au stade de la fabrication du film, avant même son tournage, à tous ces commentateurs qui, emportés par la fièvre de l’interprétation, n’hésitent jamais à transformer tel élément visible à l’image en pure abstraction. Lorsque le réel devient symbole, la fiction devient théorie et le cinéma devient espace mental. Même si cela n’a jamais été aussi littéral qu’avec INCEPTION, le cinéma a toujours pu offrir à son spectateur un monde purement psychique. Rien d’étonnant donc à ce que les déformations plastiques et les anomalies figuratives, le refus du réalisme qui caractérisent le cinéma fantastique aient souvent été l’expression d’une représentation de la folie.

Ça commence, sans doute, en 1919, avec LE CABINET DU DOCTEUR CALIGARI de Robert Wiene où la distorsion des décors est expliquée, in fine, par le fait que toute l’histoire avait été racontée par un fou. Si la psychose commence lorsque l’on ne distingue plus l’ordre symbolique de la réalité, alors on peut dire qu’elle a tout à voir avec un art qui bascule, par essence, entre une volonté d’enregistrement du réel visible et un projet de reconstruction imaginaire de celui-ci. La folie reste un des meilleurs moyens d’échapper au réel. La schizophrénie, ou plus exactement (et ce n’est pas la même chose) le sentiment de dissociation du moi et d’un dédoublement voire d’une multiplication de la personnalité ne se traduitelle pas par tous ces films qui proposent toutes sortes de variations sur le thème du double, notamment les différentes versions de L'ETRANGE CAS DU DOCTEUR JEKYLL ET DE MISTER HYDE ou bien L'AUTRE de Robert Mulligan, L’ESTRIT DE CAIN de Brian De Palma, LOST HIGHWAY de David Lynch MIRRORS d’Alexandre Aja, NE TE RETOURNE PAS de Marina De Van, etc. ? Le cinéaste qui pousse par ailleurs jusqu’au bout la logique de cette contamination du monde réel par un monde psychique, définition crédible de ce que l’on appelle « l’inquiétante étrangeté » freudienne, est bien sûr Polanski et l’on pourrait décrire aisément ses films comme l’univers vu par un schizophrène (REPULSION) ou un paranoïaque (LE LOCATAIRE, GHOSTWRITER).

Le cinéma d’épouvante se construit souvent, non seulement sur les phobies présumées de ses spectateurs (celle du sang, de la sexualité, des animaux répugnants, etc.) mais met parfois en scène des personnages eux-mêmes phobiques, projection du spectateur, tenaillés par l’angoisse du vide (VERTIGO d’Alfred Hitchcock) ou de l’enfermement (BODY DOUBLE de Brian De Palma, THE DESCENT de Neil Marshall).

Enfin, de PSYCHOSE d’Alfred Hitchcock aux giallos de Dario Argento en passant par L'ETRANGLEUR DE BOSTON de Richard Fleischer, la terreur cinématographique n’a-t-elle pas transformé les maniaques homicides, qu’ils soient schizophrènes, paranoïaques ou violemment phobiques, en héros de films ?

Jean-François Rauger
Directeur de la Programmation de la Cinémathèque française

Image

LE CABINET DU DOCTEUR CALIGARI (Das Kabinett des Dr Caligari) (1919)
de Robert Wiene, avec Conrad Veidt, Werner Krauss, Lil Dagover, Friedrich leher
Dans une fête foraine, un mystérieux docteur prédit un avenir tragique à un jeune étudiant…

Image

DOCTEUR JEKYLL ET MISTER HYDE (1941)
de Victor Fleming, avec Spencer Tracy, Ingrid Bergman, Lana Turner, Donald Crisp
Le Dr Jekyll est un respectable savant qui souhaite expérimenter ses théories sur le bien et le mal. Il confectionne un breuvage qu’il boit lui-même et devient peu à peu un personnage hideux : Mr Hyde. Ajoutez votre critique

Image

PSYCHOSE (1960)
d'Alfred Hitchcock, avec Anthony Perkins, Vera Miles, John Gavin, Janet Leigh
Après avoir dérobé une importante somme d’argent à son patron, une employée de bureau prend la fuite. Elle s'arrête dans un motel tenu par un jeune homme qui a une mère très possessive.

Image

REPULSION (1965)
de Roman Polanski, avec Catherine Deneuve, Ian Hendry, John Fraser, Yvonne Furneaux
A la suite d'un incident survenu dans l'institut de beauté où elle travaille, Hélène s'enferme dans l'appartement de sa soeur qui est partie en vacances et commence à avoir des visions de plus en plus terrifiantes.

Image

BODY DOUBLE (1984)
de Brian De Palma, avec Craig Wasson, Melanie Griffith, Gregg Henry, Deborah Shelton
Un acteur claustrophobe, trompé par sa maîtresse, se retrouve à la rue. On lui prête un appartement d'où il observe sa très jolie voisine qui se livre chaque soir à un strip-tease solitaire…

Image

FAUX SEMBLANTS (Dead Ringers) (1988)
de David Cronenberg, avec Jeremy Irons, Geneviève Bujold, Heidi von Palleske, Barbara Gordon
Deux jumeaux, gynécologues de renom, partagent le même appartement, la même clinique, les mêmes idées et les mêmes femmes. Un jour, une actrice célèbre vient les consulter car elle est stérile…

Image

DONNIE DARKO (2001)
de Richard Kelly, avec Jake Gyllenhaal, Holmes Osborne, Maggie Gyllenhaal, Mary Mc Donnell, Patrick Swayze
Donnie Darko est un adolescent presque comme les autres. Son imagination et son intelligence en font une personnalité complexe. Il a pour ami une créature que lui seul peut voir et entendre. Ajoutez votre critique

Image

HAUTE TENSION (2002)
de Alexandre Aja, avec Cécile de France, Maïwenn Le Besco, Philippe Nahon, Franck Khalfoun
Une étudiante de vingt ans part réviser ses examens dans la ferme isolée des parents de sa meilleure amie. En pleine nuit, un intrus pénètre dans la ferme et, ignorant sa présence, tue les membres de cette famille…

Image

THE MACHINIST (2005)
de Brad Anderson, avec Christian Bale, Jennifer Jason Leigh, Aitána Sanchez-Gijón, John Sharian
Trevor n'a pas dormi depuis un an et passe ses nuits dans la cafétéria de l'aéroport ou dans le lit de sa voisine prostituée. Depuis quelques jours, il retrouve d'étranges messages laissés dans son appartement.

Image

BUG (2006)
de William Fridekin, avec Ashley Judd, Michael Shannon, Harry Connick Jr., Lynn Collins
Agnès vit seule dans un motel désert. Elle est hantée par le souvenir de son enfant, kidnappé plusieurs années auparavant, et redoute la visite de son ex-mari violent.

Image

THE MIST (2007)
de Frank Darabont, avec Thomas Jane, Marcia Gay Harden, Laurie Holden, Toby Jones
Tandis qu'une brume étrange semble envelopper une petite ville du Maine, un homme et son jeune fils se retrouvent pris au piège dans un supermarché en en compagnie d'autres habitants terrorisés. Ajoutez votre critique

Image

NE TE RETOURNE PAS (2009)
de Marina de Van, avec Sophie Marceau, Monica Bellucci, Andrea Di Stefano, Thierry Neuvic
Jeanne, plongée dans l'écriture d'un premier roman, constate des changements mystérieux autour d'elle et voit son corps se transformer. Mais son entourage ne semble pas s'en apercevoir…

LES NUITS FANTASTIQUES

Le jeudi, vendredi et samedi, le festival a inauguré des nocturnes au cinéma du Casino, avec des séances à partir de minuit : les Nuits Fantastiques. Les films projetés étaient sélectionnés parmi la rétrospective détaillée plus haut.

LA NUIT SYFY

En partenariat avec la chaîne Syfy, les festivaliers ont pu découvrir les pilotes de deux séries diffusées ou prochainement diffusées sur la chaîne. C'était pendant LA NUIT SYFY qui a eu lieue le vendredi 28 janvier au Cinéma Paradiso.

Image

HAVEN (1x45 min)
de Adam Kane. Créé par Scott Shepherd, adaptée de la nouvelle « Colorado Kid » de Stephen King
Avec Emily Rose, Eric Balfour, Lucas Bryant, Anne Caillon
L’agent du FBI Audrey Parker est envoyé dans la paisible ville de Haven, dans le Maine, pour une affaire banale. Mais ce qu’elle va découvrir dépasse tout ce à quoi elle s’attendait : une malédiction qui a jadis touché la villesemble frapper à nouveau. La série sera présentée aux festivaliers par la comédienne Anne CAILLON. A l’occasion de la 18ème édition du Festival du film Fantastique de Gérardmer, la chaîne SYFY rediffusera la première saison de la série le dimanche à 20h45.

Image

CAPRICA (2x45 min) - Pilote
de Jeffrey Reiner. Créé par Remi Aubuchon & Ronald D. Moore
Avec Eric Stoltz, Esai Morales, Paula Malcomson, Alessandra Torresani
La planète Caprica est au centre d’une galaxie qui vit en paix… ou presque. Dans un attentat visant le métro de la capitale, Caprica City, la fille du riche scientifique Daniel Graystone ainsi que la femme et la fille de l’influent avocat Joseph Adama sont tuées. Incapable de faire son deuil, Daniel Graystone, sur le point de lancer un nouveau type de robots soldats, décide d’y projeter « l’âme » de sa défunte fille, créant ainsi le premier Cylon, futur ennemijuré des héros de BATTLESTAR GALACTICA (2004-2009). La première saison de la série, inédite, sera diffusée dans son intégralité prochainement sur SYFY. Ajoutez votre critique

LE PALMARES 2011

  • Grand Prix, avec le soutien de la Région Lorraine : BEDEVILLED réalisé par Jang Cheolsoo.
  • Prix du Jury : NE NOUS JUGEZ PAS, réalisé par Jorge Michel Grau, à égalité avec THE LOVED ONES, réalisé par Sean Byrne.
  • Prix de la Critique : J'AI RENCONTRE LE DIABLE, réalisé par Kim Jee-Woon.
  • Prix du Jury Jeunes de la Région Lorraine : J'AI RENCONTRE LE DIABLE, réalisé par Kim Jee-Woon.
  • Prix du Public L'Est Républicain / Vosges Matin : J'AI RENCONTRE LE DIABLE, réalisé par Kim Jee-Woon.
  • Prix du Jury Syfy : THE LOVES ONES, réalisé par Sean Byrne.
  • Grand Prix du Court Métrage : LE MIROIR, réalisé par Sébastien Rossignol.
  • Prix du Meilleur Inédit Vidéo : TRIANGLE, réalisé par Christopher Smith.