Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Jupiter : le destin de l'univers

(Jupiter Ascending)

 L'histoire

Née sous un ciel étoilé, Jupiter Jones est promise à un destin hors du commun. Devenue adulte, elle a la tête dans les étoiles, mais elle enchaîne les coups durs et n'a d'autre perspective que de gagner sa vie en nettoyant des toilettes. Ce n'est que lorsque Caine, ancien chasseur militaire conçu génétiquement, débarque sur Terre pour retrouver sa trace que Jupiter commence à entrevoir le destin qui l'attend depuis toujours : grâce à son empreinte génétique, elle doit bénéficier d'un héritage extraordinaire qui pourrait bien bouleverser l'équilibre du cosmos...

Jupiter Jones - Jupiter : le destin de l'univers (Jupiter Ascending)
Jupiter Jones

Le petit mot de Prof SF

Se déroulant à la fois sur Terre, et plus particulièrement dans les rues de Chicago (la ville d'origine des réalisateurs), et dans les galaxies les plus lointaines, JUPITER ASCENDING a été écrit, produit et réalisé par le frère et la sœur Wachowski. Après les expériences filmiques que furent SPEED RACER (2008) et surtout CLOUD ATLAS (2012), le duo de cinéaste américain revient à de la science-fiction plus standardisée mais tout aussi jouissive. Avec cette nouvelle réalisation merveilleuse, Lana et Andy Wachowski transportent ainsi une nouvelle fois les spectateurs ébahis dans un univers complexe mais mystérieux et inconnu. Alors qu'ils reviennent donc à la science-fiction après la trilogie MATRIX (1999-2003), les deux réalisateurs nous dévoilent un monde grandiose dans lequel la Terre n'est plus qu'une modeste ferme où les humains sont des bestiaux, de la marchandise dans l'immense commerce galactique qu'est devenue la galaxie.

Fascinés, de leur propre aveu, par l'intelligence extraterrestre ainsi que par l'immensité de l'espace, marqués comme tant d'autres par la référence de Stanley Kubrick, 2001 L'ODYSSÉE DE L'ESPACE (1968), les cinéastes réalisent avec JUPITER : LE DESTIN DE L'UNIVERS, en français, un film somme. Car tout en étant de la science-fiction pure, cette œuvre remarquable vient tout de même flirter avec d'autres genres comme le thriller, la comédie mais surtout la romance tant cette histoire se déplie à la façon d'un conte de fée narrant la relation amoureuse entre deux êtres que tout oppose et qui ne se seraient jamais rencontrés en temps normal.

Mariage princier - Jupiter : le destin de l'univers (Jupiter Ascending)
Mariage princier

Beaucoup plus linéaire et certainement plus limpide, pour le spectateur lambda, que leur film précédent, ce long-métrage référencé par plusieurs décennies de chef-d'œuvres de la science-fiction (une étoile noire est même visible dans le coin gauche de l'écran au moment de l'arrivée de Jupiter à la résidence de Balem Abrasax), JUPITER ASCENDING est un blockbuster haute de gamme, un divertissement intelligent de grand standing, mais aussi une œuvre politique comportant en filigrane un discours à la limite de l'alter-mondialisme. Car ce film hautement spectaculaire et jubilatoire est également un pamphlet contre la libéralisation à tout va et surtout l'exploitation de l'être humain, ici considéré comme du bétail. Jupiter Jones, remarquablement interprétée par une Mila Kunis qui y apporte toute sa fraîcheur, se rangeant au final aux côtés des plus petits, des plus humbles en prenant partie de la Terre contre la domination sur la galaxie tout entière.

Magistralement réalisées, les scènes d'actions sont d'une efficacité diabolique, que ce soit lors des poursuites dans les rues de Chicago ou lors des combats au fin fond de la galaxie. Bénéficiant de l'interprétation convaincante de Channing Tatum (qui prend de plus en plus d'importance et de poids ces derniers temps) en chasseur de primes mi-homme, mi-loup et d'un casting idéal dont fait partie intégrante Sean Bean, le Ned Stark de GAME OF THRONES, JUPITER : LE DESTIN DE L'UNIVERS peut également s'appréhender comme le mixage improbable de LA BELLE ET LA BÊTE (version Cocteau/Prévert bien sur) et de STAR WARS. Et les Wachowski, en prolongeant le discours de leur trilogie phare mais également de la partie science-fictionnelle de CLOUD ATLAS (celle qui se déroule à Séoul), en clamant qu'il vaut mieux investir le système qu'on combat afin de le pervertir plutôt qu'essayer de le renverser, deviennent parmi les cinéastes les plus politiques d'Hollywood !

Balem Abrasax - Jupiter : le destin de l'univers (Jupiter Ascending)
Balem Abrasax

Bien que Mila Kunis soit éblouissante dans ce film, les Wachowski ont longuement hésité avant de l'engager. Nathalie Portman, entre autres, était également sur les rangs avant que sa partenaire de Black Swan n'emporte l'adhésion du tandem de cinéastes.

Notons aussi une apparition du réalisateur Terry Gilliam lors d'une scène bureaucratique excessivement drôle. L'occasion pour les deux réalisateurs de rendre hommage au chef-d’œuvre de la science-fiction de l'ex-Monty Python : BRAZIL.

Bénéficiant d'un budget conséquent de 175 millions de dollars, JUPITER : LE DESTIN DE L'UNIVERS est à ce jour le film le plus cher des Wachowski, devant THE MATRIX RELOADED et MATRIX REVOLUTIONS qui ont chacun coûté 150 millions. C'est également l'œuvre la plus chère dans laquelle a tourné Channing Tatum.

A la recherche de Jones - Jupiter : le destin de l'univers (Jupiter Ascending)
A la recherche de Jones

Et puis, pour l'anecdote, signalons que le film est la première réalisation de Lana Wachowski depuis qu'elle est devenue femme.

05 mars 2015