Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Il était temps

(About Time)

 L'histoire

À l'âge de 21 ans, Tim Lake découvre qu'il a la capacité de voyager dans le temps... Lors de la nuit d'un énième nouvel an particulièrement raté, le père de Tim apprend à son fils que depuis des générations tous les hommes de la famille maîtrisent le voyage inter-temporel. Tim ne peut changer l'histoire, mais a le pouvoir d'interférer dans le cours de sa propre existence, qu'elle soit passée ou à venir... Il décide donc de rendre sa vie meilleure... en se trouvant une amoureuse. Malheureusement les choses s'avèrent plus compliquées que prévu. Tim quitte les côtes de la Cornouailles pour faire un stage de droit à Londres et rencontre la belle et fragile Mary.

Alors qu'ils tombent amoureux l'un de l'autre, un voyage temporel malencontreux va effacer cette rencontre. C'est ainsi qu'au fil de ses innombrables voyages temporels il n'a de cesse de ruser avec le destin afin de la rencontrer pour la première fois, encore et encore, jusqu'à ce qu'il arrive à gagner son cœur. Tim se sert alors de son pouvoir afin de créer les conditions idéales pour la demande en mariage parfaite, pour sauver la cérémonie à venir du discours catastrophique du pire des garçons d'honneur imaginable mais aussi pour épargner à son meilleur ami un désastre professionnel. Mais alors que le cours de sa vie inhabituelle se déroule, Tim découvre que ce don exceptionnel ne lui épargne pas la peine et les chagrins qui sont communs à n'importe quelle autre famille partout ailleurs.

Image scifi-movies

Le petit mot du Doc

IL ÉTAIT TEMPS n'est que le troisième film de Richard Curtis derrière la caméra. Mais cet anglais d'origine néo-zélandais n'est pas pour autant à classer parmi les débutants. Il a commencé à écrire des comédies dès sa sortie d'Oxford en 1978. On lui doit en particulier l'histoire de QUATRE MARIAGES ET UN ENTERREMENT (1994), l'irremplaçable MISTER BEAN (1997) ou encore COUP DE FOUDRE À NOTTING HILL (1999) qui sera à sa sortie le plus gros blockbuster britannique en date. Il enchaîna avec le scénario de LE JOURNAL DE BRIDGET JONES (2001) et co-écrira sa suite : BRIDGET JONES, L'ÂGE DE RAISON (2004). Il est également le co-auteur du scénario de CHEVAL DE GUERRE (2011) de Steven Spielberg.

Avec une telle filmographie, on pourrait se poser légitimement la question : mais comment ce cinéaste a-t-il pu trébucher dans la science-fiction ? L'idée de IL ÉTAIT TEMPS est née lors d'une conversation avec un de ses amis dont le sujet était : Que ferions-nous s'il nous restait 24h à vivre ? Curtis se souvient qu'ils sont alors tombés d'accord sur le fait qu'ils aimeraient passer une journée normale à la maison, avec la famille, à faire des choses de tous les jours. Cette réflexion l'incita à se demander comment construire un scénario intéressant qui amènerait son héros à cette conclusion. L'idée de quelqu'un qui aurait la possibilité d'influencer le cours de son avenir ou de son passé commença à se dessiner et c'est alors qu'il en vint au voyage dans le temps.

Image scifi-movies

Mais ce voyage dans le temps n'est ici que prétexte à raconter une histoire émouvante bien loin des poncifs du genre. Curtis analyse ici les rapports familiaux et amoureux au cœur de la famille et offre une réflexion sur les bons et les mauvais côtés de la vie afin de pouvoir apprécier ce qui reste à venir.

Point donc de machine complexe pour voyager dans le temps. Le voyage est un don reçu par les hommes de la famille de Tim. Pour que cela fonctionne il est juste nécessaire de se trouver dans un endroit confiné et sombre (comme une armoire), de fermer ses poings et de penser très fort à la date, l'adresse et l'endroit où vous voulez vous rendre. Quelques règles existent cependant, permettant au scénariste de ne pas trop s'égarer dans les méandres de la thématique temporelle : la première est que les hommes ne peuvent voyager dans le temps avant l'âge de 21 ans (artifice sans doute nécessaire à éviter que les enfants ne retournent dans le passé par inadvertance !). La deuxième interdit de voyager dans le futur ou à travers l'histoire. On ne peut ainsi que visiter des évènements dont on se souvient et auxquels on a participé (impossible donc de retourner dans le passe pour tuer Hitler !). Enfin, le voyageur du temps doit savoir que la moindre des décisions prises dans le passé influencera le futur.

Image scifi-movies

Plus fiction que science-fiction, IL ÉTAIT TEMPS est un film bien sympathique, émouvant, amusant, magnifiquement mis en image et qui poussera à la réflexion. Porté sur les relations familiales, les potentialités malicieuses du voyage dans le temps sont mises de côté pour ne traiter que l'aspect ludique et permettre de résoudre des questions plus existentielles et récréatives comme la séduction et le choix de l'orientation de sa vie. En ce sens le film rappelle l'excellent MR. NOBODY que je recommande largement.

En dehors de son rôle dans HARRY POTTER ET LES RELIQUES DE LA MORT - PARTIE 1 (2010/2011), Domhnall Gleeson était jusque très peu connu. A n'en pas douter son personnage sympathique, un peu à côté de la plaque, a su séduire puisque l'acteur sera au mois de juin à l'affiche du film EX MACHINA d'Alex Garland et cet hiver à l'affiche du tout prochain STAR WARS: EPISODE VII - LE RÉVEIL DE LA FORCE de J.J. Abrams. A l'heure de l'écriture de ces lignes, sont rôle dans cette nouvelle trilogie reste confidentiel. Toujours est-il que voilà un comédien à suivre !

Image scifi-movies

Au côté de Rachel McAdams dans le rôle de Mary, de la belle Margot Robbie dans le rôle de Charlotte le premier amour de Tim, on trouvera Lydia Wilson que l'on a vu dans NEVER LET ME GO (2010) de Mark Romanek. Elle joue ici Kit Kat, la soeur chérie et confidente de Tim qu'il essaie incessamment de sauver de ses milliers de mauvaises décisions qui ne cessent d'interférer dans la vie de couple de son frère. On appréciera aussi la présence de Bill Nighy, acteur de renom et fidèle des films de Richard Curtis. Bill Nighy est apparu dans la trilogie des UNDERWORLD (2003/2006/2009), H2G2 : LE GUIDE DU VOYAGEUR GALACTIQUE (2005), TOTAL RECALL (2012), JACK LE CHASSEUR DE GÉANTS (2013) et tout récemment dans I, FRANKENSTEIN (2014). Le comédien a confié qu'il a adoré incarner le père de Curtis et que la leçon qu'il a tiré de cet explorateur temporel et de ses voyages, à savoir rester le plus simple possible et savourer le moment présent, était pour lui jubilatoire.

15 mars 2015