Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

After Earth

(After Earth)

 L'histoire

Après un atterrissage forcé, Kitai Raige et son père, Cypher, se retrouvent sur Terre, mille ans après que l'humanité a été obligée d'évacuer la planète, chassée par des événements cataclysmiques. Cypher est grièvement blessé, et Kitai s'engage dans un périple à haut risque pour signaler leur présence et demander de l'aide. Il va explorer des lieux inconnus, affronter les espèces animales qui ont évolué et dominent à présent la planète, et combattre une créature extraterrestre redoutable qui s'est échappée au moment du crash. Pour avoir une chance de rentrer chez eux, père et fils vont devoir apprendre à œuvrer ensemble et à se faire confiance…

Image

Le petit mot du Doc

Will Smith, le rappeur reconvertit au cinéma, est de retour à la science-fiction après le très controversé INDEPENDENCE DAY (1996), le techno-western WILD WILD WEST (1997), le glacial I, ROBOT (2004), la reprise JE SUIS UNE LÉGENDE (2007) et bien sur la trilogie MEN IN BLACK dont le dernier épisode est sorti l'année dernière. Si l'on ajoute son travail de producteur, autant dire que l'homme possède à son actif une carrière cinématographique fort honorable, qui plus est dans le genre qui nous intéresse. Mais pour l'heure, il semble que le moment soit venu pour lui de filer un petit coup de pouce à son fils, Jaden Smith pour lui emboiter le pas. On ne l'en blâmera pas, qui ne ferait pas la même chose pour sa progéniture ? Le gamin (il a 13 ans au moment du tournage d'AFTER EARTH) n'en est toutefois pas à son premier coup d'essai. Découvert en 2006 dans son interprétation du jeune Chris Gardner Jr. dans À LA RECHERCHE DU BONHEUR (réalisé par Gabriele Muccino et déjà produit par son père) qui lui a valut une foultitude de récompense (voir sa biographie complète), sa meilleure prestation reste à ce jour son rôle principal dans le remake KARATE KID (2010) au côté de Jackie Chan. Le film ayant rapporté plus de 350 millions de dollars dans le monde (pour une mise de 40 millions), Hollywood a bien entendu tendu l'oreille. Côté science-fiction, le rejeton Smith a participé au médiocre LE JOUR OÙ LA TERRE S'ARRÊTA, remake du film de 1951 de Robert Wise réalisé ici par Scott Derrickson. Ce rôle lui a valu le Saturn Award de la meilleure interprétation par un jeune acteur en 2009.

Image

L'idée de AFTER EARTH est née au cours d'une soirée en famille ordinaire chez les Smith, tandis que Jaden et ses parents réfléchissaient au prochain projet de l'adolescent après KARATÉ KID. Se rappelant le plaisir à travailler ensemble sur À LA RECHERCHE DU BONHEUR, Will et Jaden ont commencé à réfléchir à une histoire dans laquelle un père et son fils entreprenaient un voyage en Alaska pour se rapprocher, et où ils devaient affronter la nature sauvage. L'idée s'est vite transposée dans le futur, 1000 ans après l'abandon de la Terre par les humains, d'où le nom initial donné au projet "One Thousand A.E.". Les grandes lignes de l'histoire, rédigées par Will Smith, ont rapidement été enrichies et compilées dans un manuel de 300 pages racontant ce qui était arrivé à l'humanité depuis la décision de quitter la Terre jusqu'aux événements qui se déroulent dans le film. Cet ouvrage a été écrit par Peter David, l'auteur de comics, romans et scénarios primé aux Eisner Awards, Michael Jan Friedman et Robert Greenberger. Il a servi de référence à tous les éléments secondaires du film.

Le pitch ? Dès le XXIe siècle, l'environnement de la Terre est devenu de plus en plus inhospitalier. Une forte activité sismique a déclenché de fréquents tremblements de terre d'une intensité alarmante ; les plaques tectoniques se sont déplacées, donnant naissance à d'énormes volcans et provoquant de violentes collisions entre les continents ; l'eau potable s'est raréfiée et la composition de l'atmosphère a changé, causant de dangereuses variations de température et la transformation de l'air en un gaz toxique pour les humains. En 2025, il était évident que l'humanité allait devoir quitter la Terre si elle voulait avoir une chance de survivre. Les gouvernements du monde entier se sont réunis et ont ordonné la construction de dix vaisseaux spatiaux, des "arches", capables d'assurer la survie de l'humanité pendant sa quête d'une nouvelle planète où s'installer dans une autre galaxie. La dégradation de la Terre a cependant été plus rapide que prévu, et seules six arches ont été achevées à temps pour le lancement. Chacune d'entre elles ne pouvait accueillir que 125 000 personnes, soit 0,0000625 % de la population humaine – assez cependant pour créer une nouvelle civilisation.

Image

Lorsqu'ils ont quitté la Terre, les hommes ont adopté un nouveau calendrier décomptant les années après leur départ. Avant de quitter définitivement la planète, un message a été adressé aux possibles futurs visiteurs en quête de ressources exploitables afin de les prévenir qu'ils approchaient du lieu le plus dangereux de l'univers : la Terre. Forcés de la quitter, les derniers représentants de l'espèce humaine ont embarqué pour un voyage dans l'espace. Après avoir voyagé 100 ans à une vitesse supérieure à celle de la lumière, ils ont atteint Nova Prime et fondé une nouvelle civilisation. En l'an 222 après la Terre (222 A.T.), les humains de Nova Prime ont instauré un gouvernement tripartite qui se répartit entre le United Ranger Corps, le Primus, et le Savant. Sans un équilibre entre ces trois pouvoirs, la société s'effondrerait.

Le Primus est un chef philosophique pour lequel la déchéance de la Terre est la preuve que la technologie représente un fléau. Il rejette par conséquent la science, lui préférant les profonds liens spirituels qui unissent tous les organismes vivants de Nova Prime. Le Savant, en revanche, promeut les découvertes scientifiques, et est convaincu que la technologie et les œuvres des hommes sont essentielles à la survie de l'humanité. Le United Ranger Corps a été créé dans un seul but : protéger les êtres humains. Au cours des derniers jours de l'humanité sur Terre, les gouvernements de chaque nation ont sélectionné 1 000 individus parmi les plus brillants (tacticiens, pilotes, soldats, etc.) pour former un corps d'élite capable de maintenir l'ordre face à la succession des catastrophes naturelles et internationales. Ce groupe, approuvé par les Nations Unies, a été baptisé le United Ranger Corps, ou plus simplement les "Rangers". Les Rangers sont rapidement devenus la norme au sein de l'armée et ont sauvé d'innombrables vies. Les aspirants Rangers comme Kitai doivent suivre un entraînement intensif afin de démontrer leurs capacités physiques et psychologiques. Pour Kitai, intégrer les Rangers serait non seulement un accomplissement personnel, mais lui permettrait également de prouver sa valeur à son père, Cypher Raige. Cypher est le Commandant en chef de l'United Ranger Corps et l'un des plus grands chefs de l'histoire de Nova Prime. C'est lui qui a sauvé les humains de Nova Prime des plus dangereuses créatures extraterrestres de la planète : les Skrel, et leurs abominables créations, les Ursa.

Image

Car quelque 143 ans après avoir atterri sur Nova Prime (en l'an 243 A.T.), l'humanité a essuyé une attaque des Skrel, une espèce extraterrestre qui considère Nova Prime comme son territoire sacré. À leurs yeux, les humains sont des nuisibles qui ont envahi leur terre sainte. Les hommes ont subi cette première attaque et ont remporté la bataille, mais la guerre ne faisait que commencer. Les Skrel avaient sous-estimé les humains lors de leurs premières attaques, mais au fil des siècles, ils ont affiné leurs méthodes. Pendant la guerre de 576 A.T., ils ont enfin utilisé leur arme secrète : les Ursa. Une créature cauchemardesque uniquement destinée à la guerre et modifiée génétiquement dans un seul but : traquer et tuer les humains. Les Ursa détectent les phéromones sécrétées par les humains lorsqu'ils sont terrifiés. Ils perçoivent notre peur. Beaucoup pensaient ces créatures imbattables et attendaient l'inévitable disparition de l'humanité, mais une solution est apparue et leur a redonné espoir. Alors que rien ne semblait pouvoir arrêter les Ursa, Cypher Raige a découvert leur faiblesse par hasard : lorsqu'ils n'ont pas peur, les humains sont invisibles aux yeux de ces créatures. Grâce à un sang-froid et une maîtrise sans précédent, il s'est débarrassé de sa peur et a vaincu les Ursa. Cette technique a été baptisé "l'effacement" et a valu la gloire à son découvreur.

Après avoir écrit l'histoire de AFTER EARTH, Will Smith, qui produit par ailleurs le film, a laissé Gary Whitta et M. Night Shyamalan, le réalisateur, prendre en charge l'écriture du scénario. Longtemps considéré comme le Spielberg indien, M. Night Shyamalan a connu le plus beau succès de sa carrière avec le thriller psychologique SIXIÈME SENS (1999). Avec ce titre il s'est fait le spécialiste du twist final au point que le spectateur cherche depuis à découvrir par quel élément scénaristique le film va basculer. Le LE VILLAGE (2004) en est un parfait exemple. Il est également passé maître du suspens en 2002 dans SIGNES, qu'il interprète aussi face à Mel Gibson et Joaquin Phoenix, et en 2008 dans PHÉNOMÈNES dans lequel un homme et sa famille tentent d'échapper à une catastrophe naturelle inexplicable. Et puis, pour tenter de faire oublier le flop de LA JEUNE FILLE DE L'EAU, un conte de fées très sombre, il se lance en 2010 dans le divertissement familial avec l'adaptation de la série Nickelodeon : LE DERNIER MAÎTRE DE L'AIR.

Au-delà de l'aspect science-fiction du film, AFTER EARTH est avant tout l'histoire d'un père et de son fils dont les relations sont tendues. L'un est un chef militaire, froid et dur, l'autre un jeune homme qui aimerait marcher sur les pas de son père mais qui doit faire ses preuves. Pour devenir un homme, Kitai va devoir se surpasser et affronter avant l'heure un rite de passage en terrassant un Ursa. Comme l'affirme le slogan sur l'affiche "le danger est réel, la peur est un choix", Cypher Raige doit apprendre à son fils à surmonter sa peur. Echoués sur une planète où la nature a repris ses droits, de la réussite de sa mission dépend leur survie.

Image

Question graphisme et effets spéciaux, il n'y a rien ici à redire. Avec leurs formes de Raie Manta, le look des vaisseaux est fort sympathique (rappelant d'ailleurs l'Infinity de GALAXINA1). L'équipe des effets visuels a par ailleurs créé l'arme de prédilection des Rangers, le coutelas, un bâton à deux lames (sans laser) qui se transforme à la demande en 22 armes blanches différentes : poignard, lance, épée, faucille, dague et bien d'autres… Et une combinaison de survie intelligente qui s'adapte à l'environnement, notamment en changeant de couleur. Sur cette planète à la végétation luxuriante, principalement tournés en décors naturels aux Etats-Unis et au Costa Rica, l'Ursa, le monstre extra-terrestre qui piste sa proie grâce aux phéromones générées par la peur, est aussi une belle réussite. C'est une menace permanente qui rôde tout au long du film, prêt à vous tomber dessus.

Malgré ces bonnes idées, le film peine à complètement convaincre. En plus d'un discours écologique rapidement délaissé au profit de la survivance du jeune héro, la prestation de Jaden Smith reste plate. Trop linéaire, l'histoire manque de surprise, le film se résumant à la mission de Kitai, qui doit aller d'un point A à un point B sans se faire croquer par une faune et une flore mortelle. La faiblesse du scénario est d'autant plus dommage que les scénaristes avaient de la matière. Souhaitons que AFTER EARTH soit une simple entrée en matière, un premier épisode destiné à nous présenter les personnages, et que tout ceci se complexifie avec sa suite actuellement en cours de développement… en tout cas, il y a du potentiel.

--------------------
1Voir l'astroport SCIFI-MOVIES

08 juin 2013