Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

V pour Vendetta

(V for Vendetta)

 L'histoire

Londres, au 21ème siècle… Evey Hammond ne veut rien oublier de l'homme qui lui sauva la vie et lui permit de dominer ses peurs les plus lointaines. Rien oublier de ses parents, assassinés des années plus tôt au nom de la raison d'Etat. Rien oublier de son petit frère, victime d'expériences barbares qui virent mourir en même temps que lui des milliers d'innocents…

Il fut un temps, pas si éloigné, où Evey ne voulait se souvenir de rien et n'aspirait qu'à l'anonymat pour échapper à une police secrète omnipotente. Comme tous ses concitoyens, trop vite soumis, elle acceptait que son pays ait perdu son âme et se soit donné en masse au tyran Sutler et à ses partisans.

Evey est agressée par deux "ardiens de l'ordre". - V pour Vendetta (V for Vendetta)
Evey est agressée par deux "ardiens de l'ordre".

Mais une nuit, après le couvre-feu, alors que deux "gardiens de l'ordre" s'apprêtaient à la violer dans une rue déserte, Evey Hammond, comme dans un rêve, vit surgir son libérateur, colosse masqué dont la longue cape noire s'ouvrit sur six dagues d'une mortelle précision. Et rien ne fut plus comme avant.

Qui est ce personnage masqué ? - V pour Vendetta (V for Vendetta)
Qui est ce personnage masqué ?

Son apprentissage commença quelques semaines plus tard sous la tutelle de "V". Evey ne connaîtrait jamais son nom et son passé, ne verrait jamais son visage atrocement brûlé et défiguré, mais elle deviendrait à la fois son unique disciple, sa seule amie et le seul amour d'une vie sans amour. Et la seule digne de parachever l'œuvre de V en rendant à leur peuple le plus précieux des biens…

Le petit mot du Doc

V POUR VENDETTA dénonce les dangers de la corruption, de la manipulation collective et de la répression totalitaire au même titre que les risques d'une justice sauvage. Adapté d'un roman graphique conçu par Alan Moore et David Lloyd en 1981 et publié pour la première fois dans "Warrior", mensuel indépendant dédié aux comics, Moore et Lloyd y font clairement allusion à l'ambiance politique qui règne alors en Grande-Bretagne, et à son gouvernement dirigé par Margaret Thatcher.

Créateurs et réalisateurs de la trilogie Matrix , et fans de l'œuvre de Moore et Lloyd, les frères Andy et Larry Wachowski en firent l'adaptation dès le milieu des années 90 avant de s'embarquer dans l'aventure MATRIX (1999). Ils confièrent leur scénario à James McTeigue, alors leur premier assistant qui aspirait à passer au long-métrage. Les deux frères, las de dix années de tournages, l'entourèrent des techniciens et producteurs qui firent le succès de MATRIX.

Le masque de la justice - V pour Vendetta (V for Vendetta)
Le masque de la justice

Le masque de V est porté par Hugo Weaving, récemment consacré par les trilogies de Matrix (il y est l'agent Smith) et du Seigneur des anneaux (il y incarnait Elrond, leader des Elfes). Quand au premier rôle féminin, il a été confié à Nathalie Portman, révélée à 11 ans dans LEON (1994) de Luc Besson et rendue célèbre par la prélogie Star Wars de George Lucas. Pour ceux qui furent surpris de découvrir l'actrice la tête rasée lors de la montée des marches à Cannes pour la présentation de LA REVANCHE DES SITH (2005), sachez que cette transformation pileuse (à la manière d'une Sigourney Weaver dans ALIEN 3 - 1992) était conséquente au tournage de V POUR VENDETTA. Car dans ce film, durant la séquence-clé de son emprisonnement, l'actrice se fait raser le crane… pour de vrai ! Heureusement que Lucas venait de boucler sa saga.

Dans cette scène, pas d'effets spéciaux ! - V pour Vendetta (V for Vendetta)
Dans cette scène, pas d'effets spéciaux !