Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Superman

(Superman)

 L'histoire

La planète Krypton est condamnée. A défaut de pouvoir sauver leurs vies, Jor-El et sa femme placent leur bébé Kal-El dans une fusée qu'ils envoient vers la Terre. Celle-ci s'écrase tout près de la petite ville de Smallville et Kal-El est recueilli et adopté par les Kent. En grandissant, Clark (le nom de baptême donné à l'enfant par les Kent) prend conscience de ses pouvoirs. Essayant toutefois de vivre comme les gens de son âge, Clark cache son secret et part travailler à Metropolis comme journaliste au Daily Planet. Mais lorsque le danger menace, cet homme tout à fait banal se transforme en Superman…

Le premier Superman en chair et en os ! - Superman
Le premier Superman en chair et en os !

Le petit mot du Doc

Voici la toute première apparition de l'homme de fer en live-action. Dans les années 40, près de 90 millions d'américains se sont rendus au cinéma au moins une fois par semaine. Le cinéma local était la seule source d'information et de distraction donnée au peuple américain. Cette décennie correspond également à l'âge d'or des séries cinématographiques courtes.

Clark Kent et Lois Lane - Superman
Clark Kent et Lois Lane

Les "serial" étaient de courtes histoires de 10 à 15 minutes qui mettaient en scène quelques aventuriers, policiers, cowboys mais aussi des super-héros directement issus des comics, ces bandes dessinés à l'origine créées pour les journaux. Et pour captiver les spectateurs et afin qu'ils reviennent de semaine en semaine, chaque épisode proposait une fin haletante avec ces mots "à suivre"… Notre héros (ou autres personnage important) se trouvant dans une situation périlleuse qui serait résolue dès le début de l'épisode suivant. Cette notion de cliffhanger (terme américain très imagé puisque représentant un alpiniste suspendu dans le vide d'une falaise : tombera ou tombera pas ?) fait partie intégrante du serial.

Jaloux du succès de LE CAPITAINE MARVEL (1941), version serial du héro de comics Captain Marvel, DC Comics se lance à son tour dans l'aventure du live-action avec son titre phare : Superman. Les aventures de Superman cartonnaient déjà à la radio, et l'objectif était une simple adaptation à ce média moderne. Après avoir tant entendu leurs péripéties, les américains allaient enfin pouvoir voir de leurs propres yeux Jimmy Olsen, Perry White, Lois Lane et autres personnages populaires, ainsi que cette maudite Kryptonite. Bien que la Paramount ait fait un excellent travail sur les précédents dessins animés de Superman, le studio n'avait encore aucune expérience du serial. National confia donc la tâche à la Columbia Pictures.

Lois Lane et Jimmy Olsen surpris alors que Spider Lady et son bras droit semblent avoir vaincu Superman - Superman
Lois Lane et Jimmy Olsen surpris alors que Spider Lady
et son bras droit semblent avoir vaincu Superman

Pour assurer le rôle du super-héro, les producteurs réalisèrent qu'ils avaient besoin d'un acteur athlétique avec un visage approchant celui de la bande-dessiné. Leur choix se porta sur l'acteur et danseur Kirk Alyn. Noel Neill fut choisie pour incarner la belle Lois Lane, tandis que Tommy Bond allait interpréter Jimmy et Pierre Watkin, Perry White. L'action débute sur la planète de Superman et Krypton est détruit de manière spectaculaire. Mais les effets spéciaux étant alors ce qu'ils étaient (et le budget serré), ceux-ci sont réalisés sous forme de dessin animé. C'est donc sous les traits de crayons des dessinateurs du studio que Superman s'envole. Très occupé à sauver des vies humaines et à prévenir tout type de catastrophe, Superman devra également affronter la vile "Femme araignée", jouée par Carol Forman.

Le bras droit de la Femme Araignée en sale posture ! - Superman
Le bras droit de la Femme Araignée en sale posture !

Malgré un budget minime, le succès de ce serial ouvrira plus largement les portes à notre super-héros. On retrouvera donc Kirk Alyn et Noel Neill pour 15 épisodes supplémentaires dans ATOM MAN CONTRE SUPERMAN (1950), notre héros luttant cette fois-ci contre un autre vilain dénommé Lex Luthor et agissant sous le masque d'Atom Man.

Les deux principaux acteurs retrouveront leurs rôles respectifs bien plus tard, en magnifique clin d'œil, pour apparaître (sans toutefois y être crédités) dans le SUPERMAN (1978) de Richard Donner sous les traits des parents de la jeune Lois Lane alors jouée par Margot Kidder. Noel Neill reprendra quant à elle son personnage dans 78 des épisodes de SUPERMAN (1953-1958), donnant cette fois la réplique à George Reeves et fera dans SUPERMAN RETURNS (2006) un nouveau caméo avec le personnage de Gertrude Vanderworth.