Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

 Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour

Le sous-marin de l'apocalypse

(Voyage to the Bottom of the Sea)

 L'histoire

 Histoire complète

Dans les eaux glacées du Pôle Nord, l’Amiral Nelson procède aux essais définitif de son sous-marin nucléaire ultra-perfectionné ; le Seaview. Avec le Commandant Lee Crane, il accueille à son bord le Docteur Susan Hiller, psychiatre venu enquêter sur les effets prolongés du confinement des marins, et le Sénateur Parker. Lors d’une plongée de démonstration, le sous-marin doit rapidement faire surface lorsque il est bombardé par d’énormes monceaux de glace. L’équipage découvre alors que le ciel est en feu et que la chaleur fait fondre les icebergs d’une manière dramatique. Nelson apprend de Washington, qui le somme de retourner, qu’une ceinture magnétique provoquée par une importante activité météorique plonge la Terre dans un cataclysme épouvantable, élevant la température du globe d’une manière catastrophique.

Retour précipité à Washington - Le sous-marin de l'apocalypse (Voyage to the Bottom of the Sea)
Retour précipité à Washington

Nelson se rend à Washington, au siège des Nations-Unies où les plus grand scientifiques mondiaux sont réunis. Tandis que des scientifique comme le Docteur Zucco pensent que l’effet va s’estomper de lui-même à partir d’une certaine température, Nelson, dubitatif, propose une autre parade. S’il parvient à envoyer un missile nucléaire depuis le Seaview vers un point stratégique de la ceinture magnétique mortelle, cela devrait repousser le danger et sauver la Terre. Mais tous s’opposent à cette solution dite « à risque » et Nelson doit s’enfuir à bord de son sous-marin.

Nelson expose son plan aux Nations-Unies - Le sous-marin de l'apocalypse (Voyage to the Bottom of the Sea)
Nelson expose son plan aux Nations-Unies

Persuadé qu’il détient l’unique solution au problème, il met le cap sur l’archipel des Marianne, devançant l’autorisation du Président des Etats-Unis. Depuis cet emplacement stratégique, le tir devra avoir lieu dans seize jours pour permettre la meilleure efficacité. Mais les perturbations magnétiques empêchent toute communication et malgré tous leurs efforts et une tentative de communiquer par câble transatlantique, ils ne parviennent pas à joindre la Maison Blanche. Nelson et son équipage doivent alors affronter les pires danger ; sabotage, mutinerie, tentative de meurtre et rencontre avec une pieuvre géante. Pour couronner le tout, l’équipage apprend qu’il a été ordonné à tous les sous-marins croisant prés de Seaview de le couler… et justement, un sous-marin approche…

Le commandant Crane et l'Amiral Nelson - Le sous-marin de l'apocalypse (Voyage to the Bottom of the Sea)
Le commandant Crane et l'Amiral Nelson
 Attention Spoiler ! la fin du film vous est racontée ci-dessous…

Afin d’échapper aux multiples torpilles lancées contre le Seaview, Nelson ordonne de plonger le plus profondémment possible. Le poursuivant étant conçu d’une manière plus fragile, finit par être pulvérisé sous l’effet de la très haute pression. Mais alors que Nelson est sur le point de lancer le missile, il doit faire face à une nouvelle série d’événements qui risquent compromettre son projet. Susan Hiller sabote le réacteur nucléaire et Miguel Alvarez, un civil recueillit a bord menace par conviction religieuse de faire sauter le navire si le missile est lancé. Grâce à l’intervention du Commandant Lee Crane, le missile sera pourtant mis à feu. Il confirmera tous les calculs réalisés par le génial Amiral Nelson qui avait vu juste. La Terre est sauvée.