Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Silent Running

(Silent Running)

 L'histoire

 Histoire complète

Dans un futur proche, la guerre nucléaire a entraînée la disparition de toute végétation sur la Terre. En attendant que les effets des radiations s'estompent et que l'atmosphère puisse à nouveau permettre la réimplantation des espèces végétales et animales sur terre, des spécimens de chacune d'elles ont été sauvegardées et envoyées dans l'espace à bord d'immenses serres hémisphériques accrochées à des vaisseaux spatiaux.

Le "Valley Forge" fait partie de cette flotte de trois navires, sorte d'arche de Noé dont dépend la refoliation de notre planète. A son bord, trois techniciens, Wolf, Barker et Keenan et un botaniste, Lowell Freeman, qui, amoureux de la nature, exerce sont métier avec passion. Une passion manifestement non partagée par les trois autres hommes qui se bornent à accomplir une simple mission en attendant de toucher la solde. De plus, l'équipage est secondé par un trio de petit droïdes techniciens qui interviennent directement en tout point du navire.

Le Valley Forge et ses sphères - Silent Running
Le Valley Forge et ses sphères

Mais voilà qu'un jour, le programme n'étant pas poursuivi, ordre est reçu de détruire les serres. Lowell effondré tente de convaincre ses coéquipiers que ceci est une aberration et qu'il n'est pas sage d'obéir. Ces serres représentent la vie, la seule raison d'exister de l'homme. Mais toute la détermination de Lowell pour convaincre les trois techniciens n'y change rien, ceux-ci sont bien décidé à exécuter les ordres.

Tandis que le "Berkshire", un des vaisseau de la flotte, commence à procéder au lâché des sphères dans l'espace et à leur désintégration à l'aide de mini bombes nucléaires, Lowell passe le peu de temps qu'il lui reste dans sa serre. Soudain, Lowell agit. Ne pouvant laisser se poursuivre ce massacre, il se bât à mort avec un des technicien. Lowell est gravement blessé. Poursuivant dans son idée, il détache le dôme ou travaillent encore les deux autres astronautes et le fait exploser.

Tandis que Neal, commandant du "Berkshire" presse le "Valley Forge" d'exécuter sa mission, Lowell donne de nouvelles coordonnées à son vaisseau spatial, le projetant sur Saturne. Il explique que le vaisseau est en panne et qu'il dérive inexorablement vers la planète. Le "Berkshire" ne peut plus rien pour Lowell et son équipage. Perdant beaucoup de sang et ne pouvant conserver son garrot plus longtemps, Lowell reprogramme le petit droïde N°1 et lui installe un programme médical afin que celui-ci puisse intervenir chirurgicalement sur le botaniste.

Lowell en compagnie de Huey et Dewey - Silent Running
Lowell en compagnie de Huey et Dewey

Les nouvelles coordonnées du navire le font passer à toute proximité de l'anneau de Saturne. Le "Valley Forge" est victimes de turbulences passagères qui provoquent la perte du robot N°3. Seul dans le vaisseau, Lowell renomme les deux petits droïdes restants, Huey et Dewey et les reprogramme pour que ceux-ci lui viennent en aide à l'entretien de la serre. Lowell en fait ses nouveaux amis.

Lowell Freeman seul avec ses drones - Silent Running
Lowell Freeman seul avec ses drones

Un matin, Freeman s'aperçoit que la forêt est malade. Dans l'empressement, Lowell percute Huey avec son véhicule de déplacement interne. Il reçoit un message inattendu du "Berkshire"...

 Attention Spoiler ! la fin du film vous est racontée ci-dessous…

Celui-ci est parvenu à retrouver la trace du "Valley Forge" et vole au secours de Lowell qu'il devrait atteindre dans six heures. N'ayant d'autre choix, Lowell met son dernier plan à exécution. Il vient de comprendre que la lumière manquait à la forêt et que ce manque l'a fait dépérir. Ne pouvant rien faire de plus, il installe de puissants projecteurs dans la serre pour remplacer l'action du soleil puis il confit le dôme de verre à Dewey. Lowell éjecte la serre et le petit robot dans l'espace. Il prépare maintenant l'autodestruction du vaisseau qu'il fait sauter de désespoir, tandis que plus loin, Dewey s'occupe de la forêt qui reprend vie...

Le petit mot du Doc

Pas vraiment de happy end pour ce film tourné en 1972, en pleine aire écologiste et mouvement Hippie. C'est d'ailleurs Joan Baez qui interprète les chansons du film. Un film de science-fiction dont le principal message est le respect de la nature et de l'environnement; c'est pas souvent.