Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

La servante écarlate

(The Handmaid's Tale)

 L'histoire

 Histoire complète

Dans un futur proche, la pollution a rendu les femmes stériles : seules 1% d’entre elles peuvent encore procréer. Les Etats-Unis sont entrés dans une guerre civile qui a disloqué le pays en plusieurs Etats. L’un d’eux est dominé par un mouvement chrétien intégriste, et a pris pour nom la République de Galaad.

Ce régime a entrepris une politique de purification ethnique et morale. Les minorités ethniques et les homosexuels sont déportés dans les "colonies", des territoires rendus insalubres par la pollution. Les femmes sont réduites en esclavage ou à l’état de domestiques, à moins d’appartenir à la classe dominante ou d’être fécondes.

Alors qu’elle tente de quitter la République avec son mari et sa fille, Kate est arrêtée à la frontière. Son mari est abattu. Séparée de sa fille, elle est reconnue féconde, et envoyée dans un Centre Rouge, pour devenir une Servante. Les servantes ont pour mission de se substituer aux femmes stériles de la classe dominante. Elles subissent dans le Centre un intense endoctrinement, auquel seules Kate et Moira, une lesbienne au caractère bien trempé, semblent résister.

Moira résout de s’évader, en simulant la maladie et en proposant ses faveurs aux gardes qui l’emmèneront à l’hôpital. Elle met son plan à exécution le jour de la "consécration", une cérémonie qui marque l’entrée en fonction des servantes. Kate est placé auprès d’un commandant. Elle est rebaptisée du nom d’Offred ("qui appartient à Fred", prénom de l’officier). Lorsque le commandant passe les nuits à son domicile, Kate doit subir la "cérémonie" : tandis que Serena Joy, l’épouse légitime, s’assoit derrière Kate et lui tient les mains, le commandant tente de la féconder. Kate est mortifiée de ce viol légal, tandis que Serena se consume de jalousie et du manque d’enfants.%

Dans la journée, Kate accomplit des tâches à l’extérieur de la maison pour le compte de Serena. Elle est toujours accompagnée d’Ofglen, la servante de la maison voisine. Ofglen révèle bientôt qu’elle appartient à un mouvement de résistance. Par ailleurs, Kate n’est pas indifférente à Nick, le séduisant aide de camps du commandant. Une nuit, ils s’embrassent.

Un soir, le commandant la convoque dans son bureau. Il désire faire connaissance en dehors de la "cérémonie". Il lui procure de la crème de soins pour ses mains, de vieux magazines féminins pour distraire l’horreur de sa condition. Une sorte de complicité se noue entre eux. Serena, de son côté, propose à Kate un modus vivendi : si Kate accomplit tous les efforts nécessaires pour tomber enceinte et abréger ainsi son séjour, Serena pourrait se renseigner sur le sort de la fille de Kate. Mais cet équilibre masque la précarité de la situation de Kate. Le commandant partant au front pendant une semaine, Kate retourne au Centre Rouge. Elle apprend d’un médecin que le commandant a déjà eu deux servantes, sans qu’aucune tombe enceinte : sa stérilité est probable. Le médecin lui propose un rapport sexuel, en agitant au passage la menace du sort qui attend les servantes infécondes : la déportation ou pire : les épouses supportent en effet mal la présence des servantes. Kate refuse. Le Centre décide de la maintenir dans son affectation pendant un mois supplémentaire.

Au centre, Kate retrouve Moira, dont le plan d’évasion a échoué. Elle aide son amie à accomplir une nouvelle évasion, au cours de laquelle la cheftaine du centre est molestée. La tension monte au domicile du commandant dans les jours suivants. Kate apprend que la servante qui l’a précédée avait fini par se suicider. Le commandant se montre de plus en plus demandeur de rapports moins "formels", et se risque même une fois à un geste érotique au cours de la "cérémonie". Kate, sur qui Serena a pouvoir de vie et de mort, se trouve face à un danger croissant.

Serena finit par proposer à Kate de se faire féconder par Nick. En échange, elle lui donne des nouvelles de Jill : elle a été placée dans une famille de la classe dominante, où peu à peu on tente de lui faire oublier sa mère. Ofglen suggère à Kate qu’on lui demandera peut-être bientôt de supprimer le commandant : celui-ci est en effet le chef de la sécurité intérieure de la République.

Un soir, le commandant offre à Kate une tenue de soirée, et décide de l’emmener dans un bar à putes secret, au mépris des lois de la République. Cet endroit, nommé "Jezebel", sert au régime à toutes sortes de fins. Kate y retrouve Moira, qui a été rattrapée à la frontière, et qui après avoir été torturée et menacée de déportation, est devenue une prostituée du régime. Là, le commandant et Kate passent une nuit plus "intime" qu’à l’accoutumée. Kate devient enceinte de Nick. Ils décident de ne pas laisser leur enfant au régime...

 Attention Spoiler ! la fin du film vous est racontée ci-dessous…

Tout se précipite le lendemain : Serena découvre la robe de soirée, et connaissant les mœurs de son mari, comprend ce qui s’est passé. Le destin de Kate est scellé. Le soir, Kate découvre un couteau sur son lit. La résistance désire qu’elle tue le commandant. Mais Kate décide d’abord de sauver sa propre vie. Elle va voir le commandant, et lui demande de la soustraire aux conséquences de la colère de Serena. Celui-ci la remercie pour les moments agréables passés ensemble, mais affirme ne rien pouvoir faire. Kate lui tranche la gorge.

Les forces de sécurité, menées par Nick, surgissent alors dans la maison et arrêtent Kate. Celle-ci croit d’abord à la trahison, mais comprend que Nick travaille pour la résistance, et qu’il l’emmène en lieu sûr. Cachée dans une zone sauvage de la République, solitaire, Kate poursuit sa grossesse, ravitaillée par la résistance. Elle espère que le conflit se terminera un jour, et qu’alors elle retrouvera sa fille.