Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Running Man

(The Running Man)

 L'histoire

 Histoire complète

%PARAGRAPHE%En 2017, l’économie mondiale s’est effondrée et la pénurie touche toutes les ressources naturelles. L’Amérique est devenu un étattotalitaire où les média, et plus particulièrement la télévision, ont tous les pouvoirs. Contrôlé et encouragé par le gouvernement pour galvaniser lesfoules, un jeu télévisé barbare fait fureur. Tout comme les gladiateurs des jeux de la Rome antique, les candidats, assoiffés d’argent où nécessiteux dese racheter une conduite auprès de la société, sont jetés dans l’arène où il est quasiment impossible d’en sortir vivant. Son nom « Running Man ». Cejeux sanguinaire est présenté par Damon Killian, un vil arriviste qui ne se soucie que de son audimat au détriment de la justice et de la vérité.%TABLEAU%
Damon Killian, un vil arriviste - Running Man (The Running Man)
Damon Killian, un vil arriviste

Toujours à la recherche de candidats exceptionnels qui lui permettraient d’augmenter encore un peu plus la popularité de son émission, Killian vient detrouver la perle rare. Ancien policier, Ben Richards a été condamné aux travaux forcé. Surnommé le « boucher de Bakersfield » il est la victime d’unemachination gouvernementale qui l’a fait passer pour le meurtrier sanguinaire d’une foule de manifestants sans défense.

%FIN-TABLEAU%

La vérité étant tout autre, c’est parce qu’il avait refusé d’obtempérer à cet ordre innommable de tirer sur desfemmes et des enfants qu’il est devenu le bouc émissaire d’un gouvernement répressif baigné par le mensonge au quotidien. Après une évasionspectaculaire en compagnie de deux autres détenus, William Laughlin et Harold Weiss, Richards se fait à nouveau arrêter alors qu’il est sur le point dequitter le pays, refusant de se joindre à un groupe de résistant qui a réussi à se maintenir dans la clandestinité.

En parfaitmanipulateur, Killian oblige Ben Richards à participer à l’émission en compagnie de ses deux compagnons d’évasion. Mais a peine commencé, le show,sous les applaudissement et les cris du public en transe, voit l’arrivée d’un nouveau candidat ; Amber Mendez, la fille qui a donné Richards à la policeet qui à son tour, pour avoir cherché à découvrir la vérité sur l’affaire Richards, est travestie en véritable danger pour la société.

Image
ne candidate de dernière minute[image1.jpg]

Les quatre fugitifs doivent fuir les redoutables « Trakers », ces hommessanguinaires dont le but est tout simplement de massacrer les pauvres candidats sur les aires de jeu naturelles de « Running Man ». Il s’agit deBuzzsaw, l’as de la tronçonneuse, Subzéro très à l’aise sur le terrain glacé d’une patinoire, Dynamo, transformé en véritable machine à infliger desdécharges électriques ou encore Fireball, l’exterminateur au lance-flamme.

Mais au cours de cette impitoyable chassepublique, les évènements prennent un tournant tout à fait inattendu. L’équipe de fuyards neutralise un à un les féroces gladiateurs qui précipitentpourtant la mort de Laughlin et de Weiss. Avant d’être exécuté par Dynamo, ce dernier profitera de l’accès inespéré à l’antenne d’un des satellites decommunication pour en extraire les codes de sécurité qui permettront à la résistance de s’accaparer le pouvoir du média télévisuel.

Image
l reviendra![image4.jpg]

Ben et Amber parviendront à éliminer le dernier Traker et à rejoindre la résistance. Pour Damon Killian,cette issue n’est pas envisageable. Il trafique les images diffusées au public de sorte que les fugitifs périssent sous les flammes de Fireball, undénouement plus « classique » lui permettant de conserver sa crédibilité…

 Attention Spoiler ! la fin du film vous est racontée ci-dessous…

Bien décidé à mettre un terme aux agissements de cediktat gouvernemental fallacieux et à la carrière du présentateur, Richards prend les armes et retourne sur le plateau de « Running Man ». Grâce auxcodes récupérés par Weiss, la résistance pirate les canaux télévisuels, diffuse les véritables images de l’affaire Richards et les témoignages attestantdes simulacres de Killian. Ben fera alors subir au crapuleux présentateur le sort qui lui était réservé quelques heures auparavant.

%DOCTORSF%Le sujet de RUNNING MAN (1987) n'est pas nouveau. Le thème a déjà été exploité dans le filmLA DIXIEME VICTIME (1965)avec la pulpeuse Ursula Andress. En France, cinq ans plus tôt en 1983, Gérard Lanvin avait laplace d'Arnold Scharzeneger dans le film d'Yves Boisset LE PRIX DU DANGER. Une version Italienne de Lucio Fulci intitulée2072, LES MERCENAIRES DU FUTUR vit également le jour en 1983. RUNNING MAN est l'adaptation d'un roman de RichardBachman. Derrière ce pseudonyme se cache le célèbre nom de Stephen King, qui, selon ses dires, avait juste voulu tenter une expérience...Interprètant le rôle de Stevie, les connaisseurs apprécieront Dweezil Zappa, le fils prodigue de Frank Zappa. Et puis question musique, elle est signéeHarold Faltermeyer le compositeur de la célèbre hymne de LE FLIC DE BEVERLEY HILLS (1984).