Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

 Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour

La quatrième dimension

(The Twilight Zone)

 L'histoire

"Au-delà des classiques notions d'espace où l'Homme projette ses pas, il est une dimension où peuvent se glisser par les innombrables portes du temps ses désirs les plus fous. Un zone où l'imagination vagabonde entre la science et la superstition, le réel et le fantastique, la crudité des faits et la matérialisation des fantasmes. Pénétrez avec nous dans cette zone entre chiens et loups par le biais de la Quatrième Dimension".

Extrait de "L'oeil de l'admirateur" - La quatrième dimension (The Twilight Zone)
Extrait de "L'oeil de l'admirateur"

Le petit mot du Doc

C'est en ces étranges termes que le 2 octobre 1959 les téléspectateurs de la chaîne américaine CBS découvrent ce nouveau show qui deviendra la série culte que l'on sait. A son origine, un homme : Rod Serling, écrivain indépendant qui avec LA QUATRIÈME DIMENSION découvrira la renommée internationale. Novatrice et originale par bien des aspects, la série se décline en 156 épisodes en noir & blanc de 30 minutes (exceptée la saison 4 inédite en France constituée de 18 épisodes d'une heure) formant une véritable anthologie du fantastique et de la science-fiction. Chacun d'eux présente une histoire incroyable et énigmatique dans laquelle évoluent des personnages à chaque fois différents, et joués par plus de 200 acteurs dont certains – alors d'illustres inconnus - connaîtront plus tard de belles carrières : parmi les plus notoires citons William Shatner, imminent Capitaine James T. Kirk pour la série STAR TREK (1966-1969) avec les épisodes "Les prédictions" (1960) et "Cauchemar à 20 000 pieds" (1963), Lee Marvin avec les épisodes "Sam Kelly" (1963) et "Vengeance d'outre tombe" (1961) ou encore Martin Landau avec les épisodes "La chambre de la mort" (1964) et "La seconde chance" (1959) avant de devenir plusieurs années plus tard le célèbre commandant John Koenig de la base lunaire Alpha dans COSMOS 1999 (1975-1977).

William Shatner, futur Capitaine Kirk, dans l'épisode "Les prédictions" - La quatrième dimension (The Twilight Zone)
William Shatner, futur Capitaine Kirk, dans l'épisode "Les prédictions"

Ces histoires ont fait rêver et ont effrayé les gamins que nous étions à l'époque marquant les esprits de futurs réalisateurs, semant ainsi les bases de bien des séries de science-fiction modernes. Vols interplanétaires, expériences médicales, robotique, thème de la mort, tous les sujets modernes y étaient déjà traités. Ces incroyables histoires, dont 90 des 156 ont été écrites par Rod Serling lui-même, étranges et énigmatiques, ont pour but, comme le disait le créateur de la série, "de frapper le téléspectateur, de le choquer par la chute toujours inattendue, surprenante et singulière" qui achève chaque épisode. D'ailleurs, à la fin de chaque épisode, Rod Serling présentait lui-même l'histoire prochaine dans une brève apparition sonore ou visuelle… histoire de tenir le téléspectateur en haleine. Et une apparition en clin d'oeil humoristique du maître dans l'épisode "Un monde à soi".

Extrait de "Futurographe" - La quatrième dimension (The Twilight Zone)
Extrait de "Futurographe"

Ce concept, qui vaudra en 1960 et 1961 deux Emmy Award du meilleur scénariste à son créateur, allait influencer toutes les séries fantastiques et de science fiction qui allaient suivre. Le succès de la série fera d'ailleurs des émules : la plus particulière et la plus réussie sera sans doute AU DELA DU REEL qui reprendra le flambeau dès 1963 pour deux saisons.

Quelques martiens sont parfois au rendez-vous - La quatrième dimension (The Twilight Zone)
Quelques martiens sont parfois au rendez-vous

Jamais une série n'aura eu autant de suites et de remakes. Preuve du formidable impact qu'à eu cette série sur les téléspectateurs et les professionnels du cinéma, LA QUATRIÈME DIMENSION sera à de nombreuses reprises remise à l'honneur. A commencer par un premier long métrage 19 ans après la diffusion de la série ; LA QUATRIÈME DIMENSION (1983) sera en réalité une compilation de quatre histoires mises en scène par les plus grands noms du cinéma fantastique : Joe Dante, John Landis, George Miller et Steven Spielberg. Deux ans plus tard, le concept sera repris pour une nouvelle série : LA CINQUIEME DIMENSION (nom français ainsi donné du fait de sa diffusion sur la cinquième chaîne française de l'époque – le titre original restant THE TWILIGHT ZONE). Cette fois-ci en couleur, elle présentera de nouvelle histoires mais aussi des remakes de croustillants épisodes écrits par Rod Serling pour la série originale. Enfin, après un nouveau téléfilm en 1994 – LA QUATRIEME DIMENSION : L'ULTIME VOYAGE – compilant deux nouvelles histoires de Serling scénarisées par Richard Matheson, une troisième adaptation de la série verra le jour en 2002 sous le titre LA TREIZIEME DIMENSION, narrée par Forest Whitaker.