Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

 Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour

Push

(Push)

 L'histoire

Depuis quelques années, on assiste à l’apparition de pouvoirs psychiques chez certains adolescents. Télékinésie, prévision du futur ou contrôle mental, ces facultés deviennent un enjeu pour la sécurité nationale. Traqués par le gouvernement, un petit groupe de survivants se réfugie à Hong Kong et décide d’unir leurs forces pour s’opposer définitivement aux militaires qui veulent exploiter leurs pouvoirs…

Image

Le petit mot du Doc

La "Division", une obscure agence fédérale, traque tous ceux qui ont des facultés extraordinaires (voyance, télépathie, télékinésie, etc) pour utiliser ces pouvoirs à leur propre avantage. Telle est l'idée de départ du film de Paul McGuigan qui après quelques recherches sur Internet a découvert des choses incroyables : en 1949, à l'aube de la guerre froide, les gens se mettaient à faire des expériences pour comprendre tout ce dont le cerveau humain est capable. McGuigan apprend que dans l'immédiat après-guerre, l'idée d'utiliser des médiums pour collecter des renseignements sensibles a fait son chemin au sein des gouvernements américain et soviétique.

"Le film s'inspire de ces expériences véridiques," explique le producteur Glenn Williamson. "Ce sont des dossiers encore confidentiels, et je ne sais donc pas si nous saurons un jour ce qui s'est vraiment passé. Le plus terrible s'est déroulé dans l'Allemagne nazie, mais plus récemment, pendant la guerre froide, les services secrets soviétique et américain ont mené des expériences similaires sur des personnes qui, visiblement, avaient ce type de facultés."

Le milieu redoutable de l'espionnage télépathique dépeint dans PUSH s'inspire d'expériences (qui seraient authentiques) menées par le gouvernement américain sur des médiums dans un but militaire. On peut, par exemple, citer le Projet Stargate, financé par l'armée américaine, destiné à exploiter le potentiel militaire des phénomènes médiumniques. Des télépathes ayant participé au programme ont ainsi fait état d'événements paranormaux époustouflants qu'il s'agisse de médiums ayant localisé des installations militaires en s'appuyant sur des coordonnées imprécises ou des lieux de catastrophes aériennes, ou d'autres encore ayant prédit les dates de lancement de sous-marins et de navires ennemis.

Image scifi-movies

Partant de ce postulat, les scénaristes ont imaginé certains pouvoirs utilisés par les personnages du film. Dans PUSH on trouvera ainsi :Les télé-transporteurs – Nick Gant, télétransporteur de deuxième génération, est capable de déplacer des objets par la pensée. Qu'il s'agisse de dés à jouer, d'armes à feu ou du corps d'un ennemi, un télétransporteur est à même de modeler le monde physique à son avantage.

Les voyants – Un voyant est capable de prédire l'avenir. Certains, comme Cassie Holmes, dessinent leurs visions de manière détaillée. Malheureusement pour eux, des événements, mineurs ou décisifs, peuvent modifier l'avenir, si bien qu'ils doivent constamment s'assurer que leurs visions passées sont toujours d'actualité.

Les manipulateurs – Beaucoup plus redoutables que de simples télépathes qui communiquent par la pensée, les manipulateurs peuvent injecter des idées dans l'esprit d'autrui : ils sont tellement puissants qu'il est alors impossible de faire la différence entre ces idées et d'authentiques souvenirs ou pensées. Kira et Carver sont tous deux manipulateurs – la catégorie de télépathes les plus dévastateurs et les plus craints.

Les guérisseurs – Une guérisseuse télépathe comme Stowe peut apposer ses mains sur une personne et guérir ses blessures. Mais prenez garde : si l'on contrarie un guérisseur, celui-ci peut ramener un patient à son état de malade.

Les renifleurs – Comme les autres enquêteurs, les renifleurs peuvent repérer leur proie à l'odeur, même s'ils ne disposent que d'une vieille brosse à dents. Redoutés par leurs homologues télépathes, les renifleurs sont souvent utilisés par la Division pour traquer leurs proies.

Les Ombres – Les Ombres comme Pinky Stein utilisent leur esprit pour cacher n'importe quoi – qu'il s'agisse d'un télépathe rebelle ou d'un gratte-ciel – aux renifleurs. Mais ils ne peuvent dissimuler les êtres humains et les objets que momentanément aux yeux des voyants.

Image

Les sanguinaires – Les sanguinaires comme la bande des Pop peuvent faire exploser le verre et les vaisseaux sanguins avec le seul usage de leur voix.

Les caméléons – Un caméléon n'a jamais besoin d'argent liquide. En effet, un caméléon comme Hook peut transformer l'apparence de n'importe quel objet à volonté. Seul problème : cet effet est de courte durée.

Les faiseurs d'oubli – Un faiseur d'oubli peut effacer tout souvenir en apposant ses mains sur quelqu'un. Nick et Kira font appel à un faiseur d'oubli chinois pour éloigner les voyants – qui peuvent prédire l'avenir en se fiant à leurs intuitions.

Image

Avec des personnages proches de la série HEROES et ceux des célèbres X-MEN, PUSH est un film d’action moderne se déroulant dans les rues de Hong Kong. Mais l'ancrage de son intrigue dans la réalité le distingue des autres films de super-héros. Ici pas de pouvoirs surnaturels mais des pouvoirs réels, des choses que certaines personnes pourraient vraiment faire. Il était crucial pour McGuigan que les personnages aient l'air de personnes réelles évoluant dans un monde réel. "On voulait que le monde de PUSH soit proche du nôtre, mais qu'il s'inscrive dans un style visuel sophistiqué. Du coup, c'est notre monde sans l'être tout à fait non plus." Explique le producteur.

Image

Avec PUSH, les quatre principaux comédiens jouent des rôles dans lesquels on les a rarement vus. Dakota Fanning passe du statut d'actrice enfant à celui de comédienne adolescente à part entière. Djimon Hounsou campe son premier rôle de salaud et, loin d'incarner une demoiselle en détresse, Camilla Belle interprète une redoutable télépathe. Enfin, Nick Gant, qu'interprète Chris Evans, tranche avec le personnage de la saga des LES QUATRE FANTASTIQUES.