Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Primer

(Primer)

 L'histoire

Dans un garage de banlieue, quatre ingénieurs passent leur temps libre à travailler sur des brevets qu’ils espèrent commercialiser pour leur propre compte. Deux d'entre eux, Abe et Aaron, développent en secret une machine capable de réduire la masse des objets. Ils vont alors découvrir une capacité inattendue de ce qu’ils appellent « la boîte ». L’échelle temporelle ne serait pas la même à l’intérieur et à l’extérieur. Ils s’empressent d’en construire un modèle suffisamment grand pour en expérimenter les effets sur eux-mêmes. Il leur suffirait, ont-ils calculé, de «reculer» chaque jour de quelques heures pour manipuler leurs placements boursiers selon les données déjà publiées avant l'expérience. Très vite, ils se sentiront dépassés par ce qui leur arrive...

Image

Le petit mot du Doc

Primer est le premier film de Shane Carruth. A trente et un ans, cet ancien ingénieur est devenu un cinéaste autodidacte qui dès ses études a toujours rêvé de raconter des histoires… puis de les filmer. Tourné en cinq semaines à Dallas, le film a coûté l'incroyable modeste somme de 7000 dollars. C'est un exploit ! . Pour y parvenir, Shane Carruth est passé par tous les postes de la production : écrivain, scénariste, comédien, régisseur, monteur, compositeur de la bande originale, démontrant ainsi qu'il n'est point besoin de millions pour obtenir un film cohérent et captivant. Le sien rend définitivement hommage aux films des années 70. Ce sont d'ailleurs des films comme Les hommes du Président ou Conversation secrète qui l'ont largement inspiré. Sa vision du voyage dans le temps est toute particulière, peut-être davantage posée sur les implications humaines et individuelle, et quoi qu'il en soi tout à fait crédible ; toute son originalité. Le film a remporté le grand prix du festival de Sundance en 2004.

Image
Image