Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Predators

(Predators)

 L'histoire

Royce, un mercenaire, se retrouve obligé de mener un groupe de combattants d’élite sur une planète étrangère. Ils vont vite comprendre qu’ils ont été rassemblés pour servir de gibier. A une exception près, tous sont des tueurs implacables – des mercenaires, des yakuzas, des condamnés, des membres d’escadrons de la mort ; des "prédateurs" humains qui sont à présent systématiquement traqués et éliminés par une nouvelle génération de Predators extraterrestres. Voici l’affrontement sans pitié de tueurs absolus…

Image scifi-movies

Le petit mot du Doc

En 1987, le premier film PREDATOR inaugurait ce qui allait devenir une des sagas les plus célèbres du cinéma. On découvrait sur les écrans une des créatures les plus terrifiantes de l’histoire du cinéma de science-fiction : un chasseur extraterrestre invisible et insaisissable qui décimait une unité de soldats d’élite en mission dans la jungle. Le public fut conquis par la richesse du film et sa suite – PREDATOR 2 (1990) - fut produite quelques années plus tard.

C'est en 1994 que Robert Rodriguez, un jeune cinéaste indépendant qui venait de faire ses débuts de réalisateur, est invité à écrire une nouvelle histoire sur la créature. Il a carte blanche. Sans réelles convictions sur le devenir de ses écrits, il pose une bonne partie de l'intrigue et quelques pistes sur l'identité des personnages de ce qui allait devenir PREDATORS. Rodriguez décide alors d'une histoire qui se déroulerait hors de la Terre tout en utilisant un environnement semblable : la jungle. Il explique "Cela permettait aussi de montrer pourquoi le Predator était attiré par la jungle terrienne dans le premier film : tout simplement parce que la planète qui sert de terrain de chasse à son espèce est couverte de jungle."

En 2009, les exécutifs de la Twentieth Century Fox approchent à nouveau le metteur en scène qui, entretemps, est devenu l'un des cinéastes les plus influents de sa génération. Son scénario, écrit quinze ans auparavant, devient alors la base du nouveau film. Il commente : "L’idée avec PREDATORS n’était pas de faire le cinquième ou sixième volet d’une série, mais ce qui aurait très bien pu être le premier. Ce n’est pas un redémarrage ou une réécriture complète du concept. Chronologiquement, vous pourriez très bien voir ce film-ci juste après le premier et ne pas perdre le fil."

En raison de son emploi du temps chargé, Robert Rodriguez ne peut réaliser le film dans le calendrier proposé par la Fox. Il décide alors de reprendre le projet en tant que producteur et de réactualiser le scénario avec de nouveaux scénaristes. Et pour diriger le film, il choisit Nimrod Antal, lui aussi fan du premier PREDATOR et aux sensibilités artistiques très proches, dont le premier film, KONTROLL (2003), l’avait impressionné.

Image scifi-movies

Pour une grande part, l'histoire de PREDATORS s'oriente sur les personnages. Huit tueurs qui ne se connaissent pas, se retrouvent sur une planète inconnue et dans une situation qui leur échappe complètement. Pour Robert Rodriguez, il était important que chacun d’entre eux soit suffisamment intéressant pour mériter son propre film. Sur Terre ce sont des prédateurs, mais sur cette planète ce sont les proies d'une grande chasse à l'homme. Ces huit personnages, tous des dominants, vont devoir mettre leur ego de côté pour survivre dans un environnement extrêmement hostile.

Dans PREDATORS, les monstres ne sont pas forcément ceux auxquels on pense. Robert Rodriguez commente : "J’étais très attiré par l’idée d’avoir des personnages originaires des quatre coins du monde qui se retrouvent largués sur une planète inconnue, et doivent se servir de leurs compétences pour rester en vie. Je savais que cela allait créer un groupe d’antihéros internationaux très intéressant. Je voulais aussi que le titre ait un double sens : il désigne autant les créatures extraterrestres que les humains qu’ils prennent en chasse, parce qu’il y a entre ces derniers une telle tension qu’ils sont capables de s’entretuer avant même de rencontrer les Predators. En un sens, ce sont tous des prédateurs."

Le scénariste Michael Finch raconte : "Tout le monde a vu le premier PREDATOR. Les gens savent comment ces créatures chassent et pensent, et nous devions donc répondre à leurs attentes tout en rafraîchissant le concept et en modifiant la nature de la chasse et la raison pour laquelle les personnages sont chassés. Bien sûr, il y avait certaines choses que nous ne pouvions pas changer : ce sont les Predators qui viennent à vous, ils sont invisibles, et ils ne manquent jamais leur cible. Mais le public sera aussi très surpris."

Image scifi-movies

Effectivement, durant la traque les survivants humains découvrent avec stupeur que le Predator "original" a été tué par un nouveau Predator plus évolué qui s’avère être un chasseur encore plus redoutable, plus impitoyable. Trois nouveaux Predators ont ainsi été créés : le Maître-chien, le Fauconnier et Mr. Black, qui sont des versions plus grandes, plus élancées et plus dangereuses que l’espèce qui apparaît dans les précédents films. La mythologie des Predators s’enrichit aussi de nouvelles créatures telles que le chien Predator et le Ram Runner.

L’acteur oscarisé Adrien Brody interprète Royce, ancien militaire et chef malgré lui des humains. C’était un choix audacieux car d'inévitables comparaisons avec Dutch, le personnage d’Arnold Schwarzenegger dans PREDATOR, ont surgi quand Adrien Brody fut choisi pour jouer le mercenaire Royce. Nimrod Antal précise : "Nous ne voulions surtout pas faire un copier/coller du personnage d’Arnold dans PREDATOR." Et Robert Rodriguez d'ajouter : "Personne ne peut rivaliser avec Arnold Schwarzenegger !"

Autre acteur célèbre, Laurence Fishburne joue Noland, un homme qui survit seul sur la planète extraterrestre. L’acteur commente : "Mon personnage est un des éléments qui relient ce film au premier. Pour moi, Noland est une sorte de clin d’oeil adressé au public."

Image scifi-movies

A l’opposé de cette équipe de champions de la mort, Edwin est un médecin au passé mystérieux joué par Topher Grace. Autre figure centrale de cette alliance contre nature de tueurs, la seule femme du groupe, Isabelle, est un sniper de l’armée israélienne jouée par Alice Braga, partenaire de Will Smith dans JE SUIS UNE LÉGENDE (2007). Walton Goggins a été engagé pour jouer Walter Stans, un serial killer brutal tatoué qui se prend pour une rock star. Autre genre de prédateur humain catapulté dans ce monde étrange, Cuchillo, un narcotrafiquant joué par Danny Trejo. Oleg Taktarov interprète Nikolai, un soldat des Spetsnaz, les forces spéciales russes, qui arrive sur la planète extraterrestre après s’être battu en Tchétchénie. Le producteur le compare volontiers à une sorte de "Charles Bronson russe". Mahershalalhashbaz Ali a été choisi pour jouer Mombasa, un seigneur de guerre africain membre d'un groupe terroriste de Sierra Leone. Enfin, l'acteur d’origine japano-taïwanaise, Louis Ozawa Changchien, complète l’équipe de prédateurs terriens dans le rôle d’Hanzo, un tueur à gages Yakuza.