Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Les poupées du diable

(The Devil-Doll)

 L'histoire

 Histoire complète

Deux hommes s'échappent du bagne de Devil’s Island. L'un est Paul Lavond, un ancien banquier emprisonné à tord pour meurtre et escroquerie; l'autre est un scientifique fou nommé Marcel. Après des semaines de fuite, ils rejoignent une petite maison occupée par Malita, la femme handicapée de Marcel.

Les deux bagnards trouvent refugechez le savant fou - Les poupées du diable (The Devil-Doll)
Les deux bagnards trouvent refugechez le savant fou

Celle-ci a poursuivit les expériences de son mari pendant sa captivité. Dans un but purement humanitaire, ce dernier et sa femme ont inventé un procédé pour réduire considérablement la taille des être vivants et l'impressionnante quantité de chiens miniatures est là pour en témoigner. Malheureusement le processus de rapetissement endommage le cerveau des victimes et bien qu'elle ne puissent plus agir par elle-même, elle peuvent toujours être contrôlées par la pensée d'autres personnes. Ce soir là, Lavond est réveillé par d'étranges bruits. Il entre dans le laboratoire de Marcel et découvre qu'ils viennent de réduire Lachna, leur servante. Mais Marcel décède d'une crise cardiaque. Désemparée par la mort de son mari, Malita implore Lavond de rester et de poursuivre avec elle l'oeuvre du savant. Cependant, celui-ci a un autre plan à l'esprit.

Il entends bien utiliser l'invention du scientifique pour assouvir sa soif de vengeance envers Coulvet, Radin et Matin, les trois banquiers Parisiens associés qui ont manigancés sa condamnation et son arrestation. Effrayés par l'évasion de Lavond qu'ils savent sur le point de revenir se venger, ceux-ci proposent une prime de 50.000 francs à celui qui arrêtera le bagnard. La police le recherche en vain. Lavond vient de changer d'identité; celle de Madame Mandelip, une petite vieille, fabricante de poupées dans un magasin des arrières rues de Paris.

Paul Lavond rend visite à Radin - Les poupées du diable (The Devil-Doll)
Paul Lavond rend visite à Radin

Ainsi déguisé, Lavond rend visite à Radin et lui fait la démonstration d'un se ses jouets; un cheval miniature qui répond au doigt et à l'oeil à ce que lui demande son maître. Radin intéressé visite la boutique de la vieille dame où il découvre la formidable poupée Lachna. Lavond montre à Radin la petite dague miniature de la poupée et le pique avec. Le couteau est en réalité recouvert d'un produit qui paralyse ses victimes.

Ainsi piégé, Radin sera le premier à tomber sous l'instrument de vengeance de l'ex-banquier.

La poupée Lachna - Les poupées du diable (The Devil-Doll)
La poupée Lachna

Lavond n'en peut plus, il décide de rendre visite à sa fille, Lorraine, qui travaille durement dans une blanchisserie. Bien qu'amoureuse de Toto, un chauffeur de Taxi, Lorraine ne se résigne pas au mariage, perturbée par la disgrâce de son père et le suicide de sa mère. Mais avant de dévoiler son identité à sa fille, Lavond entame la phase suivante de sa vengeance. Il rend visite à Mme Coulvet et lui vend une poupée, Lachna. La nuit Lavond programme Lachna pour voler les bijoux du banquier et pour frapper à son tour le vil homme. C'est maintenant Matin qui reçoit une lettre de mise en garde. S'il n'avoue pas ses crimes et l'innocence de Lavond il sera sa prochaine victime ce soir à 10 heures...

Toto et Lorraine - Les poupées du diable (The Devil-Doll)
Toto et Lorraine
 Attention Spoiler ! la fin du film vous est racontée ci-dessous…

Matin pris de panique demande la protection de la police. Mais alors que 10 heures approchent, Matin n'en peut plus et évite de peut l'horrible sort. Il se confesse et innocente Lavond. Pour ce dernier, justice est faite, même s'il ne peut plus jamais retrouver la vie d'avant. Il décide de détruire le matériel du savant fou, trouvant l'idée de toute façon inhumaine et effroyable. Mais Malita veut poursuivre à tout prix l'oeuvre de Marcel et devant son refus, elle programme la poupée Radin sur Paul mais elle fait exploser le magasin. Dans le Taxi de toto, Lavond dévoile son identité au jeune homme. Sur la Tour Eiffel, Paul rencontre Lorraine en se faisant passer pour un ami de son père venu lui porter un message. Paul Lavond apporte la réparation morale nécessaire à sa fille qui pourra maintenant vivre heureuse.

Le petit mot du Doc

Tod Browning est considéré comme l’un des maîtres indiscutables du cinéma fantastique des années 20-30, auteur de films cultes alliant monstruosité et humour noir, tels que Dracula (avec Béla Lugosi) ou Freaks, la monstrueuse parade. Les Poupées du diable, son avant-dernier film, est un modèle du genre. D’un scénario abracadabrantesque, Browning tire une inquiétante noirceur et un persistant sentiment de cruauté. Les effets spéciaux, essentiellement construits sur les échelles de taille et de décor, conservent toute leur poésie évocatrice, proche de l’univers magique de Jacques Tourneur. Lionel Barrymore, travesti en Mme Mandelip, crève l’écran, citant un autre grand acteur des films de Browning : Lon Chaney. Entre la flamboyance gothique de La Fiancée de Frankenstein et le fantastique modèle-réduit de L’Homme qui rétrécit, Les Poupées du diable est un conte ténébreux idéal pour les fantasmes du grand écran.