Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

 Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour

Orange mécanique

(A Clockwork Orange)

 L'histoire

 Histoire complète

Alex, l’humble narrateur de cet histoire, retrace pour nous les pénibles événements qui firent de lui une vedette des gazettes. Le nœud du drame se forme lors d’une soirée en apparence banale pour Alex et ses trois copains, Dim, Pete et Georgie, qu’il appelle ses " drougs ". Sous l’effet de stupéfiants, ils rossent un clochard, volent une voiture, et violent une femme sous les yeux de son mari, l’écrivain Alexander, avant de finir leur orgie de violence en affrontant Billyboy et ses gars, une bande rivale. Une soirée comme les autres pour ces 4 jeunes gens, qu’Alex achève chez ses parents, en s’endormant au son de Beethoven, à qui il voue un culte.

Le déchainement des pulsions - Orange mécanique (A Clockwork Orange)
Le déchainement des pulsions
Le massacre est un des plaisirs d'Alex - Orange mécanique (A Clockwork Orange)
Le massacre est un des plaisirs d'Alex

Le lendemain, pourtant, les ennuis commencent. Au matin, alors que comme souvent il décide de ne pas aller dans son lycée, il reçoit la visite de son éducateur, M. Deltoïd, qui le soupçonne d’être impliqué dans les événements de la veille. Il doit aussi affronter une rebellion de ses drougs, qui ne se contentent plus de leurs plaisirs ultra-violents, mais veulent désormais aussi s’enrichir. Après avoir réglé le différent à coups de canne et de poignard, Alex consent à se lancer dans le cambriolage. Le soir même ils investissent la maison d’une femme seule, collectionneuse d’art moderne. Mais ils utilisent la même ruse que la veille pour pénétrer chez l’écrivain, ruse qui a été décrite par les journaux. Avant de succomber aux coups d’Alex, la femme avait pris la précaution d’alerter la police. Trahi par ses drougs, Alex est arrêté et bientôt condamné à 14 ans de prison.

La vie en groupe ne va pas sans frictions - Orange mécanique (A Clockwork Orange)
La vie en groupe ne va pas sans frictions

Au bout de 2 ans d’emprisonnement, Alex se porte volontaire pour un programme expérimental de réinsertion, éspérant obtenir ainsi une remise de peine. Il subit alors le traitement Ludovico, vivement contesté par les adversaires du gouvernement. Ce traitement est en fait un lavage de cerveau qui vise à inhiber chez le sujet toute pulsion agressive. Lorsqu’il en sort, l’idée d’un geste agressif le plonge dans de violentes nausées. La descente aux enfers commence pour lui.

La société a décidé de guérir Alex - Orange mécanique (A Clockwork Orange)
La société a décidé de guérir Alex

Il commence par découvrir que ses parents l’ont peu à peu rejeté de leur vie, sous l’influence d’un locataire manipulateur. Dans la rue, il tombe sous les coups du clochard qu’il avait passé à tabac. Quand la police intervient, il a la stupeur de découvrir que 2 de ses anciens drougs ont été recrutés par la police. Ceux-ci emmènent Alex en rase campagne et le torturent, pour lui faire payer la brutalité qu’il exercait jadis sur eux.

Réduit à l’état de loque sanglante, il trouve refuge dans une maison isolée, qui n’est autre que celle de l’écrivain Alexander. Celui-ci ne reconnait d’abord pas Alex. Il décide même de se servir de lui pour faire tomber le gouvernement. Mais un détail lui fait identifier celui qui poussa son épouse au désespoir. Il infléchit donc ses plans en forçant Alex au suicide...

Happy end... - Orange mécanique (A Clockwork Orange)
Happy end...
 Attention Spoiler ! la fin du film vous est racontée ci-dessous…

Alex réchappe de sa tentative de suicide. Il en sort même désinhibé. Soigné dans un hopital, il est l’objet des soins attentifs du gouvernement, qui veut se servir de lui pour contrer la polémique déclenchée par Alexander. Au bout du compte, il se voit même offrir par le Ministre de l’intérieur un travail dans lequel il pourra assouvir Son goût de la destruction.

Cette fiche vous est proposée par Sylvain Fontaine.