Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Objectif lune

(Countdown)

 L'histoire

 Histoire complète

Au début des années soixante, la course à la Lune entre américains et russe atteint son summum. Tandis que les américains poursuivent difficilement la mise au point d'Apollo 3, la Nasa apprend que les russes s'apprêtent à fouler les premiers le sol de notre satellite. Le gouvernement décide alors sans plus attendre de mettre Apollo 3 en stand-by et de réactiver le projet PILGRIM (le pèlerin) débuté trois ans plus tôt. Celui-ci, bien que possédant de grandes faiblesse est le plus à même de venir coiffer les soviétiques sur le poteau. Il consiste à envoyer un homme à bord d'une capsule Gemini et de la faire se poser sans possibilité autonome de retour. L'astronaute devra alors son sauf conduit à une capsule refuge qui aura précédemment été abandonnée sur la surface de la Lune en attendant une mission de retour.

Vu ses compétences, l'astronaute Chiz est choisi pour emmener le Pilgrim sur la Mer des tempètes. Mais lorsque on découvre que le russe qui doit marcher sur la Lune est un civil, les autorités décident unilatéralement de remplacer le militaire par Lee Stegler. Refusant d'abord de coopérer, Chiz accepte finalement de former celui-ci à la mission pendant les trois semaines qui viennent, date butoir avant le lancement qui permettra aux américains d'arriver les premiers à destination.

Les Etats-Unis ont décidé d'envoyer un homme sur la Lune - Objectif lune (Countdown)
Les Etats-Unis ont décidé d'envoyer un homme sur la Lune

Malgré les protestations de Gus, le médecin mission qui juge le projet suicidaire, l'entraînement va bon train. Une semaine avant le "Jour J" la capsule refuge est lancée avec succès depuis Cap Kenney. Ce module de survie contient des protections contre les micro météorites ainsi que les rations nécessaires à la survie de l'astronaute qui devra attendre plusieurs mois avant qu'une mission Apollo vienne le chercher.

A quelques jours du lancement historique, malgré la nouvelle information du départ de la fusée russe, la Nasa poursuit le compte à rebours. Le lancement du Pilgrim est parfait. Cependant, à l'approche de la Lune, une série de disfonctionnements oblige l'astronaute à économiser l'énergie. Les communications sont de très mauvaise qualité et la température à l'intérieur de la cabine en chute. En orbite autour du satellite, il ne reste à Lee que trente secondes pour décider de la suite à donner à la mission : soit il aperçoit le refuge et peut amorcer le processus de descente, soit il doit abandonner et rentrer sur Terre…

Houston, le vol du Pilgrim est suivi de près - Objectif lune (Countdown)
Houston, le vol du Pilgrim est suivi de près
 Attention Spoiler ! la fin du film vous est racontée ci-dessous…

Bien qu'il n'en soit pas totalement sur, Lee décide de se poser. L'alunissage s'effectue sans problème mais toutes les communications avec Houston son coupées. Avec un peu plus de deux heures d'oxygène de réserve, l'astronaute isolé se lance à la recherche du refuge. En chemin il découvre le vaisseau russe : pour celui-ci l'alunissage s'est transformé en catastrophe comme en témoigne les corps sans vies des cosmonautes. Lee recueille alors le drapeau soviétique et le déroule sur un rocher à coté de celui à la bannière étoilée. Houston s'inquiète. Il reste sept minutes d'oxygène à l'astronaute et le module de survie n'a toujours pas été activé. Sur la surface de la Lune, sans doute aidé par destin, Lee finira par atteindre le module salvateur.

Lee Stegler sera-til le premier homme à fouler le sol lunaire ? - Objectif lune (Countdown)
Lee Stegler sera-til le premier homme à fouler le sol lunaire ?

Le petit mot du Doc

Ainsi James Caan a posé les pieds sur la Lune un peu avant Neil Armstrong (le 21 juillet 1969). Belle brochette d'acteur pour ce film ! Mais n'oublions pas, en 1968, James Caan et Robert Duvall n'était pas encore des acteurs très connus.

OBJECTIF LUNE est un film phare qui préfigure bien de la compétition que se livraient américains et russe dans la course à la Lune pendant les années 60. C'est le premier film majeure tourné par Robert Altman. Son scénario est tiré du roman "The Pilgrim Project" de Hank Searls écrit en 1964.

Le film a nécessité 1 million de dollars de budget et 35 jours de tournage, en partie exécutés au centre spatial de Houston et à Cape Kennedy. L'aspect véridique du film a été rendu possible grâce à une totale coopération de la Nasa qui a mis à disposition de la production toutes ses installations, ce qui, en plus de surpasser n'importe quel décors artificiel avait la vertu de faire faire de réelles économies. Côté Nasa, le film d'Altman était l'opportunité d'un gros coup de publicité alors que l'administration spatiale était à la recherche de fond pour le développement de ses projets, en particulier celui des programmes Apollo pour la Lune.

Altman était réputé pour dépasser les budgets autorisés, mais c'est le premier film qu'il réalisa en dans les temps et avec l'argent confié. Il faut dire qu'un solide contrat avec la Warner lui interdisait tout dépassement.

Pilgrim s'est posé - Objectif lune (Countdown)
Pilgrim s'est posé

Altman a filmé le décollage de Gemini 11 le 12 septembre 1966 en Panavision, un format plus approprié que le 35 mm pour ce type de prises de vue. Du coup, la Nasa qui fut impressionnés par le résultat, filma par la suite tout ses lancements en Panavision.

Les scènes tournées chez le personnage de Robert Duvall (Chiz) autour de la piscine l'ont en fait été au domicile même du réalisateur. Les scènes lunaires ont quand à elles été tournées dans le désert de Californie.