Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

 Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour

La montagne mystérieuse

(The Beast of Hollow Mountain)

 L'histoire

Nous sommes au Mexique. Eleveurs de bétail associés, Jimmy Ryan, un jeune cow-boy américain, et son ami mexicain Felipe Sanchez viennent une nouvelle fois de retrouver quelques-unes de leurs bêtes disparues, noyées dans les marécages proches. Superstitieux, leurs hommes de main ont pris la poudre d'escampette : ces derniers temps, la malédiction de la montagne semble frapper un peu trop souvent. Jimmy pense plutôt qu'on essaie de leur faire peur. Pancho, un ivrogne au bon fond auquel Jimmy à sauvé la vie, et Panchito, son jeune fils de 7 ans, en sont certains : ils savent que les ouvriers ont été payés pour partir prétextant quelque superstition, ils ont tout entendu.

Jimmy suspecte Enrique Rios, son rival, le plus grand éleveur de la région qu'il sait vendre ses bêtes au marché noir et à qui il fait de l'ombre. Il est le protégé de Don Pedro, notable et père de la belle Sarita que Rios doit épouser dans deux semaines lors de la fête du village. Jaloux de l'Américain pour lequel Sarita semble éprouver quelques sentiments, Enrique Rios met tout en œuvre, y compris les plus inavouables, pour dissuader Jimmy et Felipe de poursuivre leur activité.

Sarita n'est pas insensible au charme de Jimmy - La montagne mystérieuse (The Beast of Hollow Mountain)
Sarita n'est pas insensible au charme de Jimmy

Tandis que la pression monte au village, Pancho part pour la montagne à la recherche d'indices sur la disparition du bétail. Sa rencontre avec un monstre préhistorique lui sera fatale…

Le petit mot du Doc

Rendons à César ce qui appartient à César ! A peine MONSIEUR JOE terminé, Willis O'Brien, génial serviteur du stop-motion1 et père des effets spéciaux de KING KONG (1933), se lance dans un nouveau projet personnel baptisé "Emilio et Guloso". Passionné de chevaux et de bêtes préhistoriques, l'histoire est un mélange de son défunt "Gwangi"2 et des écrits du cinéaste Robert Flaherty "My Friend Bonito" : un homme doit capturer un lézard géant qui vit dans les montagnes pour racheter sa conduite auprès de son fils, Emilio, un petit mexicain de 12 ans. Imprégné des éléments du MONDE PERDU (1925) dont O'Brien a créé les effets spéciaux révolutionnaires d'après l'oeuvre d'Arthur Conan Doyle, le titre de son projet est renommé "Valley of the Mists" et le tournage doit avoir lieu au Mexique, en couleur. Mais après 8 mois de préparation le film est annulé faute de capitaux. En 1950, Willis O'Brien, qui passe par quelques moments difficiles propose son histoire aux frères Edward et William Nassour, respectivement animateur stop-motion et producteur. Le projet n'aboutit pas plus. En 1955 Willis O'Brien écrit un nouveau synopsis intitulé "The Beast of Hollow Mountain" dans lequel deux cow-boys voient leur bétail dévoré par un lézard géant qui trouve refuge au creux d'une montagne. Ce pitch, réminiscence de "Gwangi" et de "Valley of the Mists" intéresse à nouveau les frères Nassour qui offrent une somme dérisoire pour les droits, promettant à O'Brien de lui donner le contrôle des effets spéciaux. Il n'en sera rien. Les effets photographiques sont confiés à Louis DeWitt et Jack Rabin tandis qu'Edward Nassour assume l'animation stop-motion de la créature. Tout cela pour dire que LA MONTAGNE MYSTÉRIEUSE (THE BEAST OF HOLLOW MOUNTAIN de son titre original) a été purement et simplement volé au pauvre Willis O'Brien dont la carrière sera, peut-être par naïveté, faite de nombreux déboires de la sorte.

Panchito et Pancho, son père - La montagne mystérieuse (The Beast of Hollow Mountain)
Panchito et Pancho, son père

Il va sans dire que l'apport de Willis O'Brien dans le projet aurait sans doute donné un meilleur résultat quant à l'animation de ce qui semble être un tyrannosaure. Certes, hormis l'utilisation de bottes-en-caoutchouc-avec-des-griffes-dessus pour filmer les gros plans des pattes de la bête (qui apparaît enfin à la 56ème minute) et qui feraient mourir de rire le plus mauvais des costumiers de Godzilla, le résultat final n'est ici pas foncièrement mauvais. Mais quand on sait cela…

Reste un western plaisant, plutôt classique dans son montage avec les immanquables antagonismes, les chevauchées fantastiques, la poussière, le bétail, les bagarres aux poings et un triangle amoureux. Cette histoire en pays Mexicain et mêlant cow-boys et dinosaure est cependant la grande originalité du film, devançant de 13 ans LA VALLÉE DE GWANGI pour les raisons que l'on sait maintenant.

Sarita doit épouser Enrique - La montagne mystérieuse (The Beast of Hollow Mountain)
Sarita doit épouser Enrique

Cette coproduction américano-mexicaine tournée au Mexique nous offre un beau cinémascope. Son générique affiche "Introducing the new Massour Regiscope process, animation in depth", qui n'est autre que l'animation par substitution, visant à intégrer différentes figurines pour construire les plans animés, adaptée au Cinemascope, ce qui ajoute peu au résultat et auquel Edward Massour donne fièrement son patronyme. Quand bien même le générique associe ce même Nassour et Ismael Rodríguez à la réalisation, ce dernier compte pour une grande part dans la réussite du projet, Nassour s'étant focalisé sur les scènes à effets spéciaux. Ismael Rodríguez n'est pas un inconnu. Signataire de quelques-uns des plus grand succès du cinéma populaire mexicain il a déjà à son actif 29 films. Il écrit, produit et parfois joue.

Casse-croûte ! - La montagne mystérieuse (The Beast of Hollow Mountain)
Casse-croûte !

Pour Sûr, Guy Madison sait manier le révolver et les chevaux. L'acteur a sévi dans de nombreux westerns dont LA RIVIERE DES MASSACRES (1949), LA CHARGE DES TUNIQUES BLEUES (1955), SEPT WINCHESTER POUR UN MASSACRE (1967), LE RETOUR DE GJANGO (1967), LE COLT DU REVERAND (1970) et ADVENTURES OF WILD BILL HICKOK, une série où il incarnera un Marshall le temps de 112 épisodes entre 1951 et 1958. En 1956 il est la vedette du film de science-fiction AU SEUIL DE L'INCONNU, genre dans lequel on le retrouvera en 1968 dans L'INVINCIBLE SUPERMAN, en 1969 dans DEVILMAN LE DIABOLIQUE et en 1978 dans WHERE'S WILLIE?.

--------------------
1Technique qui consiste à filmer une figurine image par image, en modifiant sa position ou son mouvement de quelques millimètres à chaque fois.
2Décédé le 8 novembre 1962, le projet de Willis O'Brien qui mêle cow-boys et dinosaures sera finalement repris en 1969 par son disciple, le grand Ray Harryhausen (lui-même décédé le 7 mai dernier à l'âge de 92 ans) pour LA VALLÉE DE GWANGI.

18 mai 2013