Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Le monde presque perdu

(Land of the Lost)

 L'histoire

Durant sa nouvelle expédition, le scientifique Rick Marshall est aspiré dans un vortex spatio-temporel en compagnie de son assistante Holly et de Will Stanton. Dans cet univers alternatif, le trio rencontre un primate nommé Chaka, leur unique allié dans ce monde rempli de dinosaures voraces et de créatures fantastiques. Vont-ils pouvoir retrouver leur monde ?

Victimes ? - Le monde presque perdu (Land of the Lost)
Victimes ?

Le petit mot du Doc

LE MONDE (PRESQUE) PERDU est l'œuvre des producteurs Sid et Marty Krofft. C'est l'adaptation pour le grand écran de leur propre série THE LAND OF THE LOST diffusée de 1974 à 1976 le temps de trois saisons et qui rassemble aujourd'hui encore près de 30 millions de fans aux Etats-Unis. Cette série, destinée à un jeune public, était diffusée le samedi matin. L'histoire était celle d'une famille qui remonte le temps et se retrouve coincée sur une terre préhistorique. Pour passer de série à long métrage, 15 ans de travail auront été nécessaires aux producteurs. Ce sera une première tentative auprès de Disney en 1994 avant de présenter le projet à Sony en 2000 pour enfin signer en 2003 avec Universal.

Un scientifique ringard dont l’expédition tourne mal s’engouffre dans une faille spatio-temporelle et se retrouve dans un monde perdu… Marshall, la perspicace Holly et leur guide Will vont devoir survivre dans un univers hostile et tenter de retrouver leur chemin vers leur dimension d'origine. Le film rejoue avec brio les figures caricaturales des "Monde Perdu" et y adjoint un look, un scénario et un humour moderne qui font mouche. Sid Krofft décrit son film comme la rencontre d'Abbot et Costello et du monstre de Frankenstein. On y retrouve les Sleestak, des créatures vertes caoutchouteuses aux grands yeux noirs exorbités, déjà présentes dans la série originale. Les producteurs ont quasi conservé leur aspect des années 70, donnant intentionnellement au film un côté kitch, authentique des productions de ces années là.

Rencontre - Le monde presque perdu (Land of the Lost)
Rencontre

LE MONDE (PRESQUE) PERDU est pourvu d'un humour déluré à ne pas porter aux oreilles des enfants : derrière son côté pipi caca, drogue et sexe font bon ménage. Excellente scène que celle ou nos aventuriers cherchent à échapper à l'arbre carnivore, ou encore celle où Marshall, à son insu, se fait sucer le sang par un moustique boulimique. Ici dinosaures vexés et hommes-singes pervers vivent dans un monde ou drakkar et catapultes côtoient marchand de glace et péage d'autoroute.

Outre son humour, la grande force du film réside aussi dans sa photographie léchée et merveilleusement colorée. Un effort particulier a été réalisé pour donner une apparence digne de ce nom aux dinosaures du film. Et le résultat n'a rien à envier à Jurassic Park (plus vieux de 17 ans tout de même). Le travail de CGI sur ces bêtes est parfait. Il faut dire que 20 millions de dollars ont été investis pour donner à ces créatures antédiluviennes leur aspect ultra-réaliste.

Holly et Will ne sont pas prêt à accepter tous les plans de Marshall - Le monde presque perdu (Land of the Lost)
Holly et Will ne sont pas prêt à accepter tous les plans de Marshall

Le monde exploré et les paysages proposés sont dignes des plus belles peintures de science-fiction. D'une manière générale les producteurs n'ont pas lésiné pour redorer leur THE LAND OF THE LOST et se sont offert des artistes de renom, beaucoup couronnés de belles récompenses. Pour les décors, ils ont fait appel au chef décorateur Bo Welch qui a débuté comme concepteur de décors sur LOOKER (1981) de Michael Crichton. Cet homme expérimenté a également travaillé sur BEETLE JUICE (1988), S.O.S. FANTOMES II (1989), EDWARD AUX MAINS D'ARGENT (1990), BATMAN LE DEFI (1992), MEN IN BLACK (1997) et MEN IN BLACK II (2002). Il travaille actuellement sur le prochain THOR (2011).

C'est l'acteur comique Will Ferrell qui joue le Dr. Rick Marshall. Il était Mustafa dans AUSTIN POWERS (1997) et AUSTIN POWER, L'ESPION QUI M'A TIREE (1999). On l'a également vu dans JAY ET BOB CONTRE-ATTAQUENT (2001), dans le remake MA SORCIERE BIEN-AIMEE (2005) donnant la réplique à Nicole Kidman, et dans le rôle titre du film de Marc Forster L'INCROYABLE DESTIN DE HAROLD CRICK (2006). A ses côtés Anna Fiel interprète la jeune et jolie Holly. Elle a joué au côté d'Ewan McGregor dans TRADER (1999), on l'a vue dans PRISONNIERS DU TEMPS (2003) et dans le rôle de Charlotte 'Chuck' Charles dans 22 épisodes de la série PUSHING DAISIES de 2007 à 2009, série pour laquelle elle a reçu une nomination au Golden Globe. Les frères Krofft l'on choisie car elle était peu connue, ce qui, à leurs yeux, permettait de rendre son personnage plus crédible. Elle correspondait sans doute aussi à leur budget.

Premier contact - Le monde presque perdu (Land of the Lost)
Premier contact

D'une manière générale le film reste fidèle à la série, revisitant tout de même ses personnages. S'il s'agit avant tout d'une comédie, le genre "aventure" n'en demeure pas moins présent : Holly se donne le look d'une Lara Croft en puissance, les colts en moins, la naïveté en plus et l'ensemble rappellera quelques aventures d'Indiana Jones, en particulier la scène du puits volcanique au-dessus duquel cette même Holly est suspendue, qui rend un hommage non dissimulé à INDIANA JONES ET LE TEMPLE MAUDIT (1984).