Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

 Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour

Miracle sur la 8ème rue

(*batteries not included)

 L'histoire

 Histoire complète

Dans les bas quartiers de New York, les résidents du 817 sur la 8ième rue sont sur le point de perdre tous leurs biens. Armés de leur seule volonté, ils essaient d’empêcher la destruction du petit immeuble que Lacey, un entrepreneur peu scrupuleux, a décidé de raser pour y construire un gigantesque complexe immobilier : le « Lacey Plaza ».

Carlos, une petite frappe engagée par Lacey, a finalement eu raison des Hogenson ainsi que de l’amie de Mason Baylor, un peintre à la petite semaine. Moyennant quelques dollars, ceux-ci ont finalement quitté les lieux. Tandis que la démolition du quartier alentour est déjà bien avancée, les derniers résidents refusent tout compromis d’abandon malgré les intimidations répétées. Marisa Esquivel, une jeune femme enceinte, Harry Noble, ancien champion de boxe, Mayson et le restaurateur septuagénaire Frank Riley et sa femme Faye, qui n’a plus vraiment toute sa tête depuis la mort de leurs fils Bobby, refusent catégoriquement d’être expulsés comme des malpropres.

Une étrange visite - Miracle sur la 8ème rue (*batteries not included)
Une étrange visite

Rien au monde ne peut les sauver, à part un miracle. Frank supplie le ciel que quelqu’un vienne les aider. Et cette nuit là, il semblerait que le ciel l’ai entendu. Mais son messie apparaît d’une façon bien surprenante.

Une nuit, deux petites soucoupes volantes, semblant appartenir à un peuple miniature venu des étoiles, entrent dans l’appartement de Frank et visitent l’immeuble. Miraculeusement, le lendemain matin, les objets précieux des locataires, qui avaient été détruits par les vandales à la solde de Lacey, sont tous réparés. Lorsque Carlos vient terminer sa besogne il est fort surpris de l’accueil qui lui est réservé et il se fait chasser par les petits engins volants qui élisent domicile dans une remise de matériel sur le toit de l’immeuble.

A qui avons nous a faire? - Miracle sur la 8ème rue (*batteries not included)
A qui avons nous a faire?

Il est manifeste que les êtres qui pilotent ces machines, ou bien ces machines elles-mêmes, sont venu les aider. Les habitants de l’immeuble découvrent que les étrangers ont besoin d’énergie électrique pour survivre et ils n’hésitent pas mettre tout en œuvre pour fournir à leurs bienfaiteurs l’électricité nécessaire. Ils découvrent également à leur plus grande surprise que ces curieuses machines volantes ont une faculté supplémentaire extraordinaire… celle de se reproduire. Dans leur cabanon sur le toit, elles donnent naissance à trois petits engins tous plus curieux et amusant les uns que les autres.

La nouvelle petite famille de machines venant de l’espace participe à la nouvelle effervescence et liberté retrouvée qui règne dans le restaurant du rez-de-chaussée. Les apprentis rejetons aident même à la confection des hamburgers.

Drôle de naissance - Miracle sur la 8ème rue (*batteries not included)
Drôle de naissance

Pressé par le temps, l’entrepreneur Lacey, engage un saboteur pour expulser par la force les habitants du 817 qui résistent toujours. Les canalisations d’eau et les compteurs d’électricité sont détruits. Sans énergie, les petites soucoupes volantes quittent la bâtisse et errent tandis que l’immeuble gênant est incendié…

 Attention Spoiler ! la fin du film vous est racontée ci-dessous…

Frank, Harry, Marisa et Mason partent à la recherche des soucoupes. Harry parvient à les retrouver et à les rassasier d’électricité des rues de New York. Mais à leur retour, l’immeuble n’est plus qu’une ruine. Heureusement, dans la nuit des centaines de petites soucoupes volantes arrivent en renfort et reconstruisent à neuf le bâtiment au cachet certain. Quand à Lacey il devra se contenter de construire son complexe en s’accommodant du petit immeuble du 817 sur la 8ème rue.