Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

 Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour

Mad Max 2, le défi

(Mad Max 2)

 L'histoire

 Histoire complète

C'était un temps où régnait le chaos. En ce temps vivait le guerrier de la route, Max. Pour comprendre qui était cet homme, il faut revenir à une autre époque, quand le monde tournait au carburant noir, disparu maintenant. Pour des raisons aujourd'hui oubliées, de puissantes tribus entrèrent en guerre alimentant un brasier qui les détruit toutes les deux. Sans carburant, elles n'étaient rien, leur empire était de paille. Le grondement des machines s'éteignit. Les villes explosèrent. L'homme commença à se nourrir de l'homme. Sur les routes régnait le cauchemar de la ligne blanche. Seuls les flibustiers les plus mobiles, les pillards les plus impitoyables survivaient. Les bandes prirent le contrôle des routes, prêtes à se faire la guerre pour un bidon de carburant. Dans ce maelstrom de pourriture, le commun des mortels était écrasé, des hommes comme Max, Max le guerrier. Dans le rugissement d'un moteur il avait tout perdu et il devint un homme pillé, ravagé qui errait sans but par les terres désolées.

Max, le guerrier de la route... - Mad Max 2, le défi (Mad Max 2)
Max, le guerrier de la route...
...et son Interceptor V8 - Mad Max 2, le défi (Mad Max 2)
...et son Interceptor V8

Sur une de ces routes, Max se fait attaqué par un groupe de pillards qui en veut à son essence. Heureusement, Max, cet ancien flic pilote d'intercepteur a la dextérité suffisante pour se débarrasser de ses assaillants. Plus loin, Max rencontre un aviateur, un homme perdu pilotant un autogire. Celui-ci lui explique qu'il sait où trouver en énorme quantité le précieux carburant. Il lui indique une petite raffinerie détenue par un groupe de trente hommes et femmes qui affrontent jour et nuit les assauts des pillards iroquois commandés par l'effrayant Humungus. Ceux-ci sont prêt à tout et n'hésitent pas à tuer pour se procurer le liquide tant convoité.

Max ne va pas se faire que des amis - Mad Max 2, le défi (Mad Max 2)
Max ne va pas se faire que des amis

De loin, Max surveille le ballet incessant des assauts mécaniques répétés des barbares contre la petite raffinerie érigée de murs de fortune. C'est alors qu'une opportunité se présente à lui. Un petit groupe de personne tentent de s'échapper de la raffinerie.

Ceux-ci rapidement rattrapés sont violés et tués par les assaillants et laissent un homme pour mort. Max part à son secours, celui-ci lui offrant ainsi un laisser-passer pour accéder à la raffinerie et l'échanger contre de l'essence.

Max et le Capitaine de l'autogire - Mad Max 2, le défi (Mad Max 2)
Max et le Capitaine de l'autogire

A l'intérieur, Max propose à leur Chef, Pappagallo, un marché. Il leur propose de leur fournir un camion citerne en échange du plein de son interceptor V8. Le marché étant conclu, Max profite de la tombée de la nuit, transportant quelques jerrican de carburant, pour retrouver le fameux camion citerne en panne qu'il avait croisé lors de son arrivée dans la région.

Max a rempli sa part du contrat - Mad Max 2, le défi (Mad Max 2)
Max a rempli sa part du contrat

Malgré les assauts des hordes de Humungus, Max parvient à ramener le camion citerne dans la raffinerie, aidé en cela par l'aviateur. La part du contrat de Max est remplie. Pourtant les résistants veulent que Max conduise pour eux le camion. Mais le guerrier de la route refuse et quitte les lieux. Les hordes de barbare a ses trousses, Max est finalement victime de leurs attaquent et est laissé pour mort tandis que son superbe Interceptor déclenche son auto-destruction. Heureusement Max est récupéré par l'aviateur qui grâce à son autogire, le ramène à la raffinerie.

Après quelques jours de convalescence, Max est de nouveau sur pied, du moins à peu près. Sans autre but, il accepte la proposition de Pappagallo et propose de conduire la citerne lors de leur fuite...

Le terrible Humungus - Mad Max 2, le défi (Mad Max 2)
Le terrible Humungus
 Attention Spoiler ! la fin du film vous est racontée ci-dessous…

Le jour et l'heure du départ ont sonné. Le camion conduit par Max fonce tout droit, détournant l'attention du bus contenant les personnes qui s'échappe dans une autre direction. La raffinerie est maintenant aux mains des pillards, mais ceux-ci ont la mauvaise surprise de s'apercevoir qu'elle est piégée.

Max et quelques véhicules doivent repousser sans cesse les assauts des barbares. Le combat routier n'est pas sans faire de victimes. Maintenant pratiquement seul, Max devient finalement à son tour la victime de Humungus et de ses chiens de guerre qui parviennent à renverser la citerne, pleine non pas de carburant mais de sable... Plus tard, Max sera à nouveau récupéré par l'aviateur qui deviendra le Chef des exilés de la grande tribu du Nord qui, en réalité, transportait l'essence dans le bus. Quand à Max, il partit et personne ne le revit plus.