Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

 Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour

Iron Man 2

(Iron Man 2)

 L'histoire

Le monde entier sait que l’inventeur milliardaire Tony Stark et le super-héros Iron Man ne font qu’un. Malgré la pression du gouvernement, de la presse et du public pour qu’il partage sa technologie avec l’armée, Tony n’est pas disposé à divulguer les secrets de son armure, redoutant que l’information atterrisse dans de mauvaises mains. Avec Pepper Potts et James «Rhodey» Rhodes à ses côtés, Tony va forger de nouvelles alliances et affronter de nouvelles forces toutes-puissantes...

Tony Stark et son indispensable «Pepper» Potts - Iron Man 2
Tony Stark et son indispensable «Pepper» Potts

Le petit mot du Doc

Iron Man a fait sa première apparition en avril 1963, dans un fascicule de "Tales of Suspenses". Ce héros fétiche des Marvel Comics explose à l’écran le 2 mai 2008 : lors de son premier week-end, IRON MAN rapporte 98,6 millions de dollars. Il engrangera plus de 572 millions sur le marché mondial après avoir séduit les critiques autant que le public, et décroché de nombreux prix et distinctions, dont deux citations à l’Oscar. Ce succès mondial fut une surprise pour tous les créateurs et interprètes du film : il est évident qu'il a su plaire à des personnes qui ne sont généralement pas réceptives au genre.

Stan Lee, le "père" d’Iron Man et producteur exécutif du film explique "J’avais envie de créer un super-héros hors-norme. Tony Stark est un personnage glamour, viril, qui jouit d’un immense succès, mais a aussi un côté fragile. Aucun de mes héros de comics n’a jamais eu un tel impact auprès de nos lectrices. Les femmes ont réagi à Tony Stark comme les spectatrices d’aujourd’hui face à l’interprétation si sensible, si nuancée, de Robert Downey, Jr. Les gens de tous âges ont apprécié l’humanité du personnage."

Une nouvelle figure - Iron Man 2
Une nouvelle figure

Aucune suite n'avait été planifiée durant le tournage d'IRON MAN. Le réalisateur John Favreau a toujours été conscient de la difficulté de réussir un deuxième volet : "Le problème avec IRON MAN 2 était de rester fidèle à ce que les gens avaient apprécié tout en élevant encore le niveau général. Ce n’est pas évident, car si vous compliquez trop les choses, vous tombez dans la lourdeur, mais si vous ne faites rien de plus que la première fois, cela sentira le réchauffé."

Le développement d’IRON MAN 2 a débuté avant que ne soit écrite une seule ligne de scénario. Les producteurs ont choisi comme scénariste Justin Theroux, fan de longue date du personnage. Pour écrire cette suite, les auteurs ont disposé de plus de 600 histoires d'Iron Man publiées par Marvel durant les 42 dernières années. L'aveu final de Tony Stark dans IRON MAN, totalement inhabituel pour un super-héros, a permis d'ouvrir la voie à ce nouvel épisode.

IRON MAN 2 débute donc six mois après la tumultueuse conférence de presse de Tony. Durant ce laps de temps, Tony a fait l’objet d’un énorme battage médiatique et s’est demandé quoi faire des Stark Industries, maintenant qu’il ne fabrique plus d’armements (cette décision ouvre de nouvelles opportunités à son concurrent, Justin Hammer, interprété par le très éclectique Sam Rockwell). Il était devenu l’homme le plus célèbre des Etats-Unis, le voilà devenu l’homme le plus célèbre du monde… pour le meilleur comme pour le pire. Ses relations avec les militaires se sont légèrement améliorées et il peut maintenant compter sur leur soutien, tant qu’il va dans leur sens. Stark remarque que sa batterie ne va pas tarder à rendre l’âme. Il consacre donc un temps considérable à chercher une source d’énergie durable.

L’excentrique milliardaire peut heureusement compter sur la loyauté et les talents de Virginia «Pepper» Potts, rôle toujours interprété par Gwyneth Paltrow. Après des années de bons et loyaux services, cette fidèle assistante de direction a été promue PDG des Stark Industries. Finiront-ils par former un couple ? La question reste ouverte ! La promotion de Pepper laisse vacant son poste d’assistante auquel Tony va appointer une nouvelle employée, très sexy : Natalie Rushman. Mais la présence de celle-ci ne doit rien au hasard lorsqu’elle se muera en… Black Widow, un obstacle en forme de triangle amoureux entre Tony et Pepper qui intensifie leurs relations. Les deux rôles sont tenus par Scarlett Johansson. Avec ce personnage, Marvel pose un premier jalon pour lancer un autre de ses univers au cinéma : THE AVENGERS, que nous découvrirons en 2012.

Tony et Pepper, une relation intensifiée - Iron Man 2
Tony et Pepper, une relation intensifiée

Dans IRON MAN 2 nous retrouvons également l’excellent ami de Tony, le lieutenant-colonel James « Rhodey » Rhodes. Les relations des deux hommes se sont toutefois légèrement détériorées depuis le refus de Tony de céder ses précieuses armures aux militaires. Le rôle est cette fois-ci tenu par Don Cheadle, fan de longue date des Marvel Comics. Quant à Samuel L. Jackson, qui faisait une brève apparition dans le premier film, il incarne à nouveau Nick Fury, chef de l’organisation S. H. I. E. L. D., chargée de surveiller le comportement de l’imprévisible Tony.

Tony Stark se heurte ici à plusieurs nouveaux adversaires, dont un mystérieux expert en technologie, le Russe Ivan Vanko, alias Whiplash. Le producteur exécutif Louis D’Esposito explique : "C’est en parcourant le vaste catalogue des méchants de chez Marvel que nous l’avons choisi pour sa présence très dynamique et parce qu’il était facile de l’adapter à notre temps à la technologie de Tony." Le rôle est tenu par Mickey Rourke qui a (volontairement) passé quelques temps dans les geôles russes pour comprendre le fonctionnement de la pègre locale.

Whiplash, le méchant d'IRON MAN 2 - Iron Man 2
Whiplash, le méchant d'IRON MAN 2

C’est sur le circuit du Grand Prix de Monaco que Whiplash, en tenue de combat, va défier pour la première fois Tony Stark (qui assouvie ici sa passion de la course automobile), en l’envoyant dans le décor. Stark découvre ce jour-là qu'il n'est pas le seul à maîtriser un équipement de haute technologie. Seul remède : tester sa nouvelle Mark V, encore au stade expérimental, mais qu’il peut transporter n’importe où ! Et de nouvelles armures le film n'en manque pas : face au comportement erratique de son ami Tony, Rhodey va s’approprier et modifier à son propre usage l'ancienne Mark II qu'il nomme la "War Machine".