Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

L'incroyable Hulk

(The Incredible Hulk)

 L'histoire

Le scientifique Bruce Banner cherche désespérément un antidote aux radiations gamma qui ont créé Hulk. Il vit dans l’ombre, toujours amoureux de la belle Betty Ross, et parcourt la planète à la recherche d’un remède. La force destructrice de Hulk attire le général Thunderbolt Ross et son bras droit Blonsky, qui rêvent de l’utiliser à des fins militaires. Ils tentent de développer un sérum pour créer des soldats surpuissants. De retour aux Etats-Unis, Bruce Banner se découvre un nouvel ennemi. Après avoir essayé le sérum expérimental, Blonsky est devenu L’Abomination, un monstre incontrôlable dont la force pure est même supérieure à celle de Hulk. Devenu fou, il s’est transformé en plein coeur de New York. Pour sauver la ville de la destruction totale, Bruce Banner va devoir faire appel au monstre qui sommeille en lui…

Le scientifique Bruce Banner doit fuir sans cesse - L'incroyable Hulk (The Incredible Hulk)
Le scientifique Bruce Banner doit fuir sans cesse

Le petit mot du Doc

Après le HULK (2003) d'Ang Lee, Bruce Banner et son monstrueux double vert sont de retour sur grand écran. Depuis presque un demi-siècle, tout le monde sait que Bruce Banner et Hulk sont les deux faces d’un seul et même homme, une représentation du ça et du surmoi qui selon Freud nous contrôlent tous. Quand Bruce Banner devient Hulk, sa conscience disparaît sous la colère du monstre, et il perd tout contrôle sur les actes de son alter ego vert. Stan Lee, le père de Hulk, explique : "L’idée de base était que l’homme et le monstre devaient tous les deux se détester. Le bon, Bruce Banner, cherche désespérément un antidote pour ne plus se transformer en Hulk. Hulk, lui, le considère comme un faible et voudrait ne plus redevenir Bruce Banner. Cette bataille pour dominer l’autre est au centre de leurs aventures depuis des dizaines d’années." Banner est un antihéros. Il ne veut pas de son pouvoir, mais il sait qu’il ne doit laisser personne s’en emparer pour faire le mal, c’est ce qui le pousse à fuir sans cesse… en particulier devant l'armée.

Créé par le scénariste Stan Lee et le dessinateur Jack Kirby, Hulk fait sa première apparition en mai 1962 dans une série à son nom publiée par Marvel Comics. Encore jeune auteur, Stan Lee venait de terminer les premières aventures des "4 Fantastiques" et cherchait un nouveau héros complètement différent capable de capter l’attention des lecteurs de Marvel. Lee et Kirby voulaient « un héros incompris ». Amateur du FRANKENSTEIN (1931) de James Whale, et du DOCTEUR JEKYLL ET MISTER HYDE (1931) de Rouben Mamoulian, Stan Lee combine alors le personnage de Mary Shelley avec la créature mi-homme/mi-monstre de Robert Louis Stevenson pour obtenir une créature foncièrement bonne mais complètement incomprise. Une légende était née…

L'espoir d'un vaccin ? - L'incroyable Hulk (The Incredible Hulk)
L'espoir d'un vaccin ?

Stan Lee et Jack Kirby ont alors imaginé le Dr Bruce Banner, un scientifique dont le corps a été irradié par des rayons gamma à la suite d’un accident pendant le test d’une bombe expérimentale. Grand fan des allitérations, Stan Lee donne à tous ses héros des noms et des prénoms qui commencent par les même lettres : Sue Storm (la Femme Invisible des "4 Fantastiques"), Scott Summers (le Cyclope des "X-Men"), Peter Parker ("Spider-Man"), Bruce Banner. Lorsqu’il est blessé ou en situation de stress, Bruce Banner se transforme en Hulk, une créature colossale à la force phénoménale et animée d’une rage incontrôlable. Véritable menace pour la société quand la colère s’empare de lui, il apprendra par la suite à utiliser sa force pour aider les faibles et les opprimés. Dans toutes ses aventures, le Dr Bruce Banner essaye de contrôler la rage de son alter ego et de faire le bien avec Hulk.

La série "Hulk" s’arrête en 1963 après six numéros, mais le géant vert revient aussitôt en guest star dans le numéro 12 de la série des "4 Fantastiques", et apparaît peu de temps après dans les deux premiers numéros de la série des "Vengeurs" dont il devient un des premiers membres. Deux ans plus tard, il réapparaît dans un combat titanesque contre Giant-Man dans le numéro 59 de "Tales of the Astonish" qui décide dès le numéro suivant d’en faire un de ses personnages principaux. En 1968, la popularité de Hulk est devenue mondiale. Son succès est tel que le comics "Tales of The Astonish" est renommé "The Incredible Hulk". Après 474 numéros, la série s’arrête en 1999, mais elle est vite relancée sous le titre "The Hulk" qui redeviendra "The Incredible Hulk" au numéro 12. A ce jour, la série est un des plus gros succès de Marvel.

Depuis ses débuts, Hulk a beaucoup évolué. De la bande dessinée, il est passé à la télévision puis au cinéma. Gris au départ dans la B.D., Hulk est ensuite devenu vert (tout simplement parce que le vert n'avait pas encore été utilisé pour un super-héros), et s’est transformé avec le temps en une créature intelligente capable de raisonner et de maîtriser sa colère. Il a aussi pris plusieurs pseudonymes comme Annihilateur, Joe Fixit, Green Scar et le Goliath Vert. Malgré les années, le coeur du personnage est resté le même, et le destin de Hulk et celui de Bruce Banner restent toujours aussi liés et instables.

Betty Ross, l'amour impossible - L'incroyable Hulk (The Incredible Hulk)
Betty Ross, l'amour impossible

Quinze ans après sa création et fort de son immense popularité, "Hulk" devient en 1977 une série télévisée de CBS produite par Universal Television, L'INCROYABLE HULK (1978-1982), avec Bill Bixby dans le rôle de Bruce Banner, et un jeune bodybuilder, Lou Ferrigno, dans celui de Hulk. Diffusée pour la première fois en mars 1978, la série est un énorme succès et sera reconduite sur cinq saisons. Six ans plus tard, la pression d’une armée de fans obligera la chaîne à créer trois nouveaux téléfilms des aventures de Hulk : LE RETOUR DE L'INCROYABLE HULK (1988), LE PROCES DE L'INCROYABLE HULK (1989) et LA MORT DE L'INCROYABLE HULK (1990). En 1993, la mort de Bill Bixby, emporté par un cancer, provoque l’arrêt définitif de la série L'INCROYABLE HULK.

En 2003, le monstre déboule sur grand écran : Ang Lee réalise le film HULK avec Eric Bana et Jennifer Connelly pour Universal Pictures. Le réalisateur couronné aux Oscars y raconte les origines de Bruce Banner en faisant le portrait d’un homme en guerre avec le monde et avec lui-même. Il se classe à la troisième position des meilleures sorties Marvel derrière SPIDER-MAN (2002) et IRON MAN (2008).

L'homme en colère - L'incroyable Hulk (The Incredible Hulk)
L'homme en colère

Pour mettre en image le retour de Hulk en 2008, Universal et Marvel ont choisi Louis Leterrier, un jeune réalisateur français qui a fait ses études de cinéma à New York. C'est donc quasi naturellement qu'il a su s'imposer dans les films d'action à l'américaine et obtenir la confiance des studios, connu pour son style dynamique et sa passion d’enfant pour la série télévisée originale. Renouant justement avec l’esprit et la narration de la série interprétée par Bixby et Ferrigno, les spectateurs vont donc retrouver leur héros dans une nouvelle aventure bourrée d’action qui oppose Hulk à une créature encore plus dangereuse et plus puissante que lui. On y découvrira une fin ouverte qui pourrait dès 2012 permettre de retrouver Hulk aux côtés d'Iron-Man, Thor et Captain America dans l'équipe des Vengeurs !