Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

L'homme qui valait 3 milliards

(The Six Million Dollar Man)

 L'histoire

Steve Austin, Colonel de l'armée de l'air et pilote d'essai, un astronaute qui a marché sur la lune par trois fois, est gravement blessé dans le crash du prototype d'un avion stratosphérique. Possédant la technologie nécessaire, le gouvernement des Etats-Unis décide de le reconstruire en remplaçant ses membres définitivement endommagés par des éléments cybernétiques expérimentaux… Mais Steve Austin pourra-t-il supporter son nouveau statut d'homme bionique ?

Austin a marché par 3 fois sur la Lune - L'homme qui valait 3 milliards (The Six Million Dollar Man)
Austin a marché par 3 fois sur la Lune

Le petit mot du Doc

Egalement connu sous les titres CYBORG: THE SIX MILLION DOLLAR MAN (référence au roman "Cyborg" de Martin Caidin à l'origine de la série) et THE SIX MILLION DOLLAR MAN : THE MOON AND THE DESERT, ce téléfilm constitue le véritable pilote de la série L'HOMME QUI VALAIT TROIS MILLIARDS. Diffusé le 7 mars 1973 aux Etats-Unis, il le sera enfin en France le 21 janvier 2000, soit presque 27 ans plus tard ! Cette même année, deux téléfilms supplémentaires (VIN, VACANCES ET VAHINEES et UN OTAGE QUI VAUT DE L'OR) seront présentés sur les networks américains avant de lancer définitivement la série outre atlantique le 18 janvier 1974.

Lorsque celle-ci débute, Austin est déjà cet agent gouvernemental bionique qui effectue des missions périlleuses, et on ne revient pas sur l'origine de son accident. Seul le générique nous rappelle que cet ex-astronaute à subit jadis une incroyable opération qui l'a transformé à tout jamais : "Steve Austin, astronaute. Un homme tout juste vivant. Messieurs, nous pouvons le reconstruire. Nous en avons la possibilité technique. Nous sommes capables de donner naissance au premier homme bio-ionique. Steve Austin deviendra cet homme. Il sera supérieur à ce qu'il était avant l'accident. Le plus fort... Le plus rapide... En un mot, le meilleur !"

La tragédie - L'homme qui valait 3 milliards (The Six Million Dollar Man)
La tragédie

Le téléfilm L'HOMME QUI VALAIT 3 MILLIARDS est donc l'unique occasion de découvrir les circonstances du crash montré subrepticement dans le générique de la série. Austin est alors un homme (presque) comme vous et moi, fait uniquement de chair et de sang, un astronaute célèbre et un pilote d'essai chevronné (le rêve de tout garçon ?). Au-delà du spectaculaire, le film surprend car il s'attache à 100% au personnage et à décrire la détresse d'un homme qui, avec la perte de ses membres, a plus en tête le suicide que l'envie de survivre (ce qui à bien des égards rappelle la condition du jeune soldat victime de la guerre dans JOHNNY S'EN VA-T-EN GUERRE, le chef d'oeuvre de Dalton Trumbo primé au festival de Cannes 1971). On suit l'évolution de son mental, sa lutte permanente pour apprendre à vivre avec ses nouveaux membres, et réapprendre à vivre tout simplement. Son dur combat pour "relancer la machine" nous est exposé sans complexes. Lorsqu'on lui propose de lui greffer des organes bioniques, il les refuse tout d'abord, ne souhaitant pas devenir le monstre de Frankenstein (à son réveil de l'opération, les premiers mots de Steve Austin à son "bienfaiteur", le docteur Wells, seront : "Dr Frankenstein je suppose ?", une référence au personnage de Mary Shelley faite par deux fois). Car c'est bien cela que redoute le plus Steve Austin : devenir un monstre aux yeux de tous, une idée qu'il ne parvient pas à accepter. Il est devenu un cyborg, c'est à dire un être mi-homme mi-machine, et en refuse le prix à payer, celui de rendre des services à l'OSI que dirige Oliver Spencer (et non Oscar Goldman qui le remplacera manu militari dans les épisodes qui suivront). Spencer, curieusement un homme handicapé qui ne peut se déplacer sans une canne, ne montre aucune compassion quant à la condition d'Austin. L'homme a investit 3 milliards de francs et compte bien les rentabiliser.

Le Docteur Wells, un Frankenstein des temps modernes - L'homme qui valait 3 milliards (The Six Million Dollar Man)
Le Docteur Wells, un Frankenstein des temps modernes

Si Steve Austin refuse catégoriquement d'entrer dans le jeu (après tout il est pilote d'essai et non espion), il finira par accepter pour sauver des vies. Sa première mission sera d'ailleurs une mise à l'épreuve par Spencer qui souhaite déterminer la stabilité psychique de l'astronaute, le soupçonnant de vouloir se laisser tuer. Petite invraisemblance scénaristique, la dangerosité de cette première mission met inutilement en péril la vie d'Austin et engage tout aussi inutilement le portefeuille du contribuable américain… Passons. Le succès de la mission étant au rendez-vous, le coup d'envoi est donné pour une série qui se veut résolument orientée vers l'action. Et côté bruitage, c'est le désert : pas de sifflement, pas de grincements métalliques pour suggérer l'action ; ceux-ci viendront plus tard.

Si l'on peut considérer Kenneth Johnson (SUPER JAIMIE, L'INCROYABLE HULK et V) comme le papa de la série, le téléfilm L'HOMME QUI VALAIT 3 MILLIARDS est à mettre au compte de l'acteur, réalisateur et producteur Richard Irving qui produira quatre ans plus tard EXO-MAN, l'histoire d'un jeune professeur qui perd l'usage des jambes et qui décide de tout mettre en œuvre pour pouvoir marcher de nouveau et se venger de ceux qui l'ont handicapé à vie - cela passe par l'élaboration d'une combinaison ultra perfectionnée… cela vous rappelle quelque chose ?

Il y a un prix à tout ! - L'homme qui valait 3 milliards (The Six Million Dollar Man)
Il y a un prix à tout !

Steve Austin le premier homme bionique ? La série nous apprendra plus tard que l'astronaute n'était pas réellement le tout premier homme à bénéficier de cette technologie révolutionnaire : l'OSI avait déjà expérimenté sur Barney Miller… celui-ci possédant 4 membres bioniques ! On apprendra que Miller n’accepta pas sa transformation, tout comme on découvre dans ce pilote à quel point cela aura été difficile pour Steve.