Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Hellboy II : les légions d'or maudites

(Hellboy II: The Golden Army)

 L'histoire

Hellboy, l'agent le plus coriace du Bureau de Défense et Recherches Paranormales, est de retour pour une nouvelle mission secrète… Une terrible menace plane sur notre univers depuis que Nuada, Prince de l'Invisible, a brisé le pacte qui liait l'humanité aux Fils de la Terre. Après plusieurs siècles de soumission à l'Homme, l'anarchique Nuada a décidé de réveiller ses armées mortifères et de rendre la liberté à toutes les créatures fantastiques. Hellboy préfèrerait consacrer son temps à sa petite amie pyrokinétique Liz et à leur vaste ménagerie féline. Mais lui seul est de taille à sauver la Terre de la destruction. Héros incompris, écartelé entre deux mondes qui le rejettent, il devra choisir entre la vie qu'il connaît et une destinée mystérieuse et irrésistiblement attirante…

Image scifi-movies

Le petit mot du Doc

PLUS GRAND, PLUS CORIACE… MAIS TOUJOURS AUSSI ROUGE… HELLBOY EST DE RETOUR !
Et oui, Hellboy est toujours aussi rouge ! Ce personne de bande dessiné est un héros atypique, il est même le plus anti-héros des héros. Né dans les flammes de l’enfer, l’enfant Hellboy fut remonté sur Terre pour y répandre les pires calamités. Mais le bon Professeur Trevor Broom l’arracha des mains des Nazis et l’éleva pour en faire un héros – le plus inattendu de tous les temps…

Abe Sapien - Hellboy II : les légions d'or maudites (Hellboy II: The Golden Army)
Abe Sapien

Hellboy est maintenant le plus coriace des superhéros, et le seul à porter des cornes, à arborer un teint rouge vif et à s’entourer de dizaines de chatons. Hellboy sera sans doute éternellement incompris, mais cela ne l’empêche pas d’être partant pour affronter tous les méchants de la création - aujourd’hui cruel Prince rebelle Nuada et son armée de prédateurs. Comptez sur lui : Hellboy fera le boulot, avec son énorme main/massue et son flingue/revolver à canon scié, «Big Baby», qui crache des bastos plus grosses - et bien moins digestes - que des pots de yaourt.

Après un premier opus sortit en 2004 Guillermo del Toro remet le couvert pour une nouvelle aventure de ce pourtant "sympathique" et écarlate personnage. Depuis son adaptation du Comics Hellboy édité par Dark Horse en 1994, le réalisateur a continué à suivre de près le travail du créateur de Hellboy, Mike Mignola. "J’ai toujours été fan de Mike, explique-t-il. Je suis tombé amoureux de ses créations mélancoliques, gothiques, chargées d’une étrange atmosphère. Pendant le tournage de MIMIC, je passais chaque jour dans une boutique de comics pour m’imprégner des nouveaux fascicules Hellboy. Il m’a semblé, dès cette époque, qu’il y avait là de quoi inspirer un film." Fort de la réussite et de l’impact international de son LABYRINTHE DE PAN (2006), del Toro n’eut aucune peine à obtenir le feu vert pour un deuxième chapitre des aventures de Hellboy. Après avoir défini la trame du film avec Mignola, del Toro consacra deux ans et demi à l’écriture de HELLBOY 2. Négligeant délibérément les traditions des suites, il supposa que le récit fondateur était connu et centra le film sur la rébellion des créatures surnaturelles.

Prince Nuada - Hellboy II : les légions d'or maudites (Hellboy II: The Golden Army)
Prince Nuada

Hellboy ne serait pas Hellboy sans Ron Perlman. Avec un physique taillé à la hache, quel autre acteur pouvait prétendre au rôle ? Perlman décrit son personnage de la sorte : "Un incorrigible loser, flemmard, crade et fan de foot, qui n’a aucune envie d’être un superhéros. La journée idéale, pour lui, c’est celle où il peut s’affaler dans un canapé, avec une pizza, un pack de bière et regarder un match ou un quelconque nanar. Ses facultés surhumaines sont un accident de la nature, il ne les a pas recherchées."

Ron Perlman collabore avec Guillermo del Toro depuis son premier film, CRONOS (1993), et a tourné sous sa direction dans BLADE II (2002) avant d’endosser le rôle-titre de HELLBOY. En 1981, il débute au cinéma dans LA GUERRE DU FEU, où le rôle vedette d’Amoukar lui rapporte une citation au Genie Award. Cinq ans plus tard, Jean-Jacques Annaud en fera le bossu Salvatore dans LE NOM DE LA ROSE. Mais rappelez-vous aussi, Ron Perlman a tenu le rôle de "One" dans LA CITÉ DES ENFANTS PERDUS (1995) de Caro et Jeunet et donné la réplique à Sigourney Weaver dans ALIEN – LA RÉSURRECTION (1997) de Jeunet.

Hellboy et sa protégée - Liz Sherman - Hellboy II : les légions d'or maudites (Hellboy II: The Golden Army)
Hellboy et sa protégée - Liz Sherman

Parmi les autres personnages du premier film - et de retour - se trouvent Liz Sherman - jouée par Selma Blair -, la petite amie enflammée de "Red" (affectueux surnom que donne Sherman à Hellboy) et Abe Sapien – joué par Doug Jones – qui interprète une fois de plus le brillant mammifère marin âgé de plus de 150 ans et amateur d'œufs pourris. Sensiblement plus étoffé, ce personnage qui possède un lobe frontal apparenté à celui d'un dauphin voit sa personnalité s'enrichir. Il tombera même amoureux de l'exquise princesse Nuala. Citons également le bref retour John Hurt sous les traits du professeur Trevor Broom, le père de Hellboy.

Après la dissolution de Revolution Studio, c'est Universal qui reprend le flambeau de la distribution du film, là où d'ailleurs, le développement du premier projet avait débuté des années plut tôt. "Nous en étions ravis car il nous semblait évident que Hellboy appartient à la grande famille des Monstres Universal", explique le producteur Lloyd Levin.