Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Gamera contre Guiron

(Gamera tai daiakuju Giron)

 L'histoire

 Histoire complète

Trois jeunes enfants, Tom, Akio et sa soeur Tomoko, sont les témoins de l’arrivée d’un vaisseau spatial. N’écoutant que leur courage, ils sautent sur leurs vélos pour se rendre sur le lieu de l’atterrissage. L’engin est vide et les deux garçons montent à son bord. Tandis qu’ils découvrent l’appareil venu d’ailleurs, celui-ci décolle, laissant la petite fille sur place.

Lorsque la soucoupe volante maintenant dans l’espace croise une pluie de météores, Tom et Akio sont sauvés in extremis par l’intervention de Gamera, la tortue géante préhistorique amie des enfants. Mais lorsque l’engin spatial prend de plus en plus de vitesse, Gamera ne peut les aider à rentrer sur Terre. L’engin qui semble guidé s’écrase sur une planète inconnue. Une cité en proie à un dangereux Gyaos est sur le point d’être détruite. Heureusement pour ses habitants, Guiron, un monstre à la tête en forme de couteau les protège et refoule le monstre volant.

Gamera à la rescousse des enfants - Gamera contre Guiron (Gamera tai daiakuju Giron)
Gamera à la rescousse des enfants

Akio et Tom ne vont pas tarder à découvrir les habitants de cette planète. Suivant un corridor, ils trouvent l’entrée qui les mène vers le centre de contrôle de la cité. Ils y rencontrent deux extra-terrestres femelles d’une société supérieure. Elles leur expliquent qu’elles sont les dernières survivantes de ce monde qui se refroidit de jour en jour. Les autres membres de leur société ont fuis à la recherche d’une planète plus accueillante. Ce peuple qui a su dompter les éléments naturels se défend des monstres qui règnent sur la planète grâce à Guiron qu’elles commandent depuis le centre de contrôle. Mais derrière leur apparente gentillesse, les deux étrangères cachent un dessein bien plus inquiétant : ce sont en fait des mangeuses de cerveaux et leurs deux prochaines victimes vont leur permettre de se régénérer avant de partir à la conquête de la Terre.

Espérant encore l’aide de Gamera, Akio et Tom relatent les exploits passés de la tortue préhistorique qui a toujours su porter secours aux enfants. Justement Gamera fait route vers la dixième planète de notre système solaire sur laquelle ont été attirés les deux garçons. Lorsque ceux-ci découvrent les véritables intentions de leurs hôtes, ils profitent de l’attaque de Gamera pour s’échapper. Gamera livre bataille à Guiron mais perd la première manche de cette partie : la tortue est laissée pour morte au fond du lac de la cité extra-terrestre. Tom et Akio sont repris…

 Attention Spoiler ! la fin du film vous est racontée ci-dessous…

Accidentellement, les deux enfants libèrent le monstre à la tête de couteau. Incontrôlé, il s’attaque au centre et détruit la soucoupe volante annulant par la même occasion tout espoir de retour sur Terre. Encouragé par les garçons, Gamera se relève de ses blessures et repart à l’attaque de Guiron. Cette nouvelle bataille dans laquelle Akio et Tom prennent part se termine par la mort du monstre et des deux extra-terrestres. Gamera rafistole le vaisseau spatial et, la soucoupe volante dans la gueule, ramène les enfants sur Terre.

A la surprise générale, et particulièrement celles des mères des deux aventuriers que Tomoko n’avait pas réussie à convaincre de leur péripétie spatiale, Gamera dépose les enfants et s’en retourne. Akio et Tom ont découvert un nouveau monde mais celui-ci n’était pas à la hauteur de leur espérance de paix et de liberté.

Les dernières habitantes de Teato - Gamera contre Guiron (Gamera tai daiakuju Giron)
Les dernières habitantes de Teato

Le petit mot du Doc

Toujours réalisé par Noriaki Yuasa et écrit par Nisan Takahashi, ce cinquième chapitre des aventures de Gamera réutilise les arcs narratifs du précédent épisode GAMERA CONTRE VIRAS (1968). En effet, pour la deuxième fois consécutive, un duo de jeunes garçons va par accident se retrouver sur une planète inconnue habitée par des extra-terrestres. Teato est la dixième planète du système solaire (jusqu'en 2006, Pluton était encore considérée comme la neuvième planète de notre système). Celle-ci, cachée de l'autre côté du soleil serait la sœur jumelle de la Terre, une théorie défendue quelques mois plus tard dans DANGER : PLANETE INCONUE (1969) de Robert Parrish.

Poursuivant dans la voie qui semble lui réussir, le film fait une nouvelle fois la part belle au jeune public dont l'intention de lui plaire n'est pas dissimulée. Cette fois-ci, les deux héros en culottes courtes de GAMERA CONTRE GUIRON sont en réalité trois : Akio, Tom et Tomoko. Comme on ne change pas une équipe qui gagne, et toujours dans l'optique d'exporter ce nouvel épisode outre pacifique, Nisan Takahashi a une nouvelle fois recours à un casting mixte composé d'un petit japonais, Akio (joué par Nobuhiro Kajima, le seul titre de sa carrière) et d'un petit américain, Tom (joué par Christopher Murphy, unique titre également). A ces deux charmants garnements, Takahashi ajoute une fillette en la personne de Tomoko (jouée par l'adorable Miyuki Akiyama), la petite sœur d'Akio, sans doute dans l'optique de racoler l'audience féminine. Ceci est d'autant plus vrai que nos extra-terrestres sont, à contrario de GAMERA CONTRE VIRAS, de charmantes jeunes femmes… en habits rigolos certes. L'une d'elle se nomme Flobella, l'autre Barbella. Si ce n'est pas un clin d'oeil à BARBARELLA (1968), le film de Roger Vadim sorti quelques mois plus tôt, moi je n'y comprends plus rien ! Et pour contenter cette belle jeunesse, le film reprend par deux fois la chansonnette de Gamera découverte dans l'épisode précédent et auquel je vous renvoie si vous désirez en connaître les vénérables paroles (ce que je conseille vivement !)

Dans cette même perspective, GAMERA CONTRE GUIRON assume une part pédagogique. L'introduction du film énumère les nombreuses constellations qui dansent dans notre galaxie et égrène à plusieurs reprises les 9 planètes (et non 8, donc) qui forment notre système solaire. Le petit Akio récitera d'ailleurs leurs noms comme pour montrer aux jeunes spectateurs qu'il a bien appris sa leçon. Et tant qu'à faire, autant inculquer à nos têtes blondes nippones les valeurs de la paix sur Terre, ce que Akio, Tom et Tomoko auront appris de cette aventure, un message qu'ils délivreront dans le final du film : "Nous qui sommes nés ici, ne ressemblons pas aux habitants de cette planète, donnons à la Terre la paix sans guerre ni incident."

Message de paix - Gamera contre Guiron (Gamera tai daiakuju Giron)
Message de paix

Et Gamera dans tout ça ? C'est vrai qu'on en aurait presque oublié que c'est lui la vedette ! Sa première intervention sera salvatrice pour les enfants. C'est d'un coup de tête que notre tortue vient fracasser un astéroïde qui se dirige droit sur le vaisseau spatial dans lequel Akio et Tom ont accidentellement pris place. Et pour ôter toute équivoque quant au camp de Gamera, Akio de dire "Avec Gamera, je n'ai plus peur ! " et Tom de répondre "Oui, c'est l'allié des enfants !" Bien !

Il fallait s'en douter, et le titre ne ment pas, Gamera va devoir affronter un nouveau monstre. Celui-ci se nomme donc Guiron. Guiron est une sorte de lézard dont la tête géante est effilée comme un couteau. Cette curiosité physique lui permet de vaincre facilement les nombreux Gyaos (tiens tiens, on les retrouve ici ceux là !) qui sèment la terreur sur la planète extra-terrestre, détruisant sans trop savoir pourquoi (mais c'est de coutume) les installations urbaines. Comme pour mettre Gamera en garde d'un combat qui s'avèrera difficile, le monstre fait rapidement démonstration de ses aptitudes face à l'un de ces oiseaux de malheurs. Guiron ne fait qu'une bouchée du Gyaos et termine le travail en découpant la bête en rondelles ! (ça va bien faire rire les enfants… et nous aussi !). Il faut dire qu'un Gyaos est capable de régénérer ses extrémités, alors comme ça on est tranquille.

Fort heureusement, Gamera n'est pas le dernier question baston, et même s'il sait prendre des coups (et il en prend !), il sait aussi en donner. Par contre la tortue nous avait moins habituée à la gymnastique. Gamera fait ici une belle démonstration de son savoir faire à la barre fixe ! Et comme tout le monde prend ça à la dérision, le voyant faire, Tom et Akio lui flanquent un bon 9,95. GAMERA CONTRE GUIRON ou comment préparer nos futurs athlètes olympiques ! Humour encore lorsque Gamera gesticulant sans cesse pour se défaire d'étoiles de ninja plantées dans la peau, le petit Tom croit qu'il danse le "Gogo" ! (quésako ?)

Tom et Akio - Gamera contre Guiron (Gamera tai daiakuju Giron)
Tom et Akio

Notons que le film, sous-titré GAMERA CONTRE LE MONSTRE DEMONIAQUE GUIRON, emprunte quelques effets à des séries du moment : la téléportation de STAR TREK (1966-1969) et l'évaporation des corps des extra-terrestres à la manière des ENVAHISSEURS (1967-1968) de Larry Cohen.