Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Les envahisseurs

(The Invaders)

 L'histoire

"Les envahisseurs. Ces êtres étranges venus d'une autre planète. Leur destination : la Terre. Leur but: en faire leur univers. David Vincent les a vus. Pour lui, tout a commencé par une nuit sombre, le long d'une route solitaire de campagne, alors qu'il cherchait un raccourci qu'il ne trouva jamais. Cela a commencé par une auberge abandonnée, et par un homme que le manque de sommeil avait rendu trop las pour continuer sa route. Cela a commencé par l'atterrissage d'un vaisseau venu d'une autre galaxie. Maintenant, David Vincent sait que les Envahisseurs son là, qu'ils ont pris forme humaine, et qu'il lui faut convaincre un monde incrédule que le cauchemar a déjà commencé."

Le chef des Envahisseurs (Alfred Ryder) est le prisonnier de David Vincent dans "La rançon" - Les envahisseurs (The Invaders)
Le chef des Envahisseurs (Alfred Ryder) est le prisonnier de David Vincent dans "La rançon"

Le petit mot du Doc

C'est par ce célèbre préambule que débute LES ENVAHISSEURS, cette série qui, en l'espace de deux saisons, deviendra l'une des plus cultes du genre. Tout le monde le connaît où du moins s'en rappelle encore : "Pour lui, tout a commencé par une nuit sombre, le long d'une route solitaire de campagne, alors qu'il cherchait un raccourci qu'il ne trouva jamais." Pour l'anecdote, cette introduction fût pourtant écrite à la dernière minute par le producteur associé Anthony Spinner. La voix (originale) du narrateur est celle de William Woodson. L'acteur méconnu est pourtant l'une des voix les plus entendue d'Hollywood puisque sa longue carrière aura principalement été vocale, intervenant dans des films comme LE MONSTRE SURGIT DES MERS (1955), LES SOUCOUPES VOLANTES ATTAQUENT (1956), À DES MILLIONS DE KILOMÈTRES DE LA TERRE (1957). On peut tout de même voir le comédien dans LE MONSTRE DES TEMPS PERDUS (1953) en annonceur radio ou en officier de marine dans LES ÉVADÉS DE LA PLANÈTE DES SINGES (1971).

La série entre dans sa phase de production en 1966. L'arrivée de Quinn Martin au poste de producteur exécutif va provoquer quelques remous. Martin possède en effet une forte personnalité et va en user pour imposer quelques changements radicaux. Il est vrai qu'il était difficile de résister au créateur des INCORRUPTIBLES (1959). Il s'oppose d'emblée à Larry Cohen et engage Roy Thinnes pour le rôle de David Vincent. Larry Cohen, qui se faisait une idée totalement différente du personnage, quitte la série. Il en conservera pourtant la paternité tout au long de ses 43 épisodes.

Les envahisseurs - Les envahisseurs (The Invaders)
Les envahisseurs

Ainsi, Quinn Martin voulait que la couleur des pistolasers de soient pas de ce monde. Bien entendu, cela était impossible, malgré les efforts des accessoiristes qui, d'autre part, détournèrent avec brio des combinaisons de coureurs automobiles pour habiller nos étrangers venus de l'espace. Le directeur artistique n'aimait pas cette série qu'il ne trouvait pas crédible : d'où Vincent tenait l'argent permettant d'avoir des vêtements neufs ? Avec quelles ressources pouvait-il ainsi traverser le pays de long en large ? Pourquoi les envahisseurs ne le tuaient pas ? Finalement, son scepticisme obligea à écrire une scène spéciale dans l'épisode "La capture" dans laquelle David Vincent travaillait sur un projet d'architecture pour financer sa lutte. Quant à la mort du héros, celle-ci fini par arriver dans "La rançon"… mais n'en disons pas plus !

A l'origine, la soucoupe volante devait être vue uniquement dans l'épisode pilote, la série ayant pour mission de se focaliser sur son aspect dramatique. Mais les scénaristes aimaient tant cette soucoupe qu'elle revint presque à chaque épisode, pour notre plus grand bonheur. Car elle aussi a participé pour une grande part à la notoriété de la série. Tout le monde se rappelle son sifflement si particulier, sa forme, ses petites lumières en partie haute et son train d'atterrissage caractéristique… Combien d'entre nous n'a-t-elle pas impressionnée ?

La célèbre soucoupe volante des envahisseurs - Les envahisseurs (The Invaders)
La célèbre soucoupe volante des envahisseurs

Tout le monde se souvient d'un autre "détail", une petite malformation physique propre aux envahisseurs. Un petit doigt raide qui n'était pas du goût des auteurs mais qui était la seule façon qui permettait de les différencier des humains et de les démasquer. Si elle était récurrente, notons que cette particularité n'était pas systématique. Une autre idée, particulièrement originale celle-ci, aura été l'évaporation des envahisseurs dans une lueur rouge flamboyante pour symboliser leur mort. L'effet (alors mécanique... l'ordinateur était bien loin) avait été réalisé par l'allumage de poudre noire.

Evaporation - Les envahisseurs (The Invaders)
Evaporation

La série démarre le 10 janvier 1967 pour une première saison de dix-sept épisodes. Le show se classe alors en 39ème position sur 100 se plaçant devant la célèbre PERDUS DANS L'ESPACE (1965-1968), 44ème, devant VOYAGE AU FOND DES MERS (1964-1968) classée au 62ème rang et, plus incroyable encore, devant STAR TREK (1966-1969) alors classée en 52ème position. Malgré cet important succès, la deuxième saison débutée en septembre 1967 fut catastrophique en terme d'audience. L'introduction de l'acteur Ken Smith dans le rôle d'Edgar Scoville avait été justifiée par le fait que la série était délaissée des téléspectateurs plus âgés. Sa présence, bien que parfaitement heureuse, ne permit cependant pas son sauvetage. Bien que la chute d'audience semble en être la principale raison, le mystère qui entoure l'annulation de la série reste aujourd'hui encore entier. Il parait aussi que Roy Thinnes n'était pas un acteur facile…

La France se passionne dès 1969 pour les aventures de David Vincent. Les Envahisseurs est en effet la première série de science-fiction à apparaître sur les petits écrans hexagonaux, sur la première chaîne de l'ORTF. Mais il faut attendre 1987 pour que TF1 la diffuse en intégralité.