Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

L'enquête du pilote Pirx

(Test pilota Pirxa)

 L'histoire

 Histoire complète

La science n'en fini plus de se surpasser à l'accomplissement de prouesses technologiques. Après avoir réussi à fabriquer des androïdes qui commencent à remplacer les hommes dans de nombreuses tâches, les ingénieurs des Laboratoire de Recherche de Cybertronique sont parvenus à créer l'androïde parfait qu'il est quasiment impossible de différencier d'un humain. Mais avant d'autoriser leur fabrication en masse, perspective qui pourrait changer à tout jamais la face de l'humanité, il est nécessaire de déterminer si ces "machines" sont réellement aptes à conduire tout type de tâche au seul bénéfice de l'homme et sans risque pour lui.

Green, directeur de l'UNESCO - L'enquête du pilote Pirx (Test pilota Pirxa)
Green, directeur de l'UNESCO

Leur destin est donc lié à une expérience tenue secrète : les scientifiques de la commission UNESCO - dirigée par Green - ont décidé de confier une mission capitale au Commandant Pirx, un astronaute dont la réputation et l'expérience ne sont plus à faire. Sous couvert d'un voyage spatial et de la mise en orbite de deux sondes d'observation dans la voie de Cassini située entre les anneaux de Saturne, Pirx va avoir la difficile tâche d'évaluer le bien fondé de ces mécaniques cybernétiques et de leur véritable valeur. Parmi les cinq membres de l'équipage se trouve un androïde. Aucun d'entre eux ne sait qui est le robot, et chacun a fait serment de ne pas divulguer sa nature. Se fiant alors uniquement à son propre jugement Pirx va étudier le comportement de ses coéquipiers : celui dont la conduite pourrait se révéler inadapté à la mission, voire dangereux pour elle, sera sans doute l'androïde. Si cela s'avère vrai, sa dénonciation pourrait stopper net leur développement et leur exploitation.

Le "Goliath" entre dans la voie de Cassini - L'enquête du pilote Pirx (Test pilota Pirxa)
Le "Goliath" entre dans la voie de Cassini

Après quelques jours de voyage à bord du "Goliath", malgré l'accord d'interdit, le deuxième pilote Harry Brown se confie à Pirx en lui expliquant qu'il n'est pas l'androïde et qu'il pourra compter sur lui dans cette affaire, suspectant le spécialiste en électronique John Otis. A son tour, le neurologue et cybernéticien Tom Novak se livre ; lui admet être l'androïde à démasquer. Son auto dénonciation est purement égoïste : si Pirx donne un avis défavorable à la commission, Novak aura ainsi écarté toute concurrence avec les siens. Kurt Weber, un autre ingénieur suspecte lui Harry Brown. Pirx ne sait plus qui croire, ne fait plus confiance à qui que ce soit et soupçonne chacun. Seul le premier pilote John Calder a montré à Pirx une approche purement professionnelle, sans jamais soupçonner ou émettre de jugement sur ses collègues. Comment démasquer l'androïde ?

Pirx ne sait plus qui croire - L'enquête du pilote Pirx (Test pilota Pirxa)
Pirx ne sait plus qui croire

A l'arrivée en orbite de Jupiter, les opérations de lancement des sondes débute. Tandis que la première atteint son objectif, l'autre refuse de se lancer et perturbe la navigation du "Goliath" qui se dirige maintenant dangereusement vers le couloir de Cassini. Alors que l'on constate le sabotage du système, Pirx découvre un enregistrement anonyme réalisé par l'androïde qui dévoile ses véritables intentions : éliminer les humains en faisant croire à un accident et ramener seul l'appareil sur Terre afin de démontrer la préciosité des siens. Pirx doit à tout prix déjouer cette machination…

Destrction d'astéroïdes - L'enquête du pilote Pirx (Test pilota Pirxa)
Destrction d'astéroïdes

Le petit mot du Doc

Inédit en France, L'ENQUETE DU PILOTE PIRX est une adaptation d'une histoire de Stanislaw Lem célèbre écrivain polonais de science-fiction à qui l'on doit entre autre le roman "Solaris", mis par trois fois en images. On retrouve dans ce film l'une des réflexion profonde développée par Lem, celui de la relation entre les humains et des machines. Le film a reçu l'«Astéroïde d’or» au Festival International des Films de Science-Fiction à Trieste en 1979.