Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

District 9

(District 9)

 L'histoire

Il y a vingt-huit ans, des extraterrestres entrèrent en contact avec la Terre… Ces visiteurs d’au-delà des étoiles étaient des réfugiés et furent installés dans le District 9, en Afrique du Sud, pendant que les nations du monde se querellaient pour savoir quoi en faire…

Depuis, la gestion de la situation a été transférée au MNU (Multi-National United), une société privée qui n’a pas grand-chose à faire du sort de ces créatures, mais qui fera d’énormes bénéfices si elle arrive à faire fonctionner leur extraordinaire armement. Jusqu’à présent, toutes les tentatives ont échoué : pour que les armes marchent, il faut de l’ADN extraterrestre. La tension entre extraterrestres et humains atteint son maximum lorsque le MNU commence à évacuer les non-humains du District 9 vers un nouveau camp, en envoyant des agents de terrain s’occuper de leur transfert. L’un de ces agents, Wikus van der Merwe, contracte un virus extraterrestre qui se met à modifier son ADN.

Wikus est à présent l’homme le plus recherché de la planète, celui qui vaut plus qu’une fortune : il est la clé qui permettra de percer le secret de la technologie alien. Repoussé, isolé, sans aide ni amis, il ne lui reste qu’un seul endroit où se cacher : le District 9…

District 9 - District 9
District 9

Le petit mot du Doc

Après avoir fait ses armes en tant qu’artiste des effets visuels et réalisateur de clips vidéo et de publicités, Neill Blomkamp fait ici ses débuts de réalisateur de long métrage en s’inspirant des classiques de la science-fiction et de la Johannesburg de son enfance. Le résultat est un film révolutionnaire qui révèle une nouvelle voix avec qui il faudra à l'avenir compter.

Marqué par une vision originale et une méthode de narration unique, DISTRICT 9 brise les conventions cinématographiques. C'est une fiction ultra réaliste qui alterne les scènes dramatiques avec des extraits de faux documentaires et de vraies images d’actualités. "Quand on regarde DISTRICT 9, on a l’impression de regarder quelque chose qui ressemble à un film, et qui pourtant semble étrangement réel. […] Le film imite les dépêches dont les chaînes de télévision, Internet et d’autres sources d’information nous inondent en continu", explique le réalisateur.

Image scifi-movies

C'est Peter Jackson, le célèbre réalisateur de la Trilogie du SEIGNEUR DES ANNEAUX, qui a produit DISTRICT 9. L’origine du film remonte à un faux documentaire à petit budget, ALIVE IN JO’BURG, que Neill Blomkamp a tourné il y a quelques années dans un bidonville de Johannesburg. Dans ce court métrage, le jeune réalisateur montrait les quatre problèmes soulevés par la présence d’extraterrestres au sein de la population multiculturelle de Johannesburg, une des villes les plus dynamiques d’Afrique. Pour ALIVE IN JO’BURG, Neill Blomkamp avait parcouru les rues avec une petite équipe de tournage, cherchant à recueillir les réactions de vraies personnes. Il découvrit rapidement que son idée de réfugiés galactiques arrivant aux portes de la cité rejoignait les problèmes bien réels et la xénophobie de certains citoyens de Johannesburg face à l’afflux d’étrangers en situation illégale venus de pays voisins. Les réactions spontanées qu'il obtint face à la caméra apportèrent une authenticité troublante à son court métrage en brouillant la frontière entre la réalité et la fiction.

Image scifi-movies

Certaines personnes ont vu dans DISTRICT 9 une métaphore directe des nombreux problèmes auxquels l'Afrique du Sud est confrontée depuis des années. Bien qu'il soit impossible de dissocier l’histoire de son cadre, les cinéastes affirment que la métaphore n’est pas intentionnelle.

Ceux-ci ont toujours eu l’intention de tourner DISTRICT 9 à Johannesburg. Seule Johannesburg avait cette atmosphère africaine que Neill Blomkamp connaît si bien, et qui l’inspire autant. Il observe : "Nous n’aurions jamais pu reproduire ailleurs tout ce que nous avons à Johannesburg. Il y a trop de détails visuels ici, la poussière, les barbelés, la mauvaise herbe, c’est très riche sur le plan visuel. Pour qu'un film comme celui-ci fonctionne, je pense qu'il faut un certain degré de réalisme, de pollution et de crasse."

Le lieu de tournage parfait a été découvert dans une banlieue de Soweto, à Tshiawelo. Là, les gens vivaient depuis des années dans des cabanes construites sur un site d’enfouissement des déchets. Quand le tournage fut sur le point de commencer, les autorités locales étaient en train de reloger les habitants dans des logements subventionnés par l’Etat à une vingtaine de kilomètres de là, et détruisait les cabanes. La production acheta alors les cabanes qui restaient, clôtura la zone et créa un environnement sécurisé et contrôlé pour tourner le film.

Le visage des non-humains - District 9
Le visage des non-humains

Pour Neill Blomkamp, un des aspects les plus excitants de DISTRICT 9 était de pouvoir porter sur le grand écran sa vision de la vie extraterrestre. Ils sont moches et repoussants. Cette race extraterrestre est un mélange d'insectes et de crustacé et leur look de guerriers en fait des créatures effrayantes qui n'attirent pas la compassion.