Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Caprica

(Caprica)

 L'histoire

Cinquante-huit ans avant les événements décrits dans BATTLESTAR GALACTICA, CAPRICA raconte l'histoire des douze colonies vivant en paix dans une société très proche de la nôtre. La robotique est à la pointe de la technologie et le rêve ancestral de concilier intelligence artificielle et corps mécaniques devient réel avec les premiers robots vivants : les Cylons. La série tourne autour de deux familles : les Adama et les Graystone. Joseph Adama est le père du futur commandant du Battlestar. Il est un avocat reconnu des libertés civiles et s'oppose aux expériences sur l'intelligence artificielle et aux Cylons développés par les Graystone, propriétaires d'une grande compagnie d'ordinateurs...

Zoé Graystone visite un monde virtuel - Caprica
Zoé Graystone visite un monde virtuel

Le petit mot du Doc

CAPRICA est une série préquelle de la série BATTLESTAR GALACTICA qui a sévit pendant quatre saisons de 2004 à 2009, rassemblant des millions de fans à travers le monde.

Petit retour aux sources. En 1978, surfant sur le succès de LA GUERRE DES ETOILES (1977), le producteur Glen A. Larson développe ce qui va devenir le premier space opera moderne destiné au petit écran : BATTLESTAR GALACTICA (1978), en français GALACTICA. Son pilote, distribué en salle en France sous le titre GALACTICA, LA BATAILLE DE L'ESPACE (1978) aura coûté trois millions de dollars, devenant le pilote le plus coûteux de la télévision américaine mais attirant près de 65 millions de téléspectateurs.

Joseph Adama - Caprica
Joseph Adama

Vingt cinq ans plus tard, les producteurs David Eick et Ronald D. Moore ramènent cette histoire de humanité en détresse au premier plan télévisuel avec BATTLESTAR GALACTICA. La série remake profite des schémas narratifs modernes et s'offre une maturité rarement vue, faisant l'unanimité à la fois auprès du public de science-fiction et des novices du genre. En 2005, Time Magazine l'élit même 'Meilleure série'. La série diffère de son originale sur de nombreux point tout en conservant son synopsis de base. Autrefois créés par les hommes et les femmes des douze colonies, les Cylons étaient des robots intelligents utilisés comme serviteurs et comme soldats pour combattre dans les guerres. Mais ils se sont rebellés. Les hommes durent livrer un combat sanglant pour les repousser vers une région éloignée de l'espace. Il y a quarante ans, une armistice a été signée et depuis personne n'a plus entendu parler de ces machines… jusqu'au jour où les Cylons lancèrent l'attaque surprise destructrice qui failli mettre un terme à l'humanité. Seul l'antique vaisseau de guerre "BSG Galactica" parvint à s'échapper et à regrouper une grosse poignée de vaisseaux civils. La flotte humaine, en fuite, devait alors se mettre à la recherche d'un nouveau monde capable de l'abriter, une 13ème planète mythique connue sous le nom de Terre. Mais pour y arriver elle allait devoir échapper à la chasse incessante menée par les Cylons pour exterminer à jamais ceux qui les ont créés.

Les Cylons. A l'origine (dans la série de 1978) de simples machines, bien moins évoluées et robustes qu'un être humains, mais nombreuses et déterminées, elle sont devenues dans BATTLESTAR GALACTICA plus évoluées au point que certaines ont maintenant les traits de l'homme et qu'il est pratiquement impossible de les démasquer parmi une population humaine.

Daniel Graystone... - Caprica
Daniel Graystone...

BATTLESTAR GALACTICA s'achève en mars 2009. Il faut donc trouver un remplaçant de choix à cette série. Après de nombreuses hésitations, le feu vert est donné à CAPRICA et chose curieuse… ce n'est pas un space opera. L'action se situe sur la seule planète Caprica, cinquante-huit ans avant les événements décrits dans BATTLESTAR GALACTICA. Les peuples des douze colonies vivent en paix. La robotique et l'informatique sont à la pointe et le monde est en proie à la débauche et aux tiraillements. Par le biais d'holobands (appareils électroniques qui se posent sur les yeux), les jeunes gens peuvent se retrouver dans des night-clubs virtuels où tout est permis : violence, orgies, pornographie, meurtre et même sacrifices humains. D'un autre côté il existe des gens qui se battent pour la reconnaissance d'un seul Dieu allant jusqu'à l'extrémisme des attentats suicides pour faire entendre leur voix (la religion pratiquée par les douze colonies est multi théiste et leurs divinités ont des noms ressemblant de très près à celles de la Grèce antique ; peut-être des réminiscence de leurs ancêtres qui quittèrent la terre il y a des millions d'années ?). Parmi cette population, deux hommes et deux familles s'affrontent : la famille Graystone et la famille Adama.

Daniel Graystone est un scientifique de génie oeuvrant dans l'intelligence artificielle. Plus que son père encore, sa fille, Zoé, maîtrisait l'informatique mieux que quiconque. Tragiquement disparue dans un attentat suicide perpétré par un "Soldat de Dieu", elle avait trouvé le moyen de capter toute l'information du corps humain et de la stocker dans des ordinateurs ; elle a transformé un moteur de recherche en un moyen de duper la mort. Conséquence, un double d'elle-même continue à vivre dans un monde virtuel. D'un autre côté Joseph Adama. Avocat spécialisé dans la défense des libertés civiles, il est le père du futur Amiral du "Galactica" (qui a ici 11 ans) dont on entend parler dans la série. Lui aussi vient de perdre sa fille, Tamara, dans le même attentat. Originaire de Tauron (le peuple cul-terreux des douze colonies) il a changé de nom pour Adams, mieux adapté pour vivre sur Caprica.

Graystone, propriétaire d'une grande compagnie d'ordinateurs, est à deux doigts de pouvoir ramener sa fille dans le monde réel. Il faut lui trouver un corps. Mais il lui faut un robot parfait et un moteur cognitif que son entreprise ne possède pas. Ce Frankenstein de la cybernétique sollicite donc l'aide d'Adama pour en dérober la pièce manquante et créer le premier Cylon en la personne de Zoé. Adama s'oppose aux expériences blasphématoires de Graystone et les deux hommes vont s'affronter dans une rivalité qui ne connaît aucune limite : intrigues et conspirations politiques, conflits familiaux et espionnage, tensions sexuelles, coups d'éclat. "Nous préparons la première saga familiale de science-fiction de l'histoire de la télévision", avait dit Dave Howen le président de Sci-Fi Channel. Le rêve ancestral de concilier intelligence artificielle et corps mécaniques devient réel avec les premiers robots vivants : les Cylons (Cybernetic Lifeform Node). Voila ce qu'est CAPRICA… le commencement de tout ! "La série aborde les thèmes de la lutte des classes, de la religion, et de notre quête de sens dans un monde qui glorifie le consumérisme et les plaisirs immédiats", explique l'acteur Eric Stoltz.

... a inventé les Cylons - Caprica
... a inventé les Cylons

CAPRICA aura mis quatre ans pour atteindre le petit écran. L'origine de cette production mouvementée remonte au premier trimestre 2006. Il faudra attendre deux ans avant l'approbation finale de Sci-Fi Channel. Le 20 juillet 2008, contre toute attente, la chaîne annonce le développement d'une première saison et de 18 épisodes. Mais il faudra encore attendre 2010 pour découvrir cette très attendue préquelle à BATTLESTAR GALACTICA sur nos écrans.

Ron Moore précise que cette série n'est pas destinée à répondre aux questions laissées en suspens par BATTLESTAR GALACTICA et il est bien probable qu'elle n'aille jamais dans l'espace. CAPRICA va se concentrer sur la création des Cylons. Après tout ceci était l'une des questions les plus importante restée en suspens !