Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Bye Bye Jupiter

(Sayônara, Jûpetâ)

 L'histoire

 Histoire complète

Au 22ème siècle, la terre est surpeuplée et l'on commence à penser à terraformer les autres planètes afin de les coloniser. La Fédération Unie de la Terre approuve le projet "Jupiter Solarisation Project - JSP" (Projet de solarisation de Jupiter) de "Solar System Development Organization - SSDO" (Organisation pour le Développement du Système Solaire) sous le commandement d'un jeune et brillant scientifique, le Docteur Eiji Honda. Le projet permettra de solariser la planète Jupiter, la transformant en un soleil miniature, et fournissant ainsi la chaleur nécessaire à la colonisation des autres planètes. Le chef du SSDO et son équipe s'envolent pour la station spatiale Minerve de Jupiter, un satellite orbital géant qui sera le centre nerveux de la construction de l'équipement nécessaire.

Pendant ce temps, de l'autre coté du système solaire, une équipe de terraformation découvre d'énormes symboles découpés sur la surface d'un glacier. De retour sur Terre, le Docteur Millicent Wilem, un linguiste, est envoyé sur la station Minerve avec ses interprétations des étranges marques. Lorsqu'il rencontre Honda, le Docteur Wilem démontre que ces écritures sont des enregistrements du passage d'une flotte alien dans notre système, de son orbite, de sa trajectoire au plus près de Jupiter, et de la perte d'un de leurs vaisseaux due à l'attraction gravitationnelle de la planète. Le Docteur Wilem conclue que ceci doit être l'explication de l'histoire mythique des explorateurs spatial, "le Fantôme de Jupiter". Des préparatifs sont mis en route pour pousser l'enquête.

A cause du nombre inhabituellement bas de comètes dans le voisinage de l'orbite de Pluton, et sans nouvelles de deux sondes spatiale, le vieil ami de Honda, le Capitaine Kinn, est envoyé enquêter sur le phénomène. Accompagné d'un astrophysicien, le Docteur Inoue, ils plongent dans un sommeil cryogénique pour un voyage de plusieurs mois vers la planète Pluton à bord du vaisseau d'exploration le "Space Arrow."

Une faction radicale de "L'église de Jupiter" (une organisation politique séparatiste d'écologistes qui rejettent la technologie) crée le trouble à bord de Minerve dans une tentative pour stopper le projet JSP. Parmi ses membres, le Docteur Honda découvre son amour d'enfance, Maria Basehart. Il lui demande de quitter cette organisation et elle lui demande d'abandonner le projet JSP et de retourner sur Terre avec elle. Avec beaucoup d'émotions, Maria et ses membres de "L'église de Jupiter" sont renvoyés sur Terre.

Honda et Wilem descendent dans l'ionosphère de Jupiter dans un véhicule atmosphérique, pour sonder l'orage rouge géant - la zone suspectée dans laquelle le Fantôme de Jupiter doit reposer. Au moment où ils reçoivent le premier contact visuel et auditif du vaisseau alien échoué (qui envoi un signal SOS similaire aux cris de la baleine), leur vaisseau est endommagé et la mission annulée.

Tandis que le "Space Arrow" s'approche de la région de Pluton, le vaisseau est soudainement heurté par des forces extérieures et avant que les deux hommes ne sortent de leur sommeil artificiel, le "Space Arrow" est littéralement aspiré, puis désintégré. Lorsque les forces s'apaisent, l'espace retrouve sont calme primitif.

Le Docteur Mohammed Mansur, sur la station lunaire, mène l'enquête sur l'accident désastreux du "Space Arrow". Grace à une analyse informatique poussée, il arrive à l'horrible conclusion qu'un trou noir errant est entré dans notre système et file droit sur le soleil.

Le Congrès envisage l'exode massive vers l'étoile de Barnard. Mais Eiji Honda propose une autre alternative. En modifiant le projet JSP, en projetant la solarisation de Jupiter sur le chemin du trou noir, il est possible soit de le détruire, soit de dévier sa course. Webb, Le Président de SSDO, désapprouve fortement le projet, mais le Président de la Fédération Unie, ne voyant aucun autre espoir, approuve le plan. Ignorant du désastre imminent, il est décidé de ne rien révéler au public. Au cas où le nouveau projet JNS échouerait, on commence la construction de vaisseaux de sauvetage.

Le temps étant compté, Minerve est réduit à un équipage de base constitué de techniciens du SSDO et de personnels de sécurité, tandis que Honda fait des préparatifs au Contrôle de Mission Lunaire. Après l'explosion mystérieuse de la navette du Docteur Booker, travaillant avec un géni de l'informatique, Carlos Arnez, Honda suspecte "l'Eglise de Jupiter" et part sur Terre pour confronter directement l'organisation. Honda découvre une communauté vivant en paix et des gens incapables de meurtre. A son retour sur Minerve, le Docteur Honda ordonne à tout le personnel l'évacuation. Accompagné de deux officiers de sécurité, il sera le seul à rester sur place.

Anita, leader de la faction radicale de "l'Eglise de Jupiter" ne voit pas les choses de la même manière que le fondateur de l'église, un paisible ex-chanteur de pop nommé Peter. Trouvant son attitude trop passive, elle rassemble sa faction, et sous l'effet de la drogue, ses membres mènent un mission suicide sur Minerve. Complètement ignorant du danger qui menace, ils envisagent de paralyser l'ordinateur principal de Minerve afin de stopper le processus de solarisation...

 Attention Spoiler ! la fin du film vous est racontée ci-dessous…

Une erreur de programmation oblige Carlos à rester à bord afin de stabiliser les systèmes du Régulateur Central. Pendant qu'il travaille, les terroristes déposent des explosifs. Pris sur le fait par la sécurité, une bataille s'en suit, tuant tout le monde sauf Carlos, Honda, et l'un des saboteur. Honda pousse Carlos dans le dernier vaisseau d'évacuation restant, le "Flashbird 7."

Aidé par l'ordinateur, Honda découvre l'emplacement des bombes et du dernier terroriste. après avoir mortellement blessé le saboteur, il découvre qu'il s'agit de Maria. Honda réunit tout les explosifs et les balance dans l'espace. Salement blessé, Honda enlace sa bien-aimée dans un dernier baiser pendant que la solarisation commence. Tandis que les derniers Cris du Fantôme de Jupiter se font entendre, la station Minerve s'enfonce dans le vortex.

Au Contrôle de Mission Lunaire, l'équipe regarde en silence la sortie de Jupiter de son orbite sous l'effet de la solarisation et regarde la planète frapper le trou noir l'envoyant hors du système solaire. Certes la menace à disparue, mais également un grand homme. La race humaine pouvait se réveiller et vivre à nouveau.