Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Bionic Woman

(Bionic Woman)

 L'histoire

Jaime Sommers travaille dur comme barmaid dans un club de San Fransisco et tente de subvenir pour le mieux à sa jeune sœur, Becca, dont elle a la charge depuis le décès de sa mère. Côté cœur, elle vit une idylle avec Will Anthros, un jeune professeur de bio-technologie. Le jour où elle lui apprend sa maternité, le couple est victime d'un effroyable accident de voiture. Jaime est condamné : elle est victime d'un grave traumatisme crânien lui laissant peu d'espoir de survie et a perdu son bras droit et ses jambes. Will qui a eu plus de chance, prend l'initiative de reconstruire Jaime grâce à des implants biosynthétiques : véritable génie des bio-nano-technologies, sous sa couverture d'enseignant il travaille en secret pour une obscure agence gouvernementale. Jaime se découvre alors des capacités surhumaines qu'elle a toutefois du mal à accepter, une nouvelle nature qui soulève bien des questions, notamment à propos de son petit ami et de cette organisation secrète dirigée par Jonas Bledsoe. Mais tout a un prix et Bledsoe lui rappelle que son corps comporte dorénavant cinquante millions de dollars de matériel bionique. Pour payer sa dette, Jaime n'aura d'autre choix que d'intégrer l'Organisation Berkut et participer pour elle à des opérations anti-terroristes. Mais elle est bien décidée à ne pas laisser ses pouvoirs prendre le dessus sur son humanité...

Bionic Woman - Bionic Woman
Bionic Woman

Le petit mot du Doc

BIONIC WOMAN est le remake du show des années 70 SUPER JAIMIE (1976-1978), lui-même un spin-off de la série L'HOMME QUI VALAIT TROIS MILLIARDS (1974-1978). Alors que Steve Austin avait nécessité 6 millions de dollars d'investissement, le coût de notre nouvelle héroïne bionique est de maintenant cinquante millions de dollars… Inflation quand tu nous gagnes !

C'est Michelle Ryan qui reprend le rôle tenu par Lindsay Wagner en 1976, troquant le métier de joueuse de tennis et d'institutrice contre celui de barmaid. Si l'idée de base et l'enchaînement des évènements conduisant à sa transformation restent quasiment les mêmes (accident de voiture contre accident de parachutisme), l'un des buts à atteindre par les producteurs a été d'en faire une femme bionique moderne ; BIONIC WOMAN se devait d'être une de ces séries contemporaines sophistiquées comme on sait les construire aujourd'hui. Il n'était donc pas ici question de copier les pauvres effets spéciaux de la série de base ni même de renouer avec ses effets sonores qui résonnent pourtant encore joyeusement dans nos têtes. Exit les ralentis et les bruits bioniques et place aux nano bio-technologies.

Jaime affronte Sarah - Bionic Woman
Jaime affronte Sarah
Jaime Sommers, la deuxième femme bionique - Bionic Woman
Jaime Sommers, la deuxième femme bionique

Au-delà des missions de Jaime Sommers, la série tourne également autour du mystère de deux hommes et le spectateur devra découvrir qui est vraiment le neurochirurgien et petit ami de Jaime - Will Anthros – ainsi que Jonas Bledsoe à la tête de l'Organisation Berkut. Au côté de Ryan, on trouve aussi une autre actrice : issue du remake moderne BATTLESTAR GALACTICA, Katee Sackhoff quitte le rôle de Starbuck pour celui de Sarah Corvus, la première femme bionique, issue de l'expérimentation et plutôt rebelle.

BIONIC WOMAN a été créé par David Eick, justement producteur de BATTLESTAR GALACTICA. Alors que la quatrième saison s'annonçait également comme la dernière du Space Opera, Eick était à la recherche d'un nouveau projet. Universal su convaincre le producteur de mener le remake de la femme bionique, série dont le studio avait les droits. Glen Morgan (X-FILES) et Jason Smilovic (KAREN SISCO) rejoindrons alors Eick la production.

Jonas Bledsoe est à la tête de l'Organisation Berkut - Bionic Woman
Jonas Bledsoe est à la tête de l'Organisation Berkut

La série est achetée par NBC et est lancée le 26 septembre 2007 en Prime Time. Le pilote bénéficie d'une forte audience mais celle-ci s'effondre au fil des épisodes suivants. Le résultat est sans appel, la série est annulée au bout de 8 épisodes. Les critiques de la presse sont mitigées, montrant en particulier le manque de charisme de Michelle Ryan et la faiblesse des scénarios. Dommage, moi je commençais à apprécier !