Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Battlestar Galactica: The Plan

(The Plan)

 L'histoire

Image scifi-movies

"Les Cylons ont été créés par l'Homme. Ils se sont rebellés. Ils ont évolué. Leur apparence et leurs sentiments sont humains. Certains d'entre eux sont programmés pour penser comme des humains. Il en existe plusieurs copies. Et ils ont un plan." Ce plan est simple : détruire purement et simplement la race qui les a réduits en esclavage. Mais lorsqu'une infime partie de l’Humanité réussit à survivre à leur attaque dévastatrice et décide de leur résister, ils n’ont pas d’autre choix que de s’adapter…

Le petit mot du Doc

BATTLESTAR GALACTICA: THE PLAN est l'occasion unique de découvrir avec les yeux des Cylons, ce plan rabâché au fil des génériques de BATTLESTAR GALACTICA (2004-2009) mais jamais expliqué, mis en place pour annihiler toute la race humaine des douze colonies. Pour le néophyte, un petit rappel s'impose. Durant des années, les humains se sont battus contre les Cylons, des machines qu'ils ont eux-mêmes créées et qui se sont rebellées. Depuis leur défaite les Cylons n'ont pas donné signe de vie mais la haine tenace qu'ils ont entretenue envers leurs anciens maîtres est restée. Quarante ans plus tard, lorsqu'une attaque massive réduit l'humanité à quelques 47.000 personnes fuyant à bord d'une flotte de vaisseaux hétérogènes avec pour seul espoir une légende nommée "Terre", seul un navire de guerre obsolète peut les protéger : le Battlestar Galactica.

Image scifi-movies

THE PLAN déroule d'une façon linéaire et chronologique les principaux évènements découverts dans la série pour dévoiler les zones d'ombres qu'elle ne pouvait alors se permettre d'éclairer au risque de compromettre le schéma narratif de l'histoire et les saisons à venir. Cela commence donc deux semaines avant l'attaque des colonies pour se terminer 281 jours au-delà, attaque tragique à laquelle est faite une large part dans un effet dramatique des plus réussis. Picon, Scorpia, Gemenon, Canceron, Aerelon, Leonis, Tauron, Aquaria, Libran, Virgon, Sagittaron et Caprica brûlent ; les colonies humaines sont réduites en cendres.

Attention spoiler

Pour ceux qui n'auraient pas vu la série, je recommande vivement de ne pas poursuivre cette lecture et de vite découvrir la richesse de BATTLESTAR GALACTICA, le plaisir de voir THE PLAN n'en sera que meilleur. Avouons le ce téléfilm final sera difficile à appréhender pour ceux qui ne connaissent pas cet univers.

Ceux qui nous intéressent ici sont les 12 Cylons (il y en a 13 en réalité, mais cela est une autre histoire) à l'apparence humaine, ceux-là même qui ont fomenté l'extinction de cette race, menés par Frère Cavil. Chacun un modèle représenté par un simple numéro : Frère Cavil (n°1), Leoben Conoy (n°2), D’Anna Biers (n°3), Simon (n°4), Aaron Doral (n°5), Caprica Six (n°6), Sharon Valerii (n°8) et cinq autres, les fameux "cinq derniers", intégrés à la flotte et qui ne savent pas jusqu'à leur existence de Cylon : Saul Tigh, Galen Tyrol, Samuel Anders, Tory Foster, Ellen Tigh. Le film, qui navigue entre le Galactica et sa flotte et la résistance qui s'est développée sur Caprica, suit ces Cylons dans leurs actions "à postériori" de l'attaque massive discutée plus haut. Car effectivement, cette attaque est considérée par n°1 comme un échec : des survivants de l'humanité ont réussi à s'enfuir et il faut maintenant terminer le travail pour qu'il n'en reste aucun. Le leader Cylon élabore au fil des jours qui passent des stratégies pour mener à bien sa macabre mission.

Image

On se délecte alors de découvrir comment les Cylons obligent les humains à faire des "bonds" toute les 33 minutes pour leur échapper ; comment éclot la rébellion sur Caprica et comment Anders devient malgré lui son leader ; comment n°6 porte le discrédit sur Baltar afin que sa machine à révéler les Cylon ne puisse être utilisée ; comment Boomer parvient à saboter les réservoirs d'eau potable et à abattre Adama (le plus gros cliffhanger de la série). Mais encore nous sommes les témoins de l'interrogatoire de Leoben Conoy par Starbuck et son exécution, de l'attentat suicide de Doral, de l'internement de Kara Thrace dans le faux hôpital Cylon sur Caprica, du doute du chef Tyroll concernant son humanité et bien plus encore ! Et au final on comprendra une chose : pourquoi les Cylons ont échoué ! Par amour de ceux qu'ils voulaient pourtant détruire…

Image

THE PLAN est dirigé par Edward James Olmos qui n'est autre que le (formidable) acteur qui joue le Commandant Adama. C'est avec joie et peine qu'il à lui–même dirigé cet opus, joie de retrouver l'équipe et les acteurs de la série qui l'aura le plus marqué dans sa carrière, et peine de la quitter à nouveau, définitivement cette fois. Très justement Olmos note : "Les fans de cette série vont vraiment se rendre compte qu'ils vont devoir revoir la série. Maintenant qu'on connaît le 'plan', si on regarde la série on ne la voit plus du même œil." THE PLAN n'est pas un film artistique au sens le plus noble du cinéma mais la force de son scénario et les faits qu'il dévoile le rend passionnant et rien que l'écoute de sa musique et de sa bande son vous donnera la chair de poule. On regrettera même qu'il ne dure pas plus longtemps car à y regarder d'encore plus près il reste quelques points qui auraient encore mérités d'être éclaircis. Mais il était sans doute déjà bien difficile de résumer 73 épisodes et 4 saisons en un seul téléfilm...