Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Battlestar Galactica: Razor

(Battlestar Galactica: Razor)

 L'histoire

10 mois après l'attaque des Cylon qui détruisit la quasi majeure partie de l'humanité et débuta l'exil spatial de la flotte du Galactica, Lee Adama est investit commandant du Pegasus et nomme le Capitaine Kendra Shaw son second. Le jour de la dévastatrice attaque Cylon, l'officier Kendra Shaw était entré à bord du Battlestar Pegasus sous le commandement de l'Amiral Cain. Elle fit le baptême du feu sitôt prises ses fonctions et, tout comme les trois quart du personnel du vaisseau de guerre, due la vie à la panne de réseau informatique qui sévissait sur le navire. Pour échapper à la destruction, Cain ordonna au Pegasus de faire un "bond" en aveugle. Au fil des missions de guérilla ensuite menées contre les Cylon, le Pegasus rencontra le Galactica et sa flotte civile d'appareils hétéroclites.

Lee 'Apollo' Adama (à droite) a reçu le commandement du Pegasus par l'Amiral Adama, son père - Battlestar Galactica: Razor
Lee 'Apollo' Adama (à droite) a reçu le commandement du Pegasus par l'Amiral Adama, son père

Aujourd'hui, Apollo se voit confier une mission de sauvetage par l'Amiral Adama, son père à la tête de la flotte civile rescapée et du Galactica. Un rapace en mission de reconnaissance ne donne plus signe de vie. Cette mission, la première sous le commandement de Lee rappelle à Kendra Shaw bien des souvenirs. Mais en temps de guerre, et sous le commandement de l'impitoyable Cain, ceux-ci sont d'une nature effroyable…

Le lieutenant Kendra Shaw entre sous les ordres de l'Amiral Cain - Battlestar Galactica: Razor
Le lieutenant Kendra Shaw entre sous les ordres de l'Amiral Cain

Le petit mot du Doc

BATTLESTAR GALACTICA: RAZOR est le premier téléfilm spin-off de la célèbre série du même nom. Son histoire, qui se situe durant la saison 2, survole les événements capitaux qui se sont produits juste avant le pilote, revenant sur l'attaque Cylon du point de vue du Pegasus. Le spectateur pourra donc suivre deux histoire en une : celle d'un nouvelle mission dirigée par Lee Adama - tout fraîchement promus commandant du Pegasus -, et celle du Pegasus et de ses périples guerriers sous le commandement de l'Amiral Cain avant qu'il ne rejoigne la flotte du Galactica. Par le souvenir de l'officier Kendra Shaw, c'est donc l'occasion de retrouver la belle Amirale à la poigne de fer depuis les excellents épisodes "Pegasus" et "Opération survie" (en deux parties) de la saison 2.

Dans ces trois épisodes clé, un certain nombre de points évoqués n'avaient pas trouvé réponse. Ce téléfilm permet donc de combler ces trous laissés béants dans BATTLESTAR GALACTICA. Nous découvrons ainsi comment 10 mois auparavant, le Pegasus a pu échapper à la destruction, alors basé sur le chantier naval de la flotte Scorpion. Nous découvrons encore comment le Cylon Numéro 6, qui se dénomme Gina Inviere (nom qui, comme le note Kendra Shaw, signifie "Resurrection", un terme loin d'être anodin), a pu être démystifié, emprisonné et soumis à sévices. Nous suivons l'attaque du relais Cylon par le Pegasus et l'affaire d'insubordination dont le dénouement abordé dans l'épisode "Pegasus" fit trembler l'équipage. Nous suivons encore les évènements tragiques et les ordres impitoyables de Cain lorsque le Pegasus trouve 15 navires civils errants dans l'espace et les pille pour raison de guerre.

Shaw devient le second d'Apollo - Battlestar Galactica: Razor
Shaw devient le second d'Apollo
Un Cylon à l'ancienne - Battlestar Galactica: Razor
Un Cylon à l'ancienne

Mais en plus de combler ces trous qui rendent la série d'autant plus passionnante et riche, RAZOR ouvre la voie à une autre théorie sur l'évolution des Cylon selon laquelle - depuis la fin de première guerre -, ils auraient utilisé des tissus humains afin de créer des machines semblables, et ce, dans l'horreur la plus totale. Par cette intrigue, RAZOR rend aussi un bel hommage à la série de 1978 en remettant en service quelques bons vieux Centurions étincelants et chasseurs Cylon à la forme si particulière.

BATTLESTAR GALACTICA: RAZOR est un téléfilm important dans la compréhension et le suivi de l'aventure spatiale de cette humanité perdue en quête de la Terre. Tournée à l'identique de la série et usant de son cadrage atypique, son montage est habile. Bien qu'il soit tout à fait possible de visionner ce téléfilm seul, pour le savourer pleinement il est tout de même conseillé d'en connaître les deux premières saisons.

Gina Inviere, administrateur réseau - Battlestar Galactica: Razor
Gina Inviere, administrateur réseau
Kendra Shaw - Battlestar Galactica: Razor
Kendra Shaw

Avec la fin de la série (disponible en DVD le 22 septembre 2009 avec sa saison 4), on attend maintenant avec impatience le nouveau téléfilm BATTLESTAR GALACTICA: THE PLAN qui devrait lui aussi revenir sur certains événements et qui devrait répondre à d'autres questions restées en suspens.