Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Battlestar Galactica

(Battlestar Galactica)

 L'histoire

Les Cylons ont déclaré la guerre, balayant en une seule bataille des millions d'humains. Gaius Baltar, expert en recherche sur l'intelligence artificielle, a par inadvertance trahit l'humanité en permettant aux agents Cylon de pénétrer le système de défense des hommes. Tout système d'arme inopérant, l'attaque Cylon a ressemblé à un tir de fête foraine. La flotte coloniale n'est certes pas totalement éliminée puisqu'elle a pu épargner le Galactica, un vaisseau de guerre d'ancienne génération qui était destine à devenir un musée et dont les chasseurs, trop vieux, étaient paradoxalement seuls capables de contrecarrer les plans de l'ennemi. Officiers et soldats du Galactica ne pensaient pas un jour reprendre du service à son bord. Le gouvernement humain décapité, c'est sa dernière survivante, Laura Roslin, ministre de l'éducation, qui prend la présidence des 12 Colonies.

Image

Starbuck, Appolo, Boomer et tout l'équipage du Galactica vont avoir fort à faire pour repousser les attaques Cylon et retrouver une treizième planète connue sous le nom de… Terre.

Le petit mot du Doc

Malgré un pilote alléchant et qui a connu un réel franc succès, la série a bien failli ne pas voir le jour. En effet, concocter une série complète de la qualité du pilote allait être un véritable gouffre financier. Mais heureusement, la chaîne Skyone avait décidé d'investir. La suite est connue, Battlestar Galactica a été acclamé par la plupart des médias y compris par ceux que l'on attendait pas forcément : Time Magazine a élu la série "Meilleure série de 2005" tandis que Rolling Stone Magazine et New York Newsday ont déclaré BSG (BattleStar Galactica) meilleur show de l'année. Aux acclamations d'autres publications telles que le New York Times et le Chicago Tribune, l'American Film Institute ajouta la série à la liste des 10 meilleures séries télévisées de l'année 2005.

Image

Pour promouvoir BSG, Sci Fi Channel a autorisé le téléchargement de quelques épisodes complets sur leur site. Fort de cette expérience à l'aube de la troisième saison, la chaîne diffuse Battlestar Galactica: The Resistance, une série uniquement destinée à l'internet. Les brefs épisodes de 2 à 3 minute révèlent des évènements clé situés entre la fin de la saison 2 et le premier épisode de la saison 3.

Image

La série est composée de 4 saisons. Diffusée pour la première fois le 14 janvier 2005 sur la chaîne Sci-Fi Channel, en France les spectateurs pourront découvrir le premier épisode le 2 décembre 2005 sur Sci-Fi TV.

En plus de ces épisodes, entre le 5 septembre 2006 et le 5 octobre 2006, à la fin de la saison 2, la chaîne Sci-Fi a diffusé une mini saison appelée BATTLESTAR GALACTICA: THE RESISTANCE. Cette mini saison est en fait composée de 10 épisodes de 3 minutes exclusivement destinés au Web (c'est ce que l'on appelle dans le jargon des 'webisodes') afin de faire patienter les fans en attendant la diffusion de la troisième saison. Comme son nom l'indique elle met en scène quelques personnages : des humains qui sur New Caprica occupée par les Cylon forment un mouvement de résistance.

Du 12 décembre 2008 au 12 janvier 2009, une autre série de 10 webisodes intitulée THE FACE OF THE ENNEMY, sera diffusée sur le Web. Ceux-ci prennent place entre les épisodes "Otages en danger" et "Sometimes A Great Notion", respectivement 10ème et 11ème de la quatrième saison. L'action se passe quelques jours après la découverte de la Terre…

En 2007 le réalisateur Félix Enríquez Alcalá dirigera un téléfilm spin-off de la série intitulé BATTLESTAR GALACTICA : RAZOR. Son histoire, qui se situe durant la saison 2, survole les évènements capitaux qui se sont produits juste avant le pilote, revenant sur l'attaque Cylon du point de vue du Pegasus. Enfin est attendu un nouveau téléfilm - BATTLESTAR GALACTICA : THE PLAN – qui devrait lui aussi combler les trous scénaristiques laissés par la série.

%CENTRAGE%

Réalisateurs
Michael Rymer, Sergio Mimica-Gezzan, Michael Nankin, Rod Hardy, Robert M. Young, Jeff Woolnough, Edward James Olmos, Allan Kroeker, Félix Enríquez Alcalá

Scénaristes
Ronald D. Moore, Bradley Thompson, David Weddle, Mark Verheiden, Michael Angeli, Anne Cofell, David Eick, Michael Taylor, Jane Espenson, Jeff Vlaming, Toni Graphia, Carla Robinson, Michael Rymer

Image