Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

L'Invasion Martienne

(Teenagers from Outer Space)

 Les critiques

Nombre de critiques : 2
Total des points : 11
Moyenne obtenue : 5.50/10

n°2 - 6/10 Fog Horn

26 novembre 2017

Une réjouissante bande des 50's dont le budget famélique a dû exploser à l'achat d'un squelette en plastique et d'un homard chez le poissonnier du coin (pour le homard, pas pour le squelette). Le spectacle est rigolo car à la fois rythmé et truffé de tous les clichés possibles et imaginables typiques de ce genre de série B (mention spéciale à l'amourette de rigueur et au funeste destin de la pin-up du jour). L'intrigue se résume à une course-poursuite non-stop au rythme des victimes transformées en squelette jusqu'au terrifiant final dévoilant un des monstres les plus improbables de toute l'histoire de la SF : un véritable homard filmé en ombre chinoise !

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 5/10 KX69

31 mars 2007

« Teenagers From Outer Space » est une série B ultra fauchée. Les effets spéciaux sont extrêmement pauvres : un homard incarne un dangereux Gargon, la créature devenue gigantesque n'est que l'ombre chinoise du malheureux crustacé, les extraterrestres portent un casque de pilote de l'aviation et leur rayon désintégrateur n'est qu'un simple reflet dans une glace. Une arme à l'efficacité redoutable d'ailleurs puisqu'il transforme tout être vivant directement en squelette tout droit sorti d'une salle de biologie ! Le scénario multiple les invraisemblances : un coup de fil anonyme à la compagnie d'électricité suffit pour obtenir l'énergie destiné à détruire le homard géant. Le film dans sa deuxième partie s'oriente vers le polar. L'action menée bon train fait que l'on ne s'ennuie pas.
Un brin de romantisme Gnangnan, une actrice qui a un air de Wynona Ryder et la rébellion d'un jeune alien qui va se sacrifier pour ses idéaux, entraînant son père dans la mort confèrent au film une naïveté touchante.

Avatar choisi par le scifinaute