Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Spider-Man

(Spider-Man)

 Les critiques

Nombre de critiques : 5

Total des points : 42

Moyenne obtenue : 8.40/10

n°5 - 8/10 Ubik

24 mars 2012

Je ne vais pas répéter ce qui a été écrit dans les autres avis. Juste un coup de chapeau à Sam Raimi et David Koepp qui ont réussi à rester fidèles au travail de Lee et Ditko, tout en l'actualisant et en le modernisant. Les 2 artisans du succès (mérité) de SPIDER-MAN ont tout compris au personnage, ses failles, ses doutes, son semblant de schizophrénie (l'introverti Parker se transforme en exhubérant Spider-Man). Un travail d'orfèvre qui nous offre une des meilleures (la meilleure ?) adaptation ciné de l'univers Marvel.

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 8/10 Yom

12 octobre 2011

Comme cela a deja été dit, ce film est une bonne adaptation du comics (ses suites, et surtout le troisieme, ont été moins réussis). La naissance du héros reste fidéle aux origines du monte en l'air, et le reste demeure un bon divertissement pour tout public. C'est presque comme si on feuilletait un vieux strange, mis un peu aux gouts du jour, et c'est ce qui en fait une réussite.

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 8/10 BELMONT Frédéric

19 mai 2003

Attention, le cinéma américain commence de nous submerger d'adaptations des héros de Marvel Comics. A force, on va finir par ne plus s'y retrouver! Jadis, nous eûmes droit à 4 épisodes de Batman. Dernièrement, les "X-Men" nous matraquent, Superman revient sous la forme de dessins animés ou de séries TV, Daredevil débarque en force et plus de 20 ans après le dessin animé, voici enfin venir le très attendu "Spiderman"! Eh bien, il faut rendre à César ce qui est à César : ce film là est une adaptation très réussie de la BD. Les couleurs sont acryliques, les effets spéciaux sont réussis au point qu'on oublie volontiers que Spiderman et le Bouffon Vert sont des acteurs en image de synthèse! Rien à dire, les producteurs ont vraiment mis le paquet! Moi qui m'étais toujours demandé comment le héros parvenait à se déplacer de "lianes" en "lianes", le film se charge bien de nous le montrer (projection de toiles au niveau des veines du poignet). D'ailleurs, New-York est la seule ville au monde où l'Homme-Araignée est à son aise (merci la forêt de gratte-ciel!). L'autre aspect favorable de Spiderman est qu'il est incarné par un jeune lycéen, au départ coincé et super timide, cela m'a fait plaisir de me reconnaître en lui. Le supervilain est très impressionnant dans son genre mais toutes ces histoires de mégalomanes parvenus finissent hélas par se ressembler. Le film s'achève sur une séquence interminable d'enterrement qui laisse présager une suite. Mais son plus grand atout est d'avoir fait beaucoup plus de recettes en vidéo que dans les salles obscures! D'ailleurs, Spiderman est bien LE film qui a provoqué l'avènement du lecteur de DVD dans nos sociétés occidentales! C'est ce qui s'appelle tisser sa toile!

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 9/10 Fog Horn

19 juillet 2002

Un des plus belles adaptations de bédé jamais réalisée. L’attrait du film est certainement l’équilibre qu’il y a entre les aventures du héros et la vie de tous les jours de l’ado. SPIDER-MAN est passionnant du début à la fin : Sam Raimi, en grand fan du comics, a réussi à retranscrire toute la spécificité du personnage, simple étudiant, qui devient malgré lui un autre homme, obligé par la force des choses de gagner en maturité. Sur ce point, l’évolution du personnage de Peter Parker est frappante tout au long du film. L’autre sujet passionnant est la relation étroite entre Peter/Spidey, le Green Goblin/Norman Osborn et au milieu, le fils de ce dernier qui est aussi le meilleur ami de Peter. Une relation en triangle complexe et rondement menée. Tout en étant hyper-distrayant, SPIDER-MAN est aussi un film intelligent (il n’en sort hélas pas toutes les semaines). Le personnage de Peter Parker/Spidey est interprété à la perfection par l’excellentissime Tobey Maguire. Pour finir, mention spéciale à Kirsten “M.J.” Dunst (rappelez-vous la gamine de JUMANJI) qui est tout simplement superbe : Spidey en a bien de la chance !

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 9/10 four-lou-bey

02 juillet 2002

Le film est, contrairement aux autres films traitant du sujet des super héros, très proche de la BD publiée dans le fanzine "Strange" .La qualité des effets spéciaux et l'imagination de Stan Lee, le créateur de l'araignée, sont présents à la pelle. Le film s'apparente aux Batmans qui ont été crées pour la toile , non pas dans la vision gothique, mais dans la vision montrant la sensibilité du super héros, en beaucoup moins dépouillé que le film "incassable".
L'image de Spider-man est ciselée, non pas dans l'esprit Tintin ou le graphisme comme "Vidoc " mais dans l'esprit du créateur de la BD, en respectant le travail du dessinateur Steve Ditko créateur de "spidey" ou celui-ci fit son apparition dans Amazing Fantasy n°15 le 15 AUG 1962 (pour les puristes).
Le scénariste D.Koepp et le réalisateur S.Raimi ont su retrouver l'émotion et la dynamique de la BD , qui manquaient aux derniers " Stars Wars" et a propulsé le film très haut. Nous attendons la suite et les séries avec impatience.

Avatar choisi par le scifinaute