Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

 Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour

Le Fantôme de l'espace

(Phantom from Space)

 Les critiques

Nombre de critiques : 2

Total des points : 11

Moyenne obtenue : 5.50/10

n°2 - 6/10 Fog Horn

04 juillet 2021

Avec ses bavardages interminables et sont utilisation intensive de stock-shots, le début de cette modeste série B faisait craindre le pire. Mais, en étant patient et en laissant s'installer le récit, l'amateur de cinéma SF des 50's pourra quand même apprécier cette histoire d'extra-terrestre fugitif et traqué sur Terre par les humains. Le fait que l'étranger soit invisible sous sa combinaison apporte un zeste d'originalité et de mystère (il est en plus silencieux). Cela a dû faire faire aussi des économies sur le budget maquillage à son producteur-réalisateur W. Lee Wilder (le frère de Billy). On sent aussi l'influence thématique du LE MÉTÉORE DE LA NUIT sorti la même année, dans la description de l'alien qui semble plus paumé que réellement belliqueux.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 5/10 KX69

17 avril 2006

Réalisé un an avant « Killers From Space » par le même W. Lee Wilder, « Phantom From Space » reprend la mécanique du film policier - la traque d'un tueur - le tueur étant ici un extraterrestre qui est invisible la plupart du temps, procédé qui à l'avantage d'être à la fois économique et de rajouter au fantastique de l'oeuvre. Le film évite le manichéisme: l'ET, un peu à la manière de « The Man From Planet X » d'Edgar G. Ulmer a échoué sur notre planète hostile et ne tue que parce qu'il se défend, son scaphandre déclenchant les réactions agressives des terriens apeurés qu'il croise. Et toutes ses tentatives de communication échouent le rendant d'autant plus pathétique, notamment lors de la scène finale. Le film est plus direct et moins fantaisiste que « Killers From Space », les effets "spéciaux" plus sobres (pas de d'ET avec des yeux en balles de ping-pong, ni d'insecte gigantesque). Malgré des scènes de couloir qui s'étirent en longueur à l'issue du film pour lui permettre d'atteindre les 73 mn, « Phantom From Space » est une petite série B plutôt agréable.

Avatar choisi par le scifinaute