Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Mission to Mars

(Mission to Mars)

 Les critiques

Nombre de critiques : 29

Total des points : 163

Moyenne obtenue : 5.62/10

n°19 - 7/10 Fabien Tournel

27 mars 2001

L’histoire fondée sur la rencontre d’une civilisation inconnue rappelle évidemment quelques grosses productions comme Rencontre du 3ème type, Abyss ou Contact ; mais par dessus tout, on pense au 2001 de Stanley Kubrick. Mission to Mars ressemble presque à un film hommage. Outre la théorie du “coup-de-pouce”, on retrouve en effet les zooms tournoyants qui pénètrent à l’intérieur des vaisseaux par les hublots, la station spatiale en anneau avec sa promenade en “roue de hamster”, et une beauté glacée des images spatiales rarement vue depuis. Ajoutez à cela les penchants “naturels” de Brian De Palma pour les longs travellings (voir les vestiaires des filles dans Carrie, la longue introduction de Snake eyes où l’on suit Nicolas Cage pendant plus de dix minutes sans interruption, etc...) et vous obtenez une mise en scène d’une grande fluidité, sans morcellement maladif. Fidèle à une vision du cinéma qui tend un peu à disparaître, De Palma évite de cadrer en gros plan chaque minuscule réplique : l’expressivité d’unacteur n’est pas limitée aux contours de son visage. Tim Robbins (Short cuts, L’échelle de Jacob, Les évadés) et Gary Sinise (Des souris et deshommes, Apollo 13, Snake eyes) sont authentiques, sobres sans être austères. Il sont au diapason d’un film qui conserve une certaine crédibilité malgré toutes les catastrophes, tous les pics dramatiques, tous les évènements surnaturels et malgré une vision un peu simpliste de l’évolution. Il faut dire que si la pilule passe si bien, c’est en grande partie grâce à des effets spéciauxélégants et parfaitement intégrés, animations par ordinateur d’autant plus éblouissantes qu’invisiblement greffées à la pellicule, contrairement à un gros paquet de films récents qui malgré toute leur technologie font bien plus “toc” que le bon vieux plastique d’un Star Wars ou d’un 2001. Un divertissement d’une grande qualité visuelle, donc, mais qui ne renouvelle pas vraiment le genre. A vrai dire, sous sa couverture scientifique estampillée NASA, Mission to Mars est un film de science fiction un peu rétrograde. Bienvenue à Gattaca, Matrix, Cube ou encore eXistenZ, ont déjà ouvert d’autres horizons...

Avatar choisi par le scifinaute

n°18 - 4/10 Walter Siracusa

26 mars 2001

De belles images soignées mais c'est tout ! Un scénario basic pour un film très lent puisqu'il ne se passe pas grand chose. Bref, un film très décevant qui n'apporte absolument rien !

Avatar choisi par le scifinaute

n°17 - 6/10 Sans nom

22 janvier 2001

Encore un film avec un super potentiel mais avec des moyens mal employés. Un espèce de mélange de 2001 et RENCONTRES DU TROISIÈME TYPE mais en beaucoup plus mauvais. Ce qu'il manque pour en faire un bon film: des scènes de décollages/atterrissage inexistantes, le réalisateur fait des tours de passe-passe pour les éviter. 2ème point, la scène du drapeau... sans commentaires... En 3ème point, il prend les gens pour des débiles mentaux (mais c'est un film pour Ricain alors ça ne m'étonne pas) en expliquant tout de A à Z lors de la scène avec les planètes. Merci, on avait pas compris... Dernier point, ils n'auraient pas dû montrer l'étranger, il est ridicule. (je passe sur les erreurs techniques comme les déplacements dans l'espace et la fabriquation de l'oxygene dans la serre à tomber par terre...). Bref, en remplaçant les images de syntèses de l'étranger par des scènes de décollages/atterrissage/crash et en supprimant la voix off dans la scène des planètes cela aurait fait un bon film laissant place à l'imagination. Dommage...

Avatar choisi par le scifinaute

n°16 - 5/10 Sans nom

01 août 2000

Pourquoi 10 ? Parce que le film peut se décomposer en 2 parties : La première ? une réalisation DePalmiesque (contrairement à ce que dit Doctor...) qui joue avec l'apesanteur et offre des scènes presque mythiques... Cette première partie s'achève en apothéose avec la scène ou la fille (son nom ?) essaie de sauver son mari dans l'espace avec le pistolet. Petit bémol : le début du film sur terre un peu trop "américain" Note I partie : 9/10 La deuxième ? Une daube infame à l'américaine qui là je l'accorde n'a plus rien de De Palma, ni d'ailleurs de Spielperg (Je crois que meme pour lui c'est une insulte...), elle commence pile au moment où ils arrivent sur Mars et relèvent le drapeau américain (cliché patriotique américain frisant l'insupportable). Alors là ça devient grave, mais alors très grave... La réalisation disparait, les clichés, les bons sentiments, la morale Made In America s'accumule (C'est tellemnt ridicule qu'on frise le burlesque...), et finit en apothéose (si j'ose dire) sur le grotesque martien en image de synthèse (PITOYABLE...) D'ailleurs l'idée du film (les terriens viennent de Mars) n'est absoluement pas nouvelle puisu'il s'agit d'une théorie scientifique qui date de 15 ans!) Note II partie : 1/10 (c'est ma pitié pour Depalma qui me pousse à mettre 1 et non pas 0...)

Avatar choisi par le scifinaute

n°15 - 6/10 BELMONT Frédéric

07 juillet 2000

Dites, vous avez fini d'être trop gentils avec ce film de sf prétentieux et raté? Il gravite loin en dessous des grands classiques comme 2001 ou Abyss. L'action est plate, ennuyeuse et respire le déjà vu. De Palma se contente de pomper à droite à gauche sans apporter d'élément nouveau. Rien que la séquence d'ouverture avec du hard rock est purement hors sujet. J'ai cru que j'allais m'endormir dans la salle de cinéma tant le film manque de punch et d'originalité. L'arrivée du Martien est un repompage éhonté de Rencontre du 3e type James Cameron prépare son propre film sur Mars : vous verrez, cela aura une autre classe!En attendant, permettez-moi de vous conseiller "CAPRICORNE ONE" (1977) qui pour moi est un chef d'oeuvre : le film est invraisemblable mais pleins d'idées et on en sort avec plein de bonne humeur.

Avatar choisi par le scifinaute

n°14 - 4/10 Sylvain Grenon

25 juin 2000

Quelle déception !Rares sont les films de De Palma que je n'ai pas aimé. Je suis donc allé voir son dernier film plutôt confiant. Hélas, après une scène de tempête sur Mars particulièrement réussie, le film se plombe rapidement et De Palma n'évite aucun des clichés.Le héros indispensable à la mission neurasthénique (la femme morte qui envahit le film), la panne à réparer d'urgence sur le vaisseau (scène d'ailleurs bien faite), le drapeau américain flottant sur Mars, la séquence de résolution du code "extra-terrestre" complètement irréaliste, la scène de l'extra-terrestre bien pompée sur "Rencontres du 3ème type".C'était la première incursion de De Palma dans le genre SF, on dit que le film n'est qu'un produit de commande : alors soyons indulgent ?? Peut-être... mais, ça n'explique pas le ratage presque complet de ce film qui se veut ambitieux et qui est surtout vide et prétentieux.

Avatar choisi par le scifinaute

n°13 - 8/10 Sans nom

19 juin 2000

Mission to Mars est un très beau film sur le thème de la rencontre. Le scénario hard-science m'a séduit immédiatement (toutefois, j'ai du attendre que les quelques longueurs dont il n'est pas exempt prennent fin), d'autant plus qu'il est remarquablement servi par des effets spéciaux numériques du plus bel effet et du plus remarquable degré de réalisme.Pourquoi 15/20 ? Parce que bravo les images et l'imagination.Pourquoi seulement 15/20 selon moi ? Parce que trop de sentiments (je conçois l'univers de la sf comme un monde techno froid et cyber et considère que 2001 est tout à fait définitif dans ce domaine), quelques longueurs dont on attend la fin avec agacement

Avatar choisi par le scifinaute

n°12 - 4/10 Gabriel

11 juin 2000

Hou là là, quelle déception... Surtout vennant de De Palma qui a commis pas mal de bons films par le passé. Voilà un film qui s'est contenté de piquer des bouts à tous les rateliers du film SF, mais en en faisant un brouet bien indigeste (ça rappelle successivement: 2001, Abyss, ET, Rencontre du 3eme type, Dune...). Autre problème, alors que ce film se vantaitde s'appuyer sur une vision scientifique et réaliste d'une mission martienne, il est incohérent du début jusqu'à la fin dans ce domaine (Roue gravitationnel étriquée qui tourne tt doucement mais fournit visiblement une gravité normale, Aucun respect des lois de la physique (genre quand le vaisseau fonce dans l'atmosphère martienne, et les astronautes sont capables d'aborder un autre vaiseau en orbite simplement avec leur ridicule propulseur portable, alors que qu'ils soient dans ou hors du vaisseau, il y a evidement conservation de la trajectoire et de la vitesse initiale. Même remarque pour l'ordinateur, qui n'a aucun bouton de Reset!!! pour le déplanter.Bon, et puis la scène dans le monument avec le martien est affligeante de manque d'imagination (encore une fois ET, Abyss). Même les paysages martiens assez sympas ne sont pas à la hauteur de Total Recall par ex (et pourtant, dieu sait qu'on a d'excellentes sources de documentation sur Mars de nos jours).Bref, si vous aimez la SF hard-science, ou les bons films de Brian de Palma, n'allez pas voir Mission to....

Avatar choisi par le scifinaute

n°11 - 7/10 Tomcat

30 mai 2000

Mission to Mars un un bon film de SF, mais ce n'est pas encore celui que j'attendais.La première partie, qui concerne le voyage vers Mars de la deuxième mission est carrément génial, surtout quand plus rien ne marche ... Mais ca se gâte dès qu'il y a l'histoire de l'ADN, c'est vraiment trop gros : Arriver à voir les chromosomes rien qu'en regardant la double hélice d'ADN ... Et le dernier reproche est la fin, qui fait vraiment trop penser à 2001. Si De Palma se met à faire du Kubrick, ou va-t-on ?Passons au positif : les effets spéciaux sont bien fait, et on a vraiment l'impression que le film a été tourné sur Mars.En conclusion, Mission to Mars est un film à ne pas manquer, mais on est encore loin de Star Trek, Star Wars ou encore 2001.

Avatar choisi par le scifinaute

n°10 - 8/10 bourglan pierre-yves

20 mai 2000

Salut je suis un collectionneur de films de sf. j'en possède actuellement 425 pour être précis. Spécialité les années 50 et 60. Je collectionne aussi affiches, photos, trading cards(dr who, hammer films..) j'écris actuellement un livre sur George pal. J'ai 29 ans.j'aimerais tout simplement parler de MISSION TO MARS: ma copine n'a pas aimée, moi je trouve que ce film est quelque part une réponse à 2001, 2010.je trouve qu'il est d'un grand intérêt et remet les hommes sur le droit chemin pendant 2h15. il nous fait prendre conscience, que l'homme devrait arrêter de ce prendre pour le nombril de l'univers. Je trouve que les acteurs sont assez remarquables surtout Tim Robbins qui, préfère se sacrifier plutôt que de retrouver sa belle (scène très dure à supporter...et oui!!...snif!...). Dans ce film, on y trouve de merveilleuses images. Des effets spéciaux à l'ancienne (maquettes, décors en plâtres...chouette!!!.). Ce film n'est pas sans rappeler tout les films de sf des années 50 et 60. je terminerais sur ces mots " vive la sf à papa et merci Mr de palma ".PS : je recherche: Rocketship xm, Angry red planet.

Avatar choisi par le scifinaute