Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Minority Report

(Minority Report)

 Les critiques

Nombre de critiques : 15

Total des points : 123

Moyenne obtenue : 8.20/10

n°5 - 8/10 four-lou-bey

15 novembre 2002

Minority report ou rapport basic, le Maudit Dick a été porté à l'écran une fois de plus. Entre 1984 et Blade Runner cette obsession de l'état policier (Ennemi d'état) rode sur l'Amérique de mister Président Boutch. Il s'agit la de pré-crime, de divination à l'Edgar A.Poe. Difficile de croire à l'intrigue, difficile de croire Boutche ou Sadam, nous n'avons le choix que de vivre dans le doute. le film comporte des scènes surprenantes de vérité et un acteur hors pair; A voir c'est sure!

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 9/10 Fog Horn

08 novembre 2002

On l’avait annoncé comme un futur classique, on ne s’est pas trompé. MINORITY REPORT est bien la grosse baffe visuelle que l’on attendait. Les décors font penser à ceux d’un autre classique, BLADE RUNNER, sombres mais si crédibles. L’intrigue, même si elle semble un peu s’essouffler vers la fin, est on ne peut plus accrocheuse. Le personnage d’Anderton est complexe et fouillé. La machination dont il est victime est machiavélique à souhait et on se demande bien comment il va s’en sortir... Ce film est une référence.

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 9/10 brejou thierry

27 octobre 2002

Je suis un inconditionnel de cinéma de sci-fi et j'ai trouvé en ce site beaucoup de bonnes choses. Il est clair, bien présenté et on le ressent tout de suite qu'il a été conçu par un ou des passionnés. Longue vie donc à scifi-movies ! Je viens de voir le dernier film de Spielberg "Minority Report" et j'ai adoré. Cet un chef-d'oeuvre à classer au même rang que "Blade Runner". Même s'il n'atteint pas le même paroxysme que ce dernier. Le niveau est supérieur à l'habitude et les acteurs se sont beaucoup investit. Surtout Mr.Cruise qui m'a encore une fois de plus surpris mais cette fois-ci dans le bon sens.
Certains effets spéciaux m'ont tout de même laissé un peu perplexe comme la séquence où sur une paroi verticale, il passe de véhicule en véhicule sur une carrosserie bien glissante et composé en grande partie de verre. On a une légère impression de flottement au niveau de ses pieds. Mais dans l'ensemble on retrouve bien tous les ingrédients d'un très bon film et surtout l'univers particulier de P.K.Dick. On en ressort différent après avoir vu ces images.
Nôtre regard a changé. La technologie présente tout le long du film est certainement celle qu'on utilisera dans l'avenir et quelques part cela impressionne et terrifie à la fois. C'est le pessimisme de tous films S.F ! Bonne continuation !

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 9/10 Sans nom

25 octobre 2002

Superbe! Spielberg revient en force dans le registre du thriller en adaptant avec un maximum d'efficacité une nouvelle du génie visionnaire Phillip K. Dick (à qui l'on devait déjà BLADE RUNNER et TOTAL RECALL; c'est tout dire !) Les effets spéciaux (et la Toyota Lexus 2054) en jettent un max et sont tous bien gérés; sans trop envahir l'histoire : ils restent à leur place. Et quelle histoire! Quel suspense, en 2h30! En fait, c'est Le Fugitif à l'envers : on a le coupable, sa victime, le lieu du crime, l'allure du meurtre et le compte à rebours, tout ça en images, mais ni le mobile ni la localisation géographique exacte ; ou comment prouver son innocence éventuelle dans un futur meurtre commis contre quelqu’un qu'on ne connaît pas; sachant que tout va vous y amener. Intriguant et jubilatoire! Beaucoup de rebondissements (chut ! ne révélons rien), et une traque géniale, surtout avec les indications anticipées d'Agatha, le meilleur des pré-cogs. Ajoutons la présence imposante de l'excellent Max von Sydow, vieux routier du genre, et une référence évidente à Kubrik (la scène des yeux -tiens, j'en ai mal pour Tom Cruise) et le film s'inscrit dans les meilleurs de Spielberg. Plus encore : il pose des questions d'éthique importantes sur le devenir de la police et ses éventuels excès dans la désignation des coupables. Avec ce débat lancé : un homicide arrêté juste avant son méfait est-il vraiment coupable ; ou est-ce un abus du système judiciaire, qui dans la seconde semble arrêter un innocent? Une vraie question de philo. Je ne mets que 18 à cause des couleurs un peu ternes du film, qui sont là pour l'atmosphère, évidemment (on est loin de la débauche de couleurs de RENCONTRES DU TROISIÈME TYPE), mais c'est vraiment histoire de chipoter. En tout cas, c'est mon coup de coeur science-fiction de l'année.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 10/10 Foo

26 juillet 2002

Wow! Quel film, tout ce qui peut arriver dans le film (à part les pré-cogs) risquent d'arriver. Tout les gadgets qui sont utilisé ici ont de très bonne chance d'exister d'ici 50 ans, sinon plus tot! Les personnages sont réalistes et ne cherchent pas à être aimé, je parle de Tom Cruise qui joue un policier n'éyant pas que des qualités! Les effets spéciaux sont extraordaire, tout à fait intéressant! Je vais l'écouter encore et encore!!

Avatar choisi par le scifinaute