Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Space Time

(Love)

 Les critiques

Nombre de critiques : 6

Total des points : 30

Moyenne obtenue : 5.00/10

n°6 - 5/10 KX69

11 janvier 2015

Un film aux ambitions arty sous contrainte d'un budget riquiqui d'un demi-million de dollars (si on en croit IMDB). On peut saluer tout de même la performance. Les auteurs parviennent à tirer le maximum de leurs faibles moyens. Le décor et SFX sont soignés, la musique est bien (alors que l'aperçu des chansons d'Angels and Airwaves que livre le DVD ne m'a pas convaincu). Mais l'aventure intérieure de cet astronaute bloqué dans la station spatiale internationale alors que la guerre anéantit l'humanité n'évite pas un certain ennui de s'installer en lieu et place de la réflexion contemplative sur l'homme envisagée. On pense à 2001 évidemment mais c'est plutôt du coté du ratage de THE FOUNTAIN qu'il a des similitudes. On est aussi pas si loin d'un INTERSTELLAR à venir dont SPACE TIME pourrait passer pour le premier jet (extinction de la vie sur terre, contact avec des êtres non identifiés, personnes interviewées livrant des témoignages de leur vie). Un rapprochement qui incite à l'indulgence sachant qu'avec le budget du film de Nolan, on aurait pu produire environ 330 SPACE TIME!

Avatar choisi par le scifinaute

n°5 - 3/10 Gilles

21 avril 2013

SPACE Timeeeeeeeeeeeeeeee - C’est long, très long même si les images sont plutôt belle et l’ensemble assez homogène. Un film a classer ‘ SF pour BOBO a la sauce métaphysique ‘ Le scénario nous emmène dans un questionnement assez intéressant mais le traitement mou au possible nous indique que ce film est à regarder avec un doigt sur la touche avance rapide. Si vous avez aimé l’insupportable SOLARIS vous allez adorer SPACE TIME sinon passez votre chemin .

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 6/10 Alien

02 décembre 2012

Un beau clip! De belles images sur une musique accrochante. Une belle surprise mais rien de transcendant en terme de S.F. Un peu compliqué à la fin et certaines longueurs donnent une drôle de sensation quand il se termine. Un essai plutôt qu'un film à vrai dire mais plaisant à regarder tout de même. Maintenant à se risquer à le comparer avec d'autres "vrais" films??

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 4/10 PA

03 octobre 2012

Voici un film qui pose la problématique existentielle de l'homme dans 2 univers distincts (espace temps). Autant dire que le sujet métaphysique ici développé à l'americaine ne laisse pas trop d'alternative à d'autres philosophies Européenne et aguerries en la matière. Ainsi le discours de l'homme ramené à sa propre solitude est ici réduit à de bien belles images évocatrices, certes! Mais d'un poncif exténuant.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 7/10 motoko

03 février 2012

C'est spécial... en fait j'ai un sentiment assez ambigu. Pour faire court, c'est un film assez "ambitieux" de sf philosophique/à questionnement qui ne trouve pas vraiment sa voie, entre expérimentation et traitement balisé. Le film est pensé comme une plongée dans l'expérience du protagoniste principale et même au delà, au travers d'un trip visuel et sonore, bref du cinéma quoi. Les références sont nombreuses, pèle mêle du Tarkovski (solaris surtout), du Terrence Malick, de THE FOUNTAIN de Aronofsky, du SUNSHINE de Boyle (esthétisme et musique), de MOON et d'énormes inspirations de 2001 de Kubrick. Le problème de ce film n'est pas tant son ambition exagérée (questionner le spectateur, lui révéler un message lumineux profond) que sa formalisation assez commune. Lorsqu'on veut interpeler, amener le changement chez le spectateur on doit passer par l'expérimentation pour transcender le média, en l'occurrence ici le cinéma. Noé dans Enter the Void, Malick, Kubrick, Aronofsky et bien autres s'y sont essayés avec plus ou moins de réussite, réaliser de façon originale pour amener des sensations nouvelles chez le spectateur. Alors oui LOVE est travaillé, les images sont belles, certaines séquences sont très réussies, mais on est loin du génie. Il y a pas mal d'effets, mais rien de nouveaux, le réal pioche dans des effets connus ou reconnus (ralentis, flash, distorsion visuelle etc...) sans transcender quoique ce soit. on dirait le film d'un élève appliqué qui récite sa base mais qui ne créer rien de personnel. De plus malgré l'humanité du thème, son coté universel, il s'émane du récit une prédominance américaine qui ruine un peu l'identification et le sujet lui même, que ce soit dans le traitement ou dans l'histoire. La musique d'Angels and Airwaves est sympa sans plus, de l'electronica/rock prog honnête. Le tout à tendance à rendre le film intéressant mais long dans son cheminement interrogatif. En tout cas le film est sympa, et ce genre de film est suffisamment rare pour être mis en avant, si vous aimez les grandes questions humaines ou si votre hobby c'est de deviner ou veut en venir le real vous allez passez un bon moment, sinon évitez ce film.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 5/10 Chris

15 novembre 2011

Une énorme deception pour cette production US hors sentier battu! J'ai assisté à un film expurgé de sa partie musicale qui devait en faire sa renommé (amputé de 36 minutes!) et c'était assez chiant. Un mix d'EARTHLING, de 2001 et de L'HOMME QUI VENAIT D'AILLEURS. La fin est un trip visuel plutôt bien fait sur fond d'espoir humain. Sans la musique d'ANGEL & AIRWAVES pour soutenir un scénario bien pâle, foin de salut, n'est pas MOON qui veut!

Avatar choisi par le scifinaute