Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

 Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour

Jurassic Park 3

(Jurassic Park III)

 Les critiques

Nombre de critiques : 10

Total des points : 58

Moyenne obtenue : 5.80/10

n°10 - 6/10 KX69

07 septembre 2013

Joe Johnston s’acquitte avec professionnalisme de ce troisième épisode qui voit le retour de Sam Neil et de Laura Dern et tente de réinjecter une dose d’émerveillement et propose de nouvelles espèces intelligentes. Le film n’est pas toujours très crédible mais est une agréable (grosse) série B d’aventure.

Avatar choisi par le scifinaute

n°9 - 7/10 nostromo

21 décembre 2010

Ca aurait put être un film gore et violent, c'est devenu un film tout public. Moins bon que les précédents opus, pour ma part, mais les dinosaures sont encore très impressionnants. Dommage que l'histoire ne soit pas plus intéressante que ça.

Avatar choisi par le scifinaute

n°8 - 1/10 Sapone nino

19 octobre 2007

A réaliser sans péril, on convaincs sans plus. Spielberg comme producteur, c'est le réalisateur de Jumanji qui a la lourde tâche de succéder au maître, et c'est peut dire que l'élève a complètement bâclé son travail, du hors sujet comme on en fait plus ! Pourtant,la consigne était claire, + d'action, + de sang, + d'effets spéciaux = gros succès au box office. Alors pourquoi le résultat est si décevant ?
D'abord, on nous ressort Sam Neill, absent du 2è opus, il revient comme par magie et ça sent le réchauffé pendant 1h20 de film. Mais surtout le scénario est si pathétique, qu'on se croirait dans un sous Dinotopia, vous savez le téléfilm de M6, qui est tellement mauvais qui le passe a 23h50!
Mais comment la franchise a pu tomber si bas? Au mauvais scénario vous n'avez qu'a ajouter de très mauvais acteurs dirigé par un réalisateur qui n'a pas les épaules et vous obtiendrez Jurassic Park 3. Du déjà vu et revu qui montre encore une fois qu'un bon film ne se fait pas toujours a coup de millions de dollars et d'images de synthèse, mais aussi des fois avec un peu d'expérience et d'intelligence. Alors par pitié repassez vous le premier !!!

Avatar choisi par le scifinaute

n°7 - 5/10 four-lou-bey

14 août 2002

J'aime les dinosaures , les T-rex, ils sont fascinants , ils adorent renifler les actrices de très prêt .A oui, le film, Mac-do et Coca scénario pour américains only , remake du remake ,j'ai adoré la fin l'arrivée de la cavalerie et le retour du survivant , le reste de la soupe tiède .

Avatar choisi par le scifinaute

n°6 - 5/10 Fog Horn

19 juillet 2002

Autant le dire d’entrée, ce troisième épisode m’a vraiment déçu. C’est, à mon humble avis, le moins bon de la série. La faute aux scénaristes qui ont vraiment manqué d’imagination. Je me suis ennuyé royalement. Le thème des dinosaures semble avoir été épuisé au fil des deux premières moutures, cette suite était donc dispensable. L’action est prévisible, à peine divertissante. Le suspens est nul. Avouez que le prétexte d’une disparition pour retourner voir ces chers lézards n’est pas une trouvaille. JURASSIC PARK 3 est un produit formaté “familial” avec tout ce que cela implique et/ou irrite : jamais de violence, humour bon-enfant, personnages superficiels... et des situations carrément improbables pour ne pas dire débiles (oups, c’est fait) comme le portable qui fonctionne encore dans l’estomac d’un des monstres, des raptors tellement intelligents qu’ils récupèrent leurs oeufs et remercient les bons humains en les laissant partir (il y a de l’abus, là !) ou encore un des personnages laissé pour mort au 2/3 du film et qui réapparaît miraculeusement à la fin, sorti d’on ne sait où (il fallait respecter un certain quotas de survivants apparemment...). C’est pas franchement fin tout ça. A ne réserver qu’aux moins exigeants.

Avatar choisi par le scifinaute

n°5 - 10/10 Clemence

26 mars 2002

J'ai A-DO-RE!!! C'est le meilleur des trois points de vue action!!! Les dinosaures sont un peu plus mis en avant!! Surtout l'intelligence des Raptors qui n'est pas exageré seulement mais qui fut bien réel!!! Je suis aussi très contente que les scénaristes trouvent le moyen de les faire venir sur l'ile de maniere différentes à chaque fois!!! Pour moi c'est la meilleure série du cinéma américain!!! Vivement le quatrieme!! Et en prime nous avons eu le retour d'Alan Grant qui est un de mes persos préf avec Ian Malcom (le perso à un humour tordant)!! si vous voulez me contacter clemence.65@caramail.com

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 3/10 Sans nom

10 octobre 2001  Attention spoiler

Ce film est NUL ! Il ne reste rien du thème de l'apprentis sorcier traité dans le premier film, lui-même déjà largement en dessous du livre dont il avait été tiré. Ne parlons pas des dinosaures qui sont passés de l'intelligence du lions à celui-ci d'extra-terrestres bien aimables et pas rancunier de s'être fait dérober leur oeufs. Passons aussi sur la fin : l'arrivé des GI sur la plage est à pleurer . . . de rire, et l'évasion des dinosaures ne semble inquiéter personne. Adepte de science-fiction, passez votre chemin !

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 6/10 Thierry

03 septembre 2001

Lorsque l'on va voir un tel film, on doit s'attendre d'ores et déjà à ne pas être emerveillé par le scénario. Et effectivement, il n'y a vraiment pas de quoi être surpris et malheureusement trop peu de choses nouvelles à découvrir si ce n'est le nouveau machinbidulausore qui est vraiment très très méchant.L'intérêt n'est donc vraiment que dans les effets spéciaux et dans le suspens qui fait planer le doute sur ... la prochaine victime et comment elle passera à la casserole.
Il faut bien reconnaître que c'est cet aspect qui nous fascine le plus. Il y a beaucoup d'action, de la belle 3D et ce qu'il faut de tension pour retenir votre attention durant l'heure et demie du film (bien trop court). C'est ce pourquoi j'étais allé voir Jurassic 3 et que j'estime ne pas avoir dépensé mon argent pour rien. Mais il serait tellement mieux de trouver, quand même, un élément nouveau, une idée astucieuse qui pourrait nous surprendre autrement que visuellement (saga Alien par exemple).

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 7/10 Sans nom

24 août 2001

JURASSIC PARK 3, et Icare. Personnellement, j'ai bien aimé cet épisode, quelques très belles images, c'était bien. Ca se déguste comme une confiserie, ça un goût agréable, ça fond vite dans le palais, et ça rend guilleret, c'est déjà pas mal. Alors les vieux cons viendront cracher que c'est très mauvais pour la santé, que tout ce sucre est néfaste, que je vais grossir, mais au diable le culte du corps parfait, merci les dents cariées et un peu de gras. Le cinéma est un produit et les films devraient tous avoir un prix différent, chacun, comme n'importe quel autre article de consommation. Il faudrait écrire une pétition pour réclamer aux Studios de par le monde des prix plus ou moins élevés pour les films. Ainsi, un ticket de cinéma pour aller voir du J-L.Godard coûterait très peu cher, et un mastodonte tel que JURASSIC PARK 3 coûterait très cher. Ou inversement. Le cinéma n'est pas une démocratie, n'est pas égalitaire, le cinéma est un art et une industrie. Je me rappelle justement de JLG qui était pour la célébration du centenaire du film *payant*, le mettant en désaccord avec les intellectuels qui occultaient la dimension financière du cinéma. Il n'est toujours pas évident de faire accepter cette nature un peu "pute" du cinéma qui même s'il peut être une forme d'art superbe reste attaché plus que jamais au monde de 2001. Mettons des prix différents sur les films, on le fait bien sur la peinture, la sculpture, l'architecture. C'est peut-être en ce sens le seul moyen, assez paradoxal, pour faire entrer définitivement le cinéma dans la cour des "beaux arts". Mais revenons au film lui-même, qui est un bon bonbon certes, mais dont le coeur relève d'une bonne confection culinaire (au-delà aussi de l'emballage assez artistique), j'ai aimé la thématique d'Icare développée dans le film. D'ailleurs, le thème d'Icare et son hubris n'a jamais été aussi bien traité de toute la série des Jurassic Park avec notamment cette ouverture en parachute ascensionnel d'un fils avec son père (Icare et Dédale). Le Park est ce labyrinthe fait de passages étroits, d'édifices et de chemins tortueux où l'on fuit devant le monstre dans l'attente de s'envoler. Je me suis baladé il y a quelques semaines au Palais de Knossos (en Crête), ce même palais qui a inspiré le mythe du Minotaure, c'était un plaisir magique de circuler dans ces ruines qui sont la naissance, une des naissances, de la représentation, de l'origine de la mise en abyme. Mais 4000 ans plus tard, on créé toujours nos labyrinthes de mort, on est toujours des animaux qui sentons l'excrément frais et on a peur des bruits. JURASSIC PARK 3 rappelle notre condition sauvage à tous ceux qui prétendent ne plus rien à voir avec la passion primitive, recherchant sans cesse la raison sans accepter l'essentiel : l'instinct. Cela me rappelle Kubrick dans sa dernière apparition publique qui disait : "Griffith est une parfaite illustration contemporaine du mythe d'Icare, qui a brûlé ses ailes, faites de cires et de plumes, en voulant s'approcher trop près du soleil. Pour autant, je n'ai jamais compris si la morale qu'il convenait d'en tirer était : n'essaie pas de voler trop haut, ou bien : oublie la cire et les plumes et construis des ailes plus solides". JURASSIC PARK 3 se situe un peu dans cette double interrogation. Mais ce que je retiens aussi dans JURASSIC PARK 3, c'est l'idée du portable en leitmotiv tout le long du film... Les premières fois, les spectateurs râlent croyant que ce bruit de portable est celui d'un étourdi dans la salle elle-même. C'est un jeu de mise en abyme tout à fait nouveau et très ironique, le spectacle devient plus que jamais interactif; le miroir d'une société construite sur la technologie aussi. Finalement, à chaque fois qu'on entend dans le film cette sonnerie de portable, elle est associée au gros dinosaure qui l'a avalé, et à ses excréments dans lesquels les héros vont plonger les mains afin de récupérer leur objet vital. Le monstre et l'excrément : le portable. Moi qui déteste cet objet de l'enfer, et le téléphone de manière générale, j'avoue avoir été aux anges devant une si belle critique de l'objet le plus pénible de l'évolution. JURASSIC PARK 3 est un film résolument social. Social, et bien sûr avant tout magique avec cette séquence jamais vue au cinéma de volière géante avec des rochers érigés en monolithe,et ce brouillard de chimères. Sublime. Alexandre Tylski.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 8/10 Minihadji faël

05 janvier 2000

J'ai trouvé ce film génial!Les dinosaures sont trés réalistes,on ne fait presque pas la différence entre les maquettes et les effets spéciaux!Par contre le scénario est vrament naze,c'est pour cela que je ne lui mets que 16. Pour conclure, jurassic park 3 est un pur divertissement,magnifique grace à ces dinosaures disparus depuis des millions d'années et grace à de l'action qui n'en finit pas!Tout cela en fait l'un de mes meilleurs films!

Avatar choisi par le scifinaute