Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Horribilis

(Slither)

 Les critiques

Nombre de critiques : 2

Total des points : 13

Moyenne obtenue : 6.50/10

n°2 - 5/10 Yom

23 novembre 2009

Il porte bien son nom. On s'attends rien qu'avec la superbe affiche à un film très intéressant... mais le résultat est plutôt horribilis... c'est pas terrible... c'est pas très bien fait... pas très intéressant... et quand c'est terminé, on se dit "mouais...". Je m'attendais à un film à la Stephen King, prenant, angoissant, flippant... mais c'était juste horribilis...

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 8/10 KX69

08 mai 2007

James Gunn est un homme de goût : scénariste pour Troma Entertainment, la boîte de production de Lloyd Kaufman dont le titre de gloire est le bien déjanté « Toxic avenger » (auquel Gunn fait un clin d'oeil au détour de quelques images diffusées sur une télévision ) mais également des films « Scooby-doo » et du remake de « Dawn of the dead », il signe avec « Slither » une comédie horrifique hommage au cinéma fantastique et en particulier à celui des années 80. Les références fusent : un village et un commissariat rural qui évoquent ceux de Twin peaks (ok, c'est une série télé de 1990!), des créatures qui ressemblent à celles de The Deadly Spawn ou encore aux limaces de Slugs de Juan Piquer Simon, un final qui renvoie à Society de Brian Yuzna. On pense également au Blob, Invaders from Mars, aux films de zombies et la liste n'est pas exhaustive. Malgré ces influences éparses, le scénario garde toute sa cohérence, et même si le film n'est pas très original, il est mené bon train et avec humour, sans jamais verser dans la parodie. Le tout est saupoudré d'une bonne dose de gore à la symbolique ouvertement sexuelle. Les personnages sont sympathiques, anti-héros un peu caricaturaux mais attachants : rednecks bas de plafond, maire débile, jeune shérif amoureux et pataud et beauté locale qui n'a pas réalisé son rêve hollywoodien et est restée bloquée dans son trou perdu. En tout cas, on passe un excellent moment.

Avatar choisi par le scifinaute