Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Ghosts of Mars

(Ghosts of Mars)

 Les critiques

Nombre de critiques : 16

Total des points : 69

Moyenne obtenue : 4.31/10

n°6 - 1/10 Sans nom

25 janvier 2003

Triste Carpenter, il est décidément bien loin le temps de ASSAULT, THE THING et même de L'ANTRE DE LA FOLIE (pour citer un bon film récent). Scénario et mise en scène remplis d'idées et de clichés ressassés depuis des décennies (nuages de spores et zombies qui mordent, on a déjà vu !), effets grotesques teintés d'opéra hard-rock à deux balles, personnages même pas caricaturaux. Je ne suis pas sorti de la salle parce qu'il pleuvait ce jour-là et j'avais des coups de fil à passer (!!!). Si, j'ai aimé une chose : le train, avec sa silhouette de train blindé, sympa comme maquette ! C'est pour cela que j'ai mis 2 points. Revenez, monsieur Carpenter !

Avatar choisi par le scifinaute

n°5 - 8/10 Mathieu Legault

07 octobre 2002

C'est vraiment un excellent film. Je l'ai vraiment aimé, c'est un tout nouveau genre des zombie dans l'espace. Les rôles on très bien été distribués. Ce n'est pas le plus grand film du monde, mais c'est quand même un excellent film que je recommande au amateurs de zombies.

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 3/10 four-lou-bey

14 août 2002

John Carpenter ne le cache pas, c'est un film commercial, alimentaire ,comportant beaucoup de figurants auxquels il a demandé de faire des scènes à la Mad Max . Ajoutons une star du hip hop(-RAP) de L.A.,une actrice Alien's héroine et un méchant-cannibale style Kiss "qui ne parle pas english"texte V.O." , le tout dans un décor de plâtre rouge où se déversent tous les clichés du genre aventure de série B .Un bon point cependant ,les flèches-back sont excellents , style liens -Internet, les 4 autres pour le train.

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 1/10 Sy Phy

26 juin 2002

Pauvre de lui ! Carpenter a bloqué son horloge biologique à l'époque de Kiss et de Sigue Sigue Spoutnik !! Et encore, ces rigolos-là y mettaient du second degré. Aussi assommant, rasoir, bétifiant et grotesque qu'un clip de Marylin Manson, le pantin repoussoir des parents républicains de l'Amérique de Bush et de la NRA. Les mêmes qui se passeront ce pensum fauché en cachette une fois les enfants au lit parce que ça défouraille à tout va. Après cette heure quarante de head-banging, vite un Aspro !!! Je ne peux même pas parler du scénario, il n'y en a pas.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 6/10 Barthélémy Jeoffrey

20 mai 2002

Paradoxal. Ghosts of Mars m'a beaucoup déçu moi fervent fan de John Carpenter . Son film est un résumé de son cinéma . Evidemment, à chaque moment, je me disais :"tiens cette scène est dans tel autre film ". Le générique du film avec la musique est diaboliquement efficace. Le film contient des scènes très réussies mais les personnages sont fatigants. Le véritable personnage serait plutot la caméra de Mr Carpenter. Mais ce film bénéficie d'un montage plutôt savant et d'un cadrage très beau à visualiser. Un film de technicien plus qu'un film de scénariste. Depuis "Le Village des damnés", j'ai l'impression que Carpenter privilégie sa mise en scène, ses cadrages (sans faille heureusement) que ses scénarios. La fin est un peu raté et sa fin comme d'habitude ouverte m'a beaucoup déçu. Un film inégal mais bien fait. Où se trouvent les univers de "l'antre de la folie" ou de "fog" ?

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 8/10 Daniel B.

08 avril 2002

Je viens de regarder ce film et je l'ai fort apprécié. En plus d'offrir un divertissement efficace, j'ai aimé la grande complicité qui s'est créée entre la policière qui joue le role principal et le prisonnier, qu'on appelle Désolation. Un bon film sans être un grand film. Bon jusqu'à la fin meme si l'histoire aurait pu avoir lieu n'importe où ailleurs que sur Mars.

Avatar choisi par le scifinaute