Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Fortress

(Fortress)

 Les critiques

Nombre de critiques : 10

Total des points : 57

Moyenne obtenue : 5.70/10

n°10 - 7/10 KX69

25 janvier 2014

Une série B sympatoche. L'ensemble est rythmé, ponctué de quelques moments gores et d'idées sympas même si le scénario aligne les facilités et ne renonce pas aux outrances. Christophe Lambert n'est pas très convaincant en ancien soldat d'élite, son jeu semble souvent décalé mais difficile de critiquer un acteur qui a l'air aussi sincèrement généreux.

Avatar choisi par le scifinaute

n°9 - 6/10 Fog Horn

23 juillet 2011

Avec un budget pas mirobolant et Stuart Gordon aux manettes, on ne pouvait s'attendre qu'à une grosse série B avec son festival de trognes habituées du genre (Kurtwood Smith, Vernon Well, Jeffrey Combs) et du gore sans retenue. Le scénario use et abuse des poncifs du film carcéral et le film ne doit finalement son salut qu'à son background SF futuriste et à la façon outrancière dont il est mis en place. FORTRESS assume son statut de série B jusqu'au bout (les mecs robotisés et le grand final du camion, fallait oser) et sa relative popularité en France est due à la présence de Christophe Lambert en tête d'affiche.

Avatar choisi par le scifinaute

n°8 - 4/10 Chris

08 février 2009

Un film particulièrement moyen avec Christophe Lambert dans le rôle de Brennick. On en a vu plusieurs en SF avec cet acteur malheureusement adepte de la série B dans ce genre. Mais bon le temps passe quand même assez rapidement si parfois il est ennuyeux le scénario surnage quelque peu. A voir 1 fois!

Avatar choisi par le scifinaute

n°7 - 5/10 Billy Joe

28 décembre 2006

Un bijou. La quintessence de la série B. Un Lambert au-dessus de lui-même, des répliques fameuses ( alors que sa femme accouche péniblement : hein hein, c'est ça, ouais...), un camion automatique en guise de deus ex machina, des scènes de combat d'anthologie (BreniK, BreniK, BreniK... !). Un estomac explosant... Un chef-d'œuvre. A voir absolument.

Avatar choisi par le scifinaute

n°6 - 5/10 BELMONT Frédéric

19 août 2003

Cela fait quelques siècles que j'ai vu ce film de série B et, le moins qu'on puisse dire, c'est que nous gravitons loin au dessous des chefs d'oeuvre de la science-fiction. Depuis Highlander, la carrière de notre malheureux singe national n'a eu de cesse de se dégrader et ce n'est pas Fortress qui rachètera des navets tels que Highlander 2, 3 ou Nirvana. Bon d'accord, il y a du rayon laser à droite à gauche, une certaine ambiance futuriste se dégage de cette prison souterraine mais reconnaissons tout de même que notre héros n'y souffre pas longtemps d'isolement. De plus, le Méchant de l'histoire est d'une fadeur absolue. Si vous souhaitez avoir un aperçu des ambiances carcérales en Amérique, pas besoin de vous transporter dans l'avenir : regardez Oz, la série interdite aux moins de 16 ans sur le câble et accrochez-vous car vous risquez d'en ressortir réellement traumatisé!

Avatar choisi par le scifinaute

n°5 - 8/10 Sandrine Calléjon

19 août 2003

Christopher Lambert dans un film de SF, on aurait pu imaginer qu'il allait sauter de liane en liane dans la pampa nanti d'un sabre laser pour assassiner tous les méchants... Ben non, chers détracteurs du Totophe en question (dont je fais partie). Il est pas trop mal, ce "Fortress", et même plutôt bien. Le coup du contrôle des naissances, c'est pas mal, et le vilain méchant cyborg (si j'ai bonne mémoire) est crédible. Bref, on sait comment ça va finir, c'est facile à voir et à comprendre, y'a pas besoin de réfléchir, ça nous change de "Matrix" !

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 5/10 Anan 7

17 août 2003

Un film d'action de série B correct, on a parfois un peu de mal a croire que Lambert avec ses 500 grammes arrive à mettre KO des mecs taillés comme Tyson mais bon pour ne pas gâcher la fête on fera comme si c’était pas grave, le coup de l'intestinateur est pas mal non plus et puis les dialogues font parfois dans l'humour involontaire. Un film à voir au 2eme degré.

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 7/10 Fanchos dé souillard

03 juillet 2002

Un bon vieux film de série B qui s'apprécie en tant que tel. Quelques bonnes idées (le désagréable intestinateur prêt à t'exploser le bide), des personnages bien typés (le gros méchant L667), un univers "sympa" (une énorme prison conçu pour développer le mal plutôt que pour l'éradiquer...), des héros comme il faut (gentils mais costauds comme des bérets verts). Somme toute de quoi égayer une soirée ennuyeuse.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 4/10 Cyril

08 novembre 2001

Allier SF et univers carcéral n'a jamais été évident; un nouvel exemple ici avec cette série B jalonnée de méchants pas tibulaires mais presque,comme aurait dit Coluche,et de gentils du genre "c'est pas moi c'est lui".Un Christophe Lambert insipide et une intrigue assez plate,ou comment transposer la politique de natalité chinoise dans l'univers d'un Alcatraz du futur.L'idée méritait mieux.Et surtout pas une suite,comme ça a été le cas.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 6/10 Jérôme roy

29 octobre 2001

J'ai vu ce film il y a un petit moment mais je vais quand meme m'essayer a la critique. Le film se veut une nouvelle variation dans le genre des "lendemains qui dechantent". Cependant il s'agit plutot d'un film de divertissement assez noiratre. Le realisateur Stuart Gordon qui restera surtout dans les annales du cinema pour son terrible Re-animator s'amuse comme un petit fou a faire subir les pires atrocites a son pauvre heros. Heros joue par Christophe Lambert avec un semblant de talent dont on le croyait denue. Les differentes epreuves et tortures sont le resultat d'une imagination cruelle et sadique mais qui a cependant marque les esprits. Revoyez Volte/Face et vous saurez d'ou l'idee de la scene de la prison provient. Les differents acteurs sont en pleine forme et cela fait plaisir de retrouver des seconds couteaux tels que Vernon Wells ou Kurtwood Smith. Malgre tout, cela reste qu'une serie B sympathique. Pas de quoi crier au chef-d'oeuvre mais nous aurez de quoi passer un samedi soir agreable.

Avatar choisi par le scifinaute