Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Cargo

(Cargo)

 Les critiques

Nombre de critiques : 5

Total des points : 38

Moyenne obtenue : 7.60/10

n°5 - 9/10 Koyolite Tseila

30 mars 2012

La Terre est inhabitable. Les êtres humains vivent entassés dans des stations spatiales, en attendant de pouvoir se rendre un jour sur Rhéa, une exoplanète qui rappelle la Terre. Le problème, c’est que le voyage pour se rendre sur Rhéa est onéreux. Seuls ceux qui en ont les moyens peuvent se payer un billet pour cette nouvelle Terre. Laura, qui espère pouvoir bientôt rejoindre sa sœur sur Rhéa, s’engage à bord du vaisseau Kassandra. Son rôle, en tant que doctoresse, est de veiller sur l’équipage plongé dans un sommeil cryogénique, un travail qui devrait lui permettre de pouvoir financer son voyage pour Rhéa à son retour. Au cours de ses gardes, Laura commence à avoir le désagréable sentiment qu’elle n’est pas la seule personne éveillée à bord du vaisseau. Quand ses craintes se confirment, c’est tout l’équipage qui se voit réveillé. En partant à la recherche du mystérieux individu, l’équipage découvre alors que le Kassandra transporte dans ses soutes une « marchandise » non-conventionnelle… De même, il semblerait que la destination du vaisseau ne soit pas celle initialement prévue. Pourquoi leur a-t-on menti ? La réponse à cette question va bouleverser l’humanité… Ce film est très prenant, les effets spéciaux sont très réussis, les images et la musique sont en harmonie, et la tension qui règne à bord du Kassandra est maintenue jusqu’à la fin. L’atmosphère froide rappelle celle du film ALIEN, mais fort heureusement, sans la créature monstrueuse. On s’aperçoit petit à petit que la vie de ces gens repose sur une énorme imposture, et de ce fait, le suspens ne fait qu’augmenter. Même si ce type de scénario n’est pas innovateur (cela nous rappelle MATRIX, LA QUATRIÈME DIMENSION, Truman Show), il est ici fort intelligemment présenté et rondement bien mené. J’ai envie de dire : simple, mais efficace. Le seul petit bémol : j’aurais bien voulu que l’histoire soit un peu plus creusée. Quand le générique de fin est tombé, j’avais comme une impression de faim pas tout à fait rassasiée. J’aurais bien pris encore un peu de dessert, juste par gourmandise ! A noter également que dans les nombreux bonus qu’offre cette édition dvd, on peut découvrir une interview exclusive de H.R. Giger (le papa d’Alien). Ce dernier est tout à fait séduit par ce film. Il le décrit en ces mots : épique et impressionnant. Pour vous dire ! En conclusion, voici LE film que j’attendais tant ces dernières années, un film qui ré-honore le blason de la SF ! Merci aux réalisateurs Ivan Engler et Ralph Etter pour ce petit bijou. La Suisse n'est plus seulement le pays du chocolat, de l'horlogerie et du fromage à trous : à présent, c'est aussi celui de la bonne SF !

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 8/10 Yom

03 novembre 2011

Un bon petit film qui ne parait pas si petit quand on le regarde, tant la qualité de l'image et des effets speciaux est impeccable. L'atout majeur du film : son ambiance, qui tout le long donne envie de voir la suite, malgré un rythme un peu "lent", du type ALIEN. Seul bémol, le final revele un peu trop tôt l'intrigue. Il aurait été encore meilleur si on avait su le pourquoi du comment juste à la fin. A voir en tout cas :-)

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 8/10 Lukaz

16 janvier 2011

Sauvé par les Suisses ! Qui aurait pus croire que la science fiction européenne puisse retrouver ses lettres de noblesse au pays des gens qui font des trous dans leurs fromages (puis aussi du super bon chocolat).

Franchement bien ficelé, bien joué et bien cadré. D'accord c'est pas parfait non plus ; n'est pas Ridley Scott qui veut. Mais Cargo n'a pas à rougir face à un « Sunshine » par exemple. L'histoire surprend alors que le pitch de départ un peu bateau nous parle d'habitants de la terre qui s'expatrient sur une autre planète pour fuir la pollution et la surexploitation de notre berceau, on s'attend à suivre ces nouveaux colons vers leur nouvelle maison et bien non. c'est pas du tout ça, mais je ne dirais rien, à part que c'est un excellent moment de SF qui rappelle d'autres films comme bien évidement Alien, qui n'a pourtant rien a voir avec ce film, car point de grosse bébête mais en revanche l'atmosphère est là. J'ai même envie de le rapprocher de ce bon vieux « Outland » avec même un petit quelques chose de « Coma ». C'est à vous de voir.
Mais surtout on est loin des productions hexagonales arrogantes qui se la pètent plus haut que le cul (euh. vous avez dit Eden log? - Non Dante 01 - Ah, pardon j'avais crus entendre Babylon AD..). Ici on ne nous propose que de partir en voyage à bord d'un vieux vaisseaux cargo pourri, pas de tergiverser sur de la metaphysique Houellebecquienne à deux centimes d'euros (quoique c'est pas donner le caca littéraire de Houellebecque). Le cargo nous emmène prendre froid dans ses coursives pour nous divertir, et c'est bon!
L'intrigue se dévoile certes un peu trop facilement, mais comme elle est bien servit par les d'acteurs on va jusqu'au bout. On pardonne aussi quelques lourdeurs scénaristiques et des arcs un peu inutiles comme celui des deux zozo qui s'enferment dans un conteneur et qui n'est pas vraiment utile et qui au contraire casse le rythme du film. Enfin quelques personnages auraient mérité un développement plus poussé, comme le capitaine en second par exemple.
Mais on vas pas chipoter, car un bon film de SF qui ne mise pas tout sur des FX et préfère se concentrer sur son scénario, cela ce fait de plus en plus rare a notre époque.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 6/10 FENRIR

19 décembre 2010

Ce qui pourrait bien passer inaperçu est en fait un très bon film. Petit budget, peu d'effets à couper le souffle et pourtant tout y est, l'ambiance version Alien, l'angoisse sourde qui monte peu à peu et la terrible révélation.
Un clin d'oeil particulier aux deux bruits incongrus (début du film dans la salle d'attente) le bruit d'une gare SNCF et peu après le bruit d'un mario bross.Notons également la performance de M.Finger qui mâchonne pendant l'intégralité du film, le rendant particulièrement déplaisant.
L'intrigue est simple mais ce n'est pas l'intérêt majeur de ce film qui reste l'ambiance. Un bémol sur cette intrigue qui mériterait un développement plus approfondi.
En conclusion un film à voir, même si on s'attend au pire (le coté allemand du film qui est en fait suisse), donne un petit coté rétro qui n'est pas pour déplaire dans ce film précisément.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 7/10 Chris

15 octobre 2010

Ce film m'a surpris par sa qualité visuelle et par le grand nombre de ces effets-spéciaux. Si l'idée de base n'est pas neuve, le mensonge d'état (où d'une société, en l'occurrence Kuiper), il faut avouer que le style, rondement mené et l'atmosphère glaciale prenante à la ALIEN LE 8éme PASSAGER (sans la bêbêtte) donnent de la densité à cette fable de très bonne tenue. Outre l'intrigue amoureuse entre Laura et Decker (très brève) le scénario est linéaire et ne dévie pas dans d'autres considérations. RHEA n'a pas marché et tout est fait pour cacher aux Terriens volontaires au départ la mystification. Franchement ce film m'a fait passer un agréable moment et dépoussière le genre (Space Opéra). Très réussi!

Avatar choisi par le scifinaute